Articles tagués Facebook

Pourquoi payer pour des actions sur des médias gratuits ?

Facebook, c’est gratuit, Twitter, c’est gratuit, Google+, c’est gratuit, Pinterest, c’est gratuit, un blog avec WordPress.com, c’est gratuit… Hé ben tout va bien, aujourd’hui, on peut mettre en place un dispositif de communication (presque) complet sans débourser un centime !

« Sauf que… quand j’ai dit à des freelances que je voulais communiquer sur les médias sociaux, ils m’ont sorti des devis, je ne vous dis pas ! Ils sont complètement fous ! 100 euros pour écrire un billet de blog « optimisé pour le référencement » !! De quoi on me parle ??? Et tout est à l’avenant ! Facebook aussi, avec  eux, ça devient payant ! Y’en a un qui m’a parlé de ligne éditoriale, de planning rédactionnel, de rythme des publications !! Et sur Twitter, on m’apprend qu’il faut cibler correctement mes abonnements et tester les bons créneaux horaires pour tweeter ! J’vous dis, la proposition, ça fait des pages et le tarif, merci ! Je ne veux même pas en parler tellement ça me semble ridicule. J’ai refusé d’en reparler avec eux, ils se fichent tous de moi. Je vais m’occuper de tout ça moi-même, moi aussi je sais écrire ! La seule chose qui m’embête, c’est d’être obligé de faire le boulot des autres à la place du mien… D’ailleurs, c’est pareil avec mon comptable. Lui aussi je vais lui envoyer un courrier de résiliation ! Si vous saviez ce qu’il me demande pour faire des additions et remplir un formulaire !!! »

J’invente ? Non, j’imagine ce qui se passe dans la tête de certains prospects qui ne m’ont jamais rappelée ;-).

Un média gratuit, c’est une chance extraordinaire de pouvoir (pour un investissement inférieur à celui qu’on ferait dans un média payant) démultiplier les résultats des campagnes de communication. Mais bien entendu, tout cela doit se faire à bon escient.
Et a priori (!), les professionnels de la communication maîtrisent mieux que les néophytes les outils de communication, qu’ils soient payants ou gratuits ! Il ne s’agit pas pour eux de rendre payants des outils qui ne le sont pas, mais de définir des stratégies et donc de passer du temps à travailler pour que les campagnes de communication de leurs clients obtiennent les meilleurs résultats possibles.
Ce qui est facturé, c’est donc de la matière grise, de l’expérience et du temps.

, , , , , ,

10 Commentaires

Les réseaux sociaux, ce n’est pas Big Brother

Tout le monde n’a pas aujourd’hui une utilisation « avancée » des réseaux sociaux. On peut être des parents inquiets devant des adolescents qui postent des films sur Youtube, une sage-femme étonnée de voir que toutes les jeunes mamans de la clinique photographient leurs nouveau-nés « pour Facebook », ou encore un retraité perplexe, se demandant ce que peut bien être  ce « fil Twitter » qui défile au bas de l’écran pendant son une émission politique…

Dans mon boulot, comme à titre perso, je rencontre des tas de gens qui ont « peur des réseaux sociaux ». Quand je leur demande pourquoi, ils ne savent pas vraiment et quand ils formulent une réponse cela ressemble à « on nous espionne, on sait tout sur  nous, on n’a plus de vie privée« .

Sauf que tweeter, facebooker, youtuber, instagrammer… cela ne veut pas dire qu’on participe à une émission de télé-réalité qu’on filmera 24h/24 ! Sur les réseaux sociaux on dit et montre ce qu’on veut et uniquement ce qu’on veut… Donc bien évidemment, il faut en parler avec ses enfants, ses adolescents et leur expliquer que « tout le monde » n’a pas besoin de tout savoir. Il faut se projeter « si tu postes cette photo aujourd’hui, que peut-il se passer demain, dans un an, dans cinq ans… Est-ce que tu assumeras toujours ? »

Quand on est un adulte (au hasard, une maman émerveillée par son bébé si mignon), on doit aussi se demander s’il y a un intérêt/un inconvénient/un avantage/un problème… à poster au quotidien les photos de son rejeton sur Facebook ou Instagram.

Tout cela s’apprend, tout simplement. J’aime  bien cette image, lue il y a déjà quelques années (impossible de rendre à César ce qui lui appartient, je ne sais plus qui s’était exprimé dans ces termes….) « publier une information  sur les réseaux sociaux, c’est comme la crier dans un haut-parleur depuis la fenêtre de votre appartement« . En effet, on ne sait pas qui exactement recevra cette information et ce qu’en feront des destinataires pas tous parfaitement bien intentionnés.

Donc, toujours réfléchir à deux fois et tourner sa langue dans sa bouche sept fois avant de parler… et tout se passera bien 😉

, ,

1 commentaire

3 idées glanées cette semaine

1. Secouer les enfants pour les réveiller, courir avec eux vers l’école à peine le petit déjeuner avalé, le soir s’époumoner pour les devoirs et finalement ne pas avoir cinq minutes de calme à partager dans la journée, fait que souvent, on attend avec impatience le week-end pour se retrouver en famille. Mais comme on est sur les rotules, on n’en profite pas non plus et on se retrouve le dimanche soir devant la télé à se dire « je n’ai rien fait de mon week-end »…
Alors si vous voulez profiter du prochain, voici un article très inspirant ! J’ai commencé avec mes enfants une grande liste « d’envies du week-end ». On se laisse l’année pour tout faire !

2. Avoir un joli bureau bien rangé – ou non, bien éclairé. Bref, un bureau où on se sent bien ! Cette semaine, j’ai migré dans le séjour, j’avais besoin de plus de lumière. La semaine prochaine, je réintègrerai mon bureau s’il fait beau… En tout cas, ces images de bureaux m’ont fait rêver !

3. On est toujours en janvier, il vous reste encore quelques bonnes résolutions à concrétiser ? Pour moi, ce sera donner un véritable élan à la page Facebook de Freelances à Marseille. Alors j’ai relu avec intérêt cet article de Planète Auto-entrepreneur, qui donne les clés pour une page Facebook efficace.

Bonne lecture !

, ,

2 Commentaires

Qu’attendez-vous pour créer votre blog ? ;-)

En ce moment, je travaille sur un gros projet pour un grand groupe français. Via une agence, évidemment, car il est impossible d’accéder au Cac 40 si l’on n’est pas référencé. Et être référencé quand on est freelance, ce n’est pas gagné !

J’ai décroché cette mission via ce blog. Mon contact à l’agence a fait des recherches dans Google, a trouvé mon profil, m’a appelée, nous nous sommes rencontrées et quelques jours plus tard, je commençais à travailler.

Ce n’est pas tout à fait magique, cela fait presque trois ans maintenant que je publie régulièrement sur ce blog, mais je ne peux pas dire non plus qu’il m’est très difficile de trouver des sujets sur lesquels écrire !

Je me dis simplement, à chaque fois que je reçois un appel de quelqu’un qui me dit  » Je suis passé(e) sur votre blog« , « Ah, si j’étais aussi assidue sur Facebook, Twitter, Scoop.it, Google +, Pinterest« … Qui sait, je serais peut-être à la tête d’une agence internationale ? Bon, en même temps, ce n’est pas mon objectif…

, , , , ,

9 Commentaires

Bilans de fin d’année – 1. les médias sociaux

Et oui, l’heure est venue de faire non pas un, mais des bilans de cette année 2011, en commençant par les médias sociaux. Comme d’habitude, ce sont des points de vue très personnels, n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

1. Je continue d’adorer écrire pour mon blog. Cette année, j’ai aussi écrit pour les blogs de certains de mes clients. Avis à la population, si je ne pouvais faire que ça (allez, à mi-temps !) l’année prochaine, je signe ! 

2. Facebook, quoi qu’en disent les statistiques (certaines…) et les grincheux, reste un incontournable. Cette année, j’ai vraiment apprécié de retrouver sur les pages que j’animais les « habitués » en me levant le matin. C’est étrange et amusant, ces rendez-vous anonymes ((je suis une marque ou un personnage) avec des inconnus !

3. Je ne suis pas assez allée sur Twitter. C’était ma résolution de début d’année, puis de la rentrée, mais… pas assez le temps d’y être pour moi, même si j’y ai passé pas mal de temps pour mes clients.

4. J’ai dit stop à Viadéo très récemment. Mon abonnement d’un an ne m’a servi à rien. Aucun projet décroché via ce réseau cette année, j’ai donc arrêté les frais, sans état d’âme.

5. Je suis allée très rarement sur Linkedin. Je n’en ai pourtant que des échos positifs. Allez, en 2012…

6. Je n’ai pas utilisé Xing. Ca ne m’intéresse pas.

7. J’ai découvert Scoop.it. Super, vraiment ! Mais aussi plutôt chronophage, malheureusement…

8. Foursquare… Aucun intérêt pour moi.

9. Tumblr, je me suis créé un compte, mais ne suis pas allée plus loin. Cela dit, je trouve que c’est très bien, pour ceux qui se sentent à l’étroit sur Twitter et au large sur un blog 😉

10. Klout… Je demande à voir, plus tard, car pour l’instant, je ne suis pas vraiment convaincue…

J’ai arrêté mon abonnement Via

, , , , , , , ,

2 Commentaires

Entrer en contact, devenir ami…

Très régulièrement, depuis la mise en ligne de la « nouvelle formule Viadéo », je reçois un message de « quelqu’un qui veut entrer en contact avec moi ».  La plupart du temps, je ne connais pas la personne, elle n’a pas jugé utile de se fendre d’un message personnalisé de mise en relation, et comble du comble, elle n’a même pas jeté un coup d’oeil à mon profil ! Extraordinaire, non ? En général, c’est un profil commercial, qui veut « vendre » sa société, le plus rapidement possible, à coups de clics frénétiques. Autant dire que je ne me gêne pas pour leur envoyer la réponse-type « je décline la proposition »…

Cela me conduit à m’interroger sur les pratiques des utilisateurs de Facebook. Régulièrement, j’y ai aussi des « demandes d’amis », de complets inconnus, que j’accepte en me disant « on verra bien » et en général il ne se passe pas grand chose : soit ils me bombardent d’infos totalement inintéressantes, auquel cas je les masque, soit ils ne disent rien, donc je ne vois pas très bien l’intérêt d’être amis, d’autant que je ne dis rien non plus sur Facebook, je ne fais qu’y diffuser mes billets de blog (en automatique), et parfois je commente les statuts de mes (vrais) amis – mais au moins, je n’y sollicite personne, je n’envoie quasiment jamais de « demande d’amis », sauf à des amis…. Pourquoi des inconnus veulent-ils que nous soyons « amis » alors ? Egalement pour « faire du chiffre » ?

, , , ,

12 Commentaires

Lectures de la semaine

Pas de grande découverte cette semaine, mais c’est intéressant quand même de voir que certains sujets « tournent » développés sous différents angles :

1. Le Nouvel Obs : Dangers du virtuel sur la vie réelle 
On a beau dire qu’il ne faut pas dire n’importe quoi sur les réseaux sociaux, je trouve ça fort d’avoir été licencié pour avoir … plaisanté. En plus pour ce qui concerne Alten, ni la société, ni aucun membre de son personnel n’était nommément diffamé. En fait, même si je m’estime avertie, je me dis que j’aurais pu faire ce genre de blague, si je communiquais plus via Google 😉 Les communautés de marque n’existent pas (ou presque)

2. Grégory Pouy, les communautés de marques n’existent pas ou presque. Les commentaires sont aussi intéressants que le billets. Donc merci d’avoir lancé le débat 😉

3. Blog Planète Auto Entrepreneur : 32 % des auto-entrepreneurs veulent passer en entreprise classique. C’est encourageant, non ? L’esprit d’entreprise malgré la crise, en quelque sorte…

4. Les Echos : pourquoi Facebook menace déjà Google

5. Barack Obama, le président qui pollue le plus… C’est décevant, Monsieur Obama, il va falloir faire des efforts, hein !

, , , , , ,

2 Commentaires

Le bonheur, c’est simple comme… une visite sur un réseau social !

Vous vous souvenez de cette pub des années… 80 ? Une jeune femme s’ennuyant à une fête recevait tout à coup le coup de fil qui allait changer sa journée et alors s’affichait à l’écran « le bonheur, c’est simple comme un coup de fil ».

Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, on a souvent ce petit bonheur des retrouvailles : ma copine de 6ème m’a recontactée via Facebook, mon remplaçant de congé mat’ sur Twitter, et quand par hasard je suis tombée sur le profil de mon « client préféré » lors de mes années en agence sur Viadéo, je n’ai pas osé le contacter (je pensais qu’il m’aurait oubliée !) mais c’est lui qui l’a fait le lendemain.

Ces messages de gens dont j’ai plaisir à avoir des nouvelles illuminent à chaque fois ma journée !

