Archives de la catégorie Rendez-vous

Conférences et synchronicité

Depuis deux ou trois ans, je regarde régulièrement sur Eventbrite la liste des ateliers et conférences proposés à Marseille.  Je m’inscris à tous les événements dont les thèmes m’intéressent, au niveau professionnel comme personnel. J’aime bien, car la plupart du temps, j’apprends des choses, je rencontre des gens sympa, et je ramène une liste de « sujets à creuser » et de livres à lire. 

Parmi les thèmes qui m’ont marquée récemment (avant le confinement…) : la conférence sur le hasard à La Friche Belle Mai, où l’on nous a expliqué (de manière très convaincante, ce qui m’a dépitée) que le hasard… existe, alors que je crois avoir toujours été persuadée qu’il n’y a jamais de hasard.

D’ailleurs, je constate régulièrement des synchronicités : à cette conférence sur l’éducation il y a deux ans, je suis arrivée juste avant que ça démarre, il restait une place seulement au premier rang. Je me suis assise à côté d’un psychothérapeute qui vit à Marseille et après avoir discuté avec lui, j’ai découvert qu’il avait été le formateur d’une de mes amies et de plusieurs de mes connaissances… à Paris. Maintenant c’est lui qui est devenu un ami.

En décembre dernier, je me suis inscrite à un atelier sur l’estime de soi, où je suis allée à reculons, parce que c’est un sujet difficile pour moi, mais bon, je me suis dit que c’était important, justement. Lors du tour de table, où chacun s’est présenté, la première personne a parlé de son fils, et j’ai eu l’impression qu’elle parlait du mien, avant de parler d’elle au travail, et elle m’a décrite plutôt précisément… J’ai été interloquée, mais ça ne s’est pas arrêté là : quand ma voisine a pris la parole, elle a expliqué qu’elle s’était reconnue, et qu’elle avait reconnu son fils, dans les propos de la première personne. Nous étions trois sur douze à avoir des fonctionnements étonnamment similaires. Nous avons ensuite déjeuné ensemble, mais je n’ai pas revu ces personnes depuis. En fait, ça m’a dérangée, cette impression d’être « démasquée » (pas de jeu de mots, merci ;-)).

Et en septembre, cette formation sur les réseaux sociaux, où j’ai sympathisé avec ma voisine, qui travaillait également en freelance. Quelque temps plus tard, on a déjeuné ensemble, elle m’a expliqué qu’elle avait postulé pour un emploi, qui lui plaisait beaucoup, mais elle avait peur de ne pas être compétente sur certains aspects du poste. Je ne sais pas pourquoi, alors que je suis la reine du syndrome de l’imposteur, j’ai décidé de la rassurer en lui citant un exemple précis, une personne de telle entreprise devant laquelle je me suis sentie nulle lors d’une formation que j’ai donnée à Paris (pour justement lui dire que cette personne ne m’avait pas du tout trouvée nulle, et que cette formation s’était très bien passée). Et là j’entends « comment s’appelle-t-elle ? ». Je lui dis son nom. Elle me répond que c’est la sœur d’une de ses amies, qu’elle la connaît depuis leur enfance en région Rhône-Alpes.

Et encore plus récemment, pendant le confinement, lors d’une conversation téléphonique avec ma super amie que je connais depuis le lycée, j’ai évoqué quelqu’un avec qui j’ai envie de travailler (ici à Marseille, alors qu’elle est bretonne comme moi et vit en région parisienne) et je ne sais pas pourquoi, j’ai cité son nom. Elle m’a fait répéter : c’est un ami d’enfance de son mari. Bizarre, non ?

Est-ce que vous vivez souvent ces synchronicités vous aussi ?

Poster un commentaire

C’est la rentrée !

Désolée pour ceux qui sont revenus régulièrement par ici voir… qu’il ne se passait rien ! J’espère que vous avez passé un bel été et que la rentrée s’annonce sous les meilleurs auspices.

Plus de trois mois, je ne pensais pas faire une si longue « pause blog ». En fait j’ai déménagé début juillet – toujours à Marseille, dans la 4ème arrondissement cette fois – et avant, j’ai fait le chef de chantier pendant trois mois. Et depuis l’emménagement, je n’ai pas chômé non plus, même s’il reste beaucoup de petites choses à finaliser… Ca pourra attendre jusqu’aux week-ends d’hiver !

Ici, la rentrée est à mon goût un bien meilleur moment que dans la moitié nord de la France. C’est encore le plein été, et il devrait durer jusqu’au 10-15 novembre, si tout se passe comme ces deux dernières années. Je n’ai plus cette appréhension début septembre de « voir arriver l’hiver, le gris, le froid » ;-).

Et en plus, pour la première fois depuis que je suis ici, la rentrée s’annonce chargée en missions variées : rédaction, relations presse et formations au programme !

J’espère que vos plannings sont également bien remplis et je vous souhaite une excellente rentrée !

10 Commentaires

Un bootcamp pour recharger les batteries !

J’ai déjà parlé plusieurs fois ici des petits déjeuners « Ecrire pour… » de Christie et Anna,  ces rendez-vous mensuels (qui continuent de beaucoup me manquer !)  à l’heure du petit-déjeuner où elles parlaient des origines, des formes, des raisons de l’écriture à un public de passionné(e)s entièrement acquis à leur cause.

Depuis, chacune a suivi son chemin et Christie s’intéresse aujourd’hui à la créativité sous toutes ses formes.
Elle propose les samedi 15 et dimanche 16 novembre à Paris son bootcamp Batterie Nouvelle « deux jours pour faire de la place  à vos aspirations, donner du temps et des attentions à votre créativité, échanger avec d’autres créateurs« .

« A l’issue du Bootcamp,

  • vous aurez découvert une méthode et expérimenté des outils de créativité,
  • vous aurez échangé avec d’autres créateurs dans le foisonnement et la bienveillance,
  • vous aurez initié une série de pas concrets vers une vie faite à la main,
  • vous aurez fait le plein d’inspiration, d’encouragements, d’énergie. « 

Pas mal comme programme, n’est-ce pas ? Pour en savoir plus et vous inscrire, c’est par ici !

… Et si vous êtes intéressé(e) par une session du côté de Marseille, n’hésitez pas à le dire aussi, on essaiera de la convaincre de venir jusqu’à nous 😉

,

2 Commentaires

La deuxième rencontre « Freelances à Marseille » a eu lieu hier soir

J’ai participé hier à la deuxième soirée « Freelances à Marseille » organisée dans les locaux de la société Natural Solutions par Olivier Assunçao et Flavie Ferrari.
C’est très intéressant pour moi d’échanger avec des freelances « marseillais » et de savoir comment ils travaillent ici. J’indique bien marseillais entre guillemets, parce qu’ici, les gens ont tendance à se présenter en disant où ils sont nés, et hier, dans la quinzaine de personnes présentes,  il y avait une seule « vraie marseillaise » 😉 .
Comme la dernière fois, il y avait toutes sortes de profils, webdesigner, photographe, illustratrice, consultante, formatrice, designer, informaticiens… + un chef d’entreprise et deux salariés !

Ce que j’en ai retenu :
– ce n’est pas facile de faire sa place à Marseille, mais il faut savoir qu’ « on s’arrange » (cette expression est valable en toute situation !) et que rien n’est impossible.
– l’entraide, l’échange de conseils et d’idées sont une réalité ici (comme ailleurs, d’accord, mais c’est néanmoins un point encourageant).
– le coworking semble vraiment être entré dans les mœurs et c’est un atout pour décrocher des missions. Je n’ai pas suivi ce « phénomène » à Paris, parce que l’idée d’aller au bureau tous les matins, comme si j’étais salariée, ne me faisait vraiment pas envie, mais peut-être qu’un jour, ici, pour connaître plus de monde, je sauterai le pas !

 

 

5 Commentaires

Bonnes fêtes de fin d’année !

J’ai passé quasiment toute la première quinzaine de décembre à Paris… Du coup, moi qui ne suis jamais en avance pour les achats de cadeaux, je n’ai pas vu s’approcher Noël à pas de géants… J’ai fait tous mes achats sur Internet hier soir. Il ne me reste plus qu’à croiser les doigts pour que tout arrive dans les temps 😉

Je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d’année, on se retrouve en 2014, avec des tonnes des bonnes résolutions que cette fois, promis, juré, on mettra en application !

Poster un commentaire

Baromètre des femmes entrepreneures

La première journée des Femmes entrepreneures a eu lieu mercredi dernier.
J’ai pris un peu de temps pour réfléchir à cette longue journée, ces nombreuses rencontres, ces multiples échanges, et toutes ces infos que mon petit cerveau a dû synthétiser !

Nous avons d’abord assisté à la conférence « Entreprendre au féminin, ce qu’il faut savoir pour réussir », qui ne m’a pas vraiment parlé, parce que les conseils étaient à l’opposé de ce que j’ai été capable de faire. A retenir : si vous voulez créer votre entreprise, prenez votre temps et faites vous accompagner. Evidemment, comme j’ai décidé en une demi-journée de me lancer et que mes motivations premières étaient de « gagner ma vie au plus vite » et de « surtout n’écouter que la petite voix intérieure qui me disait de foncer », je n’étais pas vraiment dans la cible.
A la fin, les questions du public m’ont aussi un peu effrayée « combien coûte l’accompagnement ? », « combien vous gagnez » (aux deux jeunes entrepreneur(e)s présentes), « est-ce qu’on accompagne les seniors ? ». Bref, si on se pose ce genre de questions, à mon sens, il ne faut pas y aller (NB : je ne pense pas que les gens qui posent ces questions « sont des nuls », mais probablement qu’ils sont dans un contexte qui ne leur permet pas de se lancer en indépendant, parce que l’insécurité, c’est notre quotidien, il faut en être conscient).

Ensuite, les blogueuses invitées par Horizon Entrepreneurs (dont je faisais partie) ont interviewé plusieurs femmes entrepreneur(e)s. J’ai eu le plaisir de poser quelques questions à ma copine Pilar Lopez, coach et sophrologue, rencontrée au petits déjeuners d’Anna et Christie, sur le thème « vie privée/vie pro » des femmes entrepreneures (je mettrai un lien ici vers le film quand il sera en ligne).

Le déjeuner était quasi exclusivement féminin, et nous sommes restées centrées sur la question du jour, celle de l’entrepreneuriat au féminin. Sur le fond, nous n’étions pas toutes d’accord (il y a celles, comme moi, qui ne voient pas la différence entre homme et femme entrepreneur, celles qui pensent que la parité est essentielle – une femme entrepreneur doit s’associer avec un homme et inversement – celles qui préfèrent travailler entre femmes…) mais l’échange de points de vue était très intéressant.

Juste après, nous avons assisté à la présentation du baromètre , réalisé par la Caisse d’Epargne (500 et 300 hommes entrepreneurs ont été interviewés, cliquez sur le lien pour avoir + de détails). Le principal enseignement : les différences entre femmes et hommes entrepreneurs ne sont pas énormes… à un détail près : les femmes disent réaliser un CA de 71 K€, et les hommes de 150 !  Hum, hum…  On essaie de les rattraper d’ici l’année prochaine et de les dépasser en 2014 ? 😉

,

Poster un commentaire

3ème édition du Prix Entrepreneure Responsable : l’appel à candidatures est ouvert

EuropeanPWN-France  a pour vocation d’aider les femmes au développement de leur carrière.

Le réseau lance la 3ème édition du Prix Entrepreneure Responsable, qui distingue une femme créatrice d’entreprise s’inscrivant dans une démarche de responsabilité sociétale, sociale ou environnementale.
Le prix est doté d’un an de conseil pour le développement de l’entreprise lauréate.

Si vous souhaitez participer, les dossiers de candidatures sont à télécharger sur www.prixentrepreneureresponsable.epwn.net et à retourner avant le 23 novembre 2012.

Par ailleurs, si vous êtes journaliste ou blogueur/blogueuse (à Paris ou en région parisienne), l’association Ecotribu  (association pour une économie sociale et solidaire) propose demain son premier brunch presse, de 13 à 19h à la boutique JAC TOTUM  – 31 rue d’hauteville, dans le 10ème. Vous pourrez y admirer les créations « mode et maison » de sa vingtaine d’adhérents,  jeunes créateurs à la démarche éthique.
Et pour les cadeaux de Noël, pensez au Solstice des Créateurs, qu’ils proposeront les 15 et 16 décembre. J’aurai l’occasion d’en reparler !

,

Poster un commentaire

La 1ère Journée Nationale des Femmes entrepreneurs a lieu demain

La 1ère Journée Nationale des Femmes Entrepreneurs aura lieu demain mercredi 10 octobre 2012. Plusieurs conférences « spéciales Femmes » seront proposées à cette occasion au sein du Salon des Micro-Entreprises.
La Caisse d’Epargne, partenaire de l’événement, dévoilera les résultats de son baromètre « Femmes entrepreneurs ». J’y serai également, car j’ai été contactée par La Caisse d’Epargne/Horizon entrepreneurs pour intervenir en tant que « blogueuse intervieweuse ».
Compte-rendu détaillé ici jeudi !

,

Poster un commentaire

Se remémorer ce que l’on a réussi plutôt que ce que l’on a raté

Mardi, c’était le lancement de la troisième saison des petits-déjeuners « Ecrire pour… » d’Anna et Christie. Un rendez-vous hautement addictif : quand je vois passer la date du prochain, je m’inscris, puis je l’attends avec impatience 😉 Cerise sur le gâteau, je ne suis jamais déçue.

Mardi le thème, c’était « Ecrire pour faire le premier pas ». Et après que Christie et Anna ont évoqué sous différents angles – toujours en nous faisant participer – ces premiers pas possibles, Anna nous a demandé de répondre par écrit à plusieurs questions :
1. Souvenez-vous de quelque chose que vous avez réussi
2. Qu’avez-vous mis en oeuvre pour réussir ?
3. A quoi avez-vous renoncé pour réussir ?

Bon, il y avait 5 questions au total, je pourrais reprendre mes notes pour les citer, mais ce sont celles-là qui m’intéressent. Si on a en tête les réponses à ces trois questions, on connaît notre modèle de réussite perso. Il ne reste plus qu’à l’appliquer systématiquement.

Alors, pourquoi repenser à ce qu’on a raté pour tenter de faire mieux ??? Adoptons la positive attitude !

1 commentaire

Mon premier Atelier du Freelance…

…s’est très bien passé ! Merci aux participantes : Anna, Cécile, Christine, Christine, Sophie et Virginie !
Merci aussi à Dominique de m’avoir fait confiance pour animer cette formation (c’était une grande première pour moi, et avant les grandes premières, je me dis toujours que je ne vais pas y arriver et je suis particulièrement pénible ;-))

J’ai en tout cas beaucoup apprécié d’échanger avec cette assemblée exclusivement féminine – et très sympathique ! – mes réflexions et points de vues issus de deux années de « blogging » intensif (deux ans dans quelques jours, j’en reparlerai !).

Ce que j’ai retenu de nos échanges : la crainte de s’exprimer (qui suis-je pour avoir un blog ?), de mal dire (je ne sais pas très bien écrire) de répéter (ce que j’ai envie de dire, d’autres l’ont déjà dit) existent toujours, mais malgré tout l’envie de se lancer est la plus forte, et tant mieux ! Nous avons donc évoqué le « comment faire » : créer sous Wordpress, définir une ligne éditoriale, des rubriques, les thèmes à aborder, quelle longueur pour les textes, quel ton pour avoir des commentaires ou « un maximum » de lecteurs… Chaque problématique est différente, mais si l’envie de se lancer existe, il faut y aller… et pour y aller dans la durée, il faut se fixer des objectifs ambitieux, mais atteignables 😉

Il y aura une prochaine édition de cette formation fin avril. Pour les autres thèmes, rendez-vous sur Les Ateliers du Freelance.

8 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :