Portrait : Ariane Grumbach, diététicienne-nutritionniste

Cette semaine est décidément placée sous le signe de la nourriture ! J’ai rencontré Ariane aux fameux petits déjeuners d’Anna et Christie. Diététicienne, elle a un blog très intéressant sur l’alimentation (qui me donne même envie de faire la cuisine, c’est dire !) et elle m’a appris hier qu’elle avait travaillé longtemps dans le conseil, en conduite du changement (domaine passionnant que j’ai découvert au hasard d’une mission au long cours).

Prénom, métier, âge et parcours en une phrase
Je m’appelle Ariane, j’ai  43 ans, je suis devenue diététicienne-nutritionniste par passion, après HEC et plus de 20 ans de vie en entreprise (Air France 11 ans, le conseil 10 ans).

Depuis quand es-tu indépendante ?
Je me suis installée en indépendante à mi-temps mi-2008 après m’être formée, j’ai d’abord pris un temps partiel (à 50%) pour création d’entreprise puis j’ai basculé à plein temps début 2010.

Pour quelles raisons as-tu choisi