Archives de la catégorie Mode de vie

Et ce confinement, c’était comment ?

Mes enfants et moi, on a aimé être confinés. Ils avaient leurs cours, moi, mon ordi et mes livres. Le printemps a été très beau cette année à Marseille, on a pu déjeuner dehors au soleil quasiment tous les jours. Mon mari, qui avait besoin de sortir et de se rendre utile, a rejoint une association pour aller distribuer courses et repas trois fois par semaine.

Les enfants, tous les deux collégiens, ont apprécié l’autonomie que leur laissaient les cours à distance. Leurs profs de maths respectifs ont conservé les créneaux horaires habituels avec des cours via Zoom, mais les autres enseignants leur ont donné au fil de l’eau cours et exercices, libre à eux de s’organiser comme ils le souhaitaient. L’une, lève-tôt, a conservé les horaires scolaires, l’autre, couche-tard, a pu terminer ses leçons… à pas d’heure, avant de dormir jusqu’à 10 heures tous les matins.

De mon côté, je n’avais pas de travail, et quand cela m’arrive en temps « normal », je me sens coupable. Là, je me suis dit qu’on était nombreux dans le même cas, que je n’y pouvais rien pour le moment. Bien sûr, cela ne m’a pas empêchée d’admirer tous ceux qui ont su « se réinventer » sur les réseaux sociaux, sur Instagram, les profs de yoga, philo, cuisine… qui ont donné des cours, les chanteurs qui ont proposé des concerts…

Je n’ai pas trouvé « mon » idée pour travailler confinée, mais j’ai mis en place de nouvelles habitudes, que j’aimerais conserver. J’ai commencé à écrire les « pages du matin » de Julia Cameron  sans y trouver pour l’instant un intérêt extraordinaire, mais je continue parce que ça donne une première impulsion à ma journée. Je commence par ça, point. Après le petit-déjeuner, comme je ne voulais pas aller courir (je cours habituellement une heure tous les lundis matins avec des amies dans un parc près de la maison), j’ai cherché des cours de gym en ligne (pour tenter de compenser les tonnes de chocolat et de gâteaux ingurgités pendant le confinement – parce que oui, on a aussi passé beaucoup de temps en cuisine, expérience que je n’ai pas décidé de poursuivre !) et j’ai trouvé sur Youtube ceux de C8, j’ai trouvé ça génial. En 25 minutes, échauffement, puis un thème, puis étirements. J’ai commencé il y a environ un mois et j’ai vraiment envie de continuer au quotidien. Quand j’ai fini, je suis toujours pleine d’énergie et d’excellente humeur (bon, je suis toujours comme ça en fait ;-)).

J’ai aussi continué à suivre des MOOC, j’avais commencé à la rentrée dernière avec celui des Colibris sur le Zéro Déchet. J’ai terminé juste avant le confinement un autre MOOC (proposé par FUN-MOOC) sur le thème « réussir sa vie professionnelle », et pendant le confinement j’ai choisi de travailler sur les thèmes « permaculture », « esprit critique », « décoration »et « éco-design ». J’ai abandonné « esprit critique » avant l’évaluation, c’était un très bon cours mais qui demandait de travailler à côté pour bien intégrer les différents courants éthiques, philosophiques, etc, et je n’étais pas suffisamment assidue pour cela. Je m’y remettrai certainement plus tard. Je termine « permaculture » ce mois-ci, c’est très intéressant. Pour « décoration », je suis déçue par le faible niveau des QCM, j’ai toujours tout bon ;-). Pour « éco-design », je n’ai suivi pour l’instant que le premier module. Je commence cette semaine « Filmer avec son smartphone ».

Pendant le confinement, j’ai lu également beaucoup de livres. En début d’année, j’ai fait du tri dans ma bibliothèque et constaté que j’avais une quarantaine de livres, achetés pour certains depuis plusieurs années, toujours pas lus. Je lis très vite les romans en général, mais quand j’en achète, je me laisse aussi tenter par des sujets « développement personnel », ou marketing, sociologie… que j’ai tendance à commencer, puis laisser de côté, puis oublier.

Ces deux derniers mois, j’ai lu entre autres « No Logo » (acheté il y a dix ans au mois…), « Le choc des civilisations », « Freakonomics », « Santé parfaite » (sur l’ayurveda), « La communication non-violente au quotidien », « Vers un monde sans pauvreté » (de M. Yunus, vu en conférence il y a quelques mois, passionnant)…  Sur les 40 identifiés en janvier, il m’en reste 6 à lire. Je ne suis pas sûre de pouvoir rédiger des fiches de lectures précises sur tous ces bouquins, mais j’ai appris quand même pas mal de choses, c’était intéressant.

Finalement, mon confinement c’était les vacances « culturelles et apprenantes » que notre Président nous propose pour cet été ;-). Donc, comme j’ai anticipé, je suis prête à bosser en juillet-août !

Et vous, c’était comment votre confinement ? Du boulot, de nouvelles idées et habitudes ? Ou peut-être est-ce que ça a été une période difficile à vivre, de la peur ou du stress ?

4 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :