Pourquoi payer pour des actions sur des médias gratuits ?

Facebook, c’est gratuit, Twitter, c’est gratuit, Google+, c’est gratuit, Pinterest, c’est gratuit, un blog avec WordPress.com, c’est gratuit… Hé ben tout va bien, aujourd’hui, on peut mettre en place un dispositif de communication (presque) complet sans débourser un centime !

« Sauf que… quand j’ai dit à des freelances que je voulais communiquer sur les médias sociaux, ils m’ont sorti des devis, je ne vous dis pas ! Ils sont complètement fous ! 100 euros pour écrire un billet de blog « optimisé pour le référencement » !! De quoi on me parle ??? Et tout est à l’avenant ! Facebook aussi, avec  eux, ça devient payant ! Y’en a un qui m’a parlé de ligne éditoriale, de planning rédactionnel, de rythme des publications !! Et sur Twitter, on m’apprend qu’il faut cibler correctement mes abonnements et tester les bons créneaux horaires pour tweeter ! J’vous dis, la proposition, ça fait des pages et le tarif, merci ! Je ne veux même pas en parler tellement ça me semble ridicule. J’ai refusé d’en reparler avec eux, ils se fichent tous de moi. Je vais m’occuper de tout ça moi-même, moi aussi je sais écrire ! La seule chose qui m’embête, c’est d’être obligé de faire le boulot des autres à la place du mien… D’ailleurs, c’est pareil avec mon comptable. Lui aussi je vais lui envoyer un courrier de résiliation ! Si vous saviez ce qu’il me demande pour faire des additions et remplir un formulaire !!! »

J’invente ? Non, j’imagine ce qui se passe dans la tête de certains prospects qui ne m’ont jamais rappelée ;-).

Un média gratuit, c’est une chance extraordinaire de pouvoir (pour un investissement inférieur à celui qu’on ferait dans un média payant) démultiplier les résultats des campagnes de communication. Mais bien entendu, tout cela doit se faire à bon escient.
Et a priori (!), les professionnels de la communication maîtrisent mieux que les néophytes les outils de communication, qu’ils soient payants ou gratuits ! Il ne s’agit pas pour eux de rendre payants des outils qui ne le sont pas, mais de définir des stratégies et donc de passer du temps à travailler pour que les campagnes de communication de leurs clients obtiennent les meilleurs résultats possibles.
Ce qui est facturé, c’est donc de la matière grise, de l’expérience et du temps.

Publicités

, , , , , ,

  1. #1 par florenceramette le 3 février 2015 - 10:44

    J’adhère totalement Isabelle ! Avant de se lancer dans du community management, on réfléchit ! Et comme je le répète souvent dans mes billets : non, tout le monde ne sait pas écrire et non tout le monde ne sait pas utiliser les réseaux sociaux à bon escient ! Bref, je ne vais pas te répéter mais quand je vois les offres d’emploi dans le domaine du community management, je me dis qu’il y a une sacrée pédagogie à faire : les salaires sont dérisoires (peut-être parce que le recruteur part du principe que les services sont gratuits ? ou que ce n’est pas un « vrai » métier), il y a plus de stages proposés que de contrats (on sous-estime les fonctions de ce métier alors que s’il est bon le community manager peut rapporter beaucoup en termes de notoriété et de ventes !). Il y a peu j’ai passé un entretien pour ce type de poste et quand j’ai demandé : « il y a un budget ? » on m’a répondu que non… Euh, donc on bidouille ? Parce que les services statistiques pro, les pages pro linkedIn etc. eux sont payants !

    Aimé par 1 personne

    • #2 par Isabelle Prigent le 3 février 2015 - 15:14

      C’est désespérant en effet… Je croyais que du côté « recrutement » le message était passé et que désormais les CM étaient enfin considérés comme des professionnels de la com’ payés en tant que tels et outillés correctement, mais visiblement ce n’est pas encore le cas partout !

      Aimé par 1 personne

  2. #3 par harmonycom le 3 février 2015 - 10:52

    Excellent !
    C’est tout à fait ça. Se tenir au courant des évolutions ne serait-ce que techniques des réseaux sociaux prend du temps, même chose pour créer un site, blog…
    Il suffit de regarder les supports digitaux de la plupart des TPE et de leur demander s’ils sont efficaces, pour comprendre que gratuit ne veut pas dire facile.
    Beaucoup d’entreprises attendent d’être dans le mur et d’avoir saboté leur image avant de comprendre que non, elles n’ont pas bien communiqué…
    Mais c’est vrai qu’il est difficile de leur faire prendre conscience de tout ceci, c’est un long travail d’éducation 😉
    Bonne fin de semaine

    J'aime

  3. #5 par Laurence Perchet le 3 février 2015 - 13:13

    Bonjour Isabelle,
    Une fois de plus, je vais encenser ton papier. Mais je pense quand même qu’il y a malheureusement un relais constant dans les médias pour expliquer qu’on peut faire pas mal de choses gratuites sur le web pour se faire connaître, quand on est une TPE ou PME. Je lis régulièrement des articles dédiés aux entrepreneurs (surtout les petits et les moyens, va-t-en comprendre !) qui expliquent comment faire sa communication « soi-même » sur Internet sans débourser un centime ! Et on y ajoute bien sûr les immanquables relations presse ! Cela fait du tord à notre métier de communicant corporate ! Il ne vient pas à l’idée d’ailleurs de ces mêmes rédactions, d’expliquer qu’il est possible de faire de la publicité pour des produits soi-même, sans passer par des professionnels, avec copy stratégie et création graphique à la clef ! C’est passé dans les moeurs ! Mais pas pour le corporate. J’adhère complètement aux propos de Florence et d’Harmonycom, il y a une pédagogie effrayante à faire. Je dis effrayante parce que je pense sincèrement que ça ne va pas s’arranger dans les années à venir…

    Aimé par 1 personne

    • #6 par Isabelle Prigent le 3 février 2015 - 15:18

      En effet, je ne comprends pas non plus ces « conseils » donnés par certains médias – toujours les mêmes clichés, qui laissent croire que la com’ est à la portée de tout un chacun. Cela dit, je ne suis pas sûre que cela ait une réelle influence, en tout cas, je n’ai jamais entendu parler de quelqu’un qui se soit lancé – avec succès ou pas – en suivant des conseils bidons lus dans des « journaux pour entrepreneurs ».;-)

      J'aime

  4. #7 par rodolphe le 3 février 2015 - 14:29

    Bonjour Isabelle,
    Ça fait peur hein !!! je suis tout à fait de ton avis mais si il y a ce genre de prestation c’est que forcément il y a de la demande. Beaucoup d’entrepreneurs sont convaincu qu’une communication sur les réseaux sociaux est indispensable à notre époque mais le Fléau du siècle est toujours plus fort  »Le manque de temps », pas le temps d’écrire un article, pas le temps de créer une communauté…etc, donc les gens préfères payer plutôt que prendre le temps. c’est malheureux mais c’est dans l’air du temps.

    J'aime

    • #8 par Isabelle Prigent le 3 février 2015 - 15:22

      Je crois que nous ne nous sommes pas compris ;-). Mon propos c’est justement d’expliquer que je réalise ce genre de prestation et que je me bats parfois pour faire comprendre pourquoi c’est payant.
      N’importe quel entrepreneur, même s’il a du temps, ne peut pas s’improviser communicant, sur les réseaux sociaux ou ailleurs !

      J'aime

      • #9 par rodolphe le 3 février 2015 - 16:21

        Ok, autant pour moi…je ne comprends pas pourquoi j’ai compris à l’envers, c’est bizarre car le monsieur qui est venu m’apporter mes médicaments ce matin m’a dit que tout allait bien 😉
        Pourtant quand je relis cette phrase « J’invente ? Non, j’imagine ce qui se passe dans la tête de certains prospects qui ne m’ont jamais rappelée  »
        c’est clair…mais mon cerveau ne doit pas fonctionner aujourd’hui….
        effectivement, passer par un professionnel de la communication pour mettre en place sa stratégie de com, son contenu….etc même sur des médias gratuits a forcément un coût, nul ne peut s’improviser expert en com ou rédacteur du jour au lendemain…

        J'aime

  5. #10 par Josélito Tirados (@JoselitoTirados) le 4 février 2015 - 09:47

    Bonjour,

    Votre article m’a bien fait rire. Il reflète parfaitement la réalité d’un certain type d’entrepreneur (se).

    A leur décharge nous avons tous contribué à cela.

    En tant que freelance une des premières choses que nous faisons est de créer un blog et d’offrir à la terre entière notre expertise contre une adresse mail (la nouvelle monnaie mondiale).

    Résultat, internet est gavé de bons conseils gratuits pour créer son blog, apprendre à rédiger pour le web, savoir se vendre….etc.

    Au bout d’un temps, les mêmes vont commencer à écrire des articles en essayant d’expliquer que bon c’est bien tout ça mais faudrait penser à contacter des pros et payer de temps en temps.

    Nous voilà pris au piège de notre propre système.

    Nous n’avons pas mis en place un business model avant de nous lancer, sinon nous aurions pu parfaitement éviter cela.

    Ce qui arrive souvent, c’est que votre contact qui prends des stagiaires pour faire vivre sa communauté sur les réseaux sociaux, qui demande à sa femme de rédiger (ou corriger) ses billets de blogs et qui trouve que son comptable est une pauvre calculette va finir par prendre une décision définitive et malheureusement au bout d’un temps : Tout arrêter parce que ça ne marche pas (le comptable va s’en sortir mais pas les autres).

    Pour certains l’issue sera moins fatale : Notre entrepreneur (se) finira par se rendre à l’évidence et se tournera vers des pro.

    Sauf que pendant ce temps là, le temps file et le CA ne rentre pas aussi vite que ce que nous aimerions.

    Dans mon domaine je suis confronté au même type de « problème » (d’autant que souvent je vends vos prestations ».

    Une piste de réflexion : Travailler sur votre valeur et pas sur votre expertise.

    Excellente journée à toutes et tous et encore merci Isabelle pour le temps que vous consacrez à partager vos points de vue.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :