Archives de la catégorie Tests

Sweet coaching : bilan… et perspectives !

Je vous avais parlé de mon « test de janvier« , le Sweet Coaching proposé par Anna Piot, que j’ai suivi pendant 21 jours.
Peut-être que les débuts d’année sont propices aux remises en question, mais pour moi, qui suis plutôt du genre à vivre à fond aujourd’hui en pensant parfois (pas trop souvent !) à demain, interroger le passé, faire des bilans, est toujours problématique, donc je m’y étais inscrite avec un peu d’appréhension.
Et pendant ces trois semaines, il y a eu les attentats, il y a eu les rassemblements, il y a eu ces moments où dans les regards se lisaient à la fois la peur, la résolution, l’espoir et aussi souvent une plus grande attention à l’autre…

Bref, ce coaching du mois de janvier (un mail par jour, avec des « exercices » à réaliser et des points -téléphoniques ou par mail – avec Anna en fin de semaine pour ceux qui le souhaitent) m’a obligée à faire cette remise à plat, et elle m’a été bénéfique. C’est un travail pas facile (cela dit, j’imagine que cela dépend du tempérament de chacun, et je sais que pour certaines personnes, ce travail d’analyse de « ce qu’on a fait » et « pourquoi » est une forme d’hygiène mentale) mais avec le recul, je dirais qu’il est essentiel.

J’ai eu besoin de temps pour assimiler tout cela et pouvoir en parler. Parmi les grands enseignements de ce coaching, j’ai réalisé notamment que mon travail en freelance, qui devrait comme son nom l’indique se réaliser dans une forme de « liberté », hé bien je le vivais comme une suite de contraintes : le matin, j’allume mon ordi à 8h15, je fais une pause de 12h30 à 13h30, quand je n’ai pas de mission en cours j’envoie des e-mails de prospection… Bref, ma vie professionnelle est une suite de « il faut que » et « je dois », plutôt stressante.

Quand j’ai réalisé tout ça, je ne l’ai pas très bien vécu. Puis je me suis demandé ce que voulait dire « liberté » pour moi (et là je ne peux pas m’empêcher de sourire car j’entends une petite voix qui me souffle ces expressions devenues tellement à la mode dans les médias « se faire plaisir », « ne rien lâcher » ;-)). Je cours le dimanche matin, de manière irrégulière, mais depuis plusieurs années. A chaque fois, je me dis que ça me fait beaucoup de bien.

Donc, j’ai décidé que l’expression de ma liberté, c’était de m’offrir cette possibilité de courir tous les matins. J’ai mis quelques semaines à me conditionner (parce qu’il était hors de question que je commence puis que j’arrête le lendemain !). J’ai commencé lundi dernier. Je cours une demi-heure, dans mon quartier. J’allume mon ordinateur vers 9h30, je ne me sens pas coupable et j’enchaîne sur ma journée de travail. Pour l’instant, cela me fatigue un peu, j’ai des « coups de pompe » dans la journée, parce que j’essaie de courir vite et aussi parce que je me nourris très mal. Mais ensuite, mes journées défilent sans aucun stress. Je vais peut-être devenir complètement zen, même sur mon blog, qui sait ? 😉

La prochaine session de Sweet Coaching commence lundi. Pas la peine de vous préciser que je vous recommande de vous inscrire ;-). Ne réfléchissez pas trop longtemps, allez-y !

 

Publicités

,

1 commentaire

%d blogueurs aiment cette page :