, , ,

1 commentaire

Revue de web en 5 points

Dans le panorama de la semaine, des sourires, mais un peu jaunes : Facebook fait des siennes (qui est étonné ?), la frontière entre la communauté/adeptes devient parfois floue, le bon manager est le meilleur manipulateur, l’auto-entrepreneur est un (pauvre) imbécile heureux…
Heureusement, on termine sur une note positive avec le blog et son ROI du tonnerre. Qui n’a pas le sien ?

1. Voici un lien vers un blog québécois (en fait, il faut le lire aussi pour cette raison, car le vocabulaire utilisé est parfois…original) qui explique, en 32 points, comment utiliser Facebook pour son entreprise.
Pour ma part, je n’ai pas du tout apprécié la surprise de la semaine dernière, l' »ouverture par défaut » des paramètres. Donc j’ai bien ri quand j’ai vu que le fondateur de Facebook s’était lui même fait prendre à son « piège ». 

2. Les « clients », les « consommateurs » (et ne parlons pas d' »usagers » !), c’est fini ! Aujourd’hui, les bons marketeurs ont une communauté. J’en parle ironiquement, mais en fait, je trouve ce virage intéressant… dans certains cas de figure.  Si quelqu’un a sous le coude une enquête sociologique sur ce sujet, ça m’intéresse ! En attendant,voici les informations utiles pour créer votre communauté.

3. Affirmez votre leadership par le storytelling : en gros, construisez vous une histoire… Il y a quelques années, une personne utilisant ces techniques auraient été traitée de mythomane manipulatrice. Aujourd’hui, tout centre de formation digne de ce nom propose des cours de storytelling ! Et pourtant, cela ne devrait pas être mis entre toutes les mains… Qu’en pensez-vous ?

4.  les résultats de l’Observatoire des auto-entrepreneurs : 83 % d’entre eux sont satisfaits de leur statut ! 40 % sont exclusivement auto-entrepreneurs, et ils ont gagné en moyenne… 775 € nets par mois.
Que demande le peuple ? En ces temps de crise, l’auto-entrepreneur est heureux d’être libre et autonome… et se nourrit probablement d’amour et d’eau fraîche !

3. Je suis personnellement convaincue de l’intérêt, pour toutes les entreprises, de mettre en place un blog. Cette étude – dommage qu’elle ne soit pas plus détaillée ! – donne quelques éléments intéressants concernant le ROI d’un blog. Edifiant !

Bonne lecture et promis, je reviens lundi de meilleure humeur 😉

 

 

 

 

, , , ,

Poster un commentaire

5 points de vue sur l' »identité numérique »

J’ai peut-être parfois un peu discours alarmiste sur le thème « il faut faire attention aux informations que l’on laisse en ligne », « Facebook utilise peut-être vos données », etc.
Il y a pourtant un point essentiel que je n’ai pas évoqué  : en ligne (comme dans la vie, d’ailleurs !), il faut être sincère*. Si vous assumez entièrement ce que vous dites et faites, et que c’est visible sur Internet, cela ne posera pas de problème, car vous saurez vous en justifier le cas échéant.
En revanche, si vous êtes un peu « virevoltant », méfiez-vous 😉

Sur ce sujet, trois points de vue :

1.  J’ai beaucoup aimé le billet de Jérémie Juraver, les enthousiastes et les flippés de l’identité numérique : très pragmatique, il prend pour exemple son propre parcours sur le net et remet les choses à leur place !

2.  Jacques Froissant, lui, a donné son point de vue après avoir assisté à la conférence « Droit à l’oubli » de NKM : ne mélangez pas pro et perso. C’est plutôt basique, efficace, mais pas révolutionnaire.

3. Loïc Le Meur, y va « à fond »  sur le site de Cadremploi :  « laissez un maximum de  traces sur le net«  ! A l’ère du web 2.0, en effet, on n’a pas trouvé mieux pour se faire connaître et recruter !

La version « travaillée » de l’identité numérique, autrement dit le « personal branding » offre également des lectures intéressantes :

4. Fadhila Brahimi explique en dix points comment gérer sa réputation sur le net

5. Le site de l’Expansion propose un dossier complet sur ce thème, (dans lequel Fadhila Brahimi est également citée).
* l’écriture de ce billet a coïncidé avec la lecture de ce billet de Jean-Philippe. Rien à voir avec l’identité numérique, c’est ici de sincérité qu’il s’agit, mais je vous invite à le lire également 😉

Bonne lecture !

, ,

9 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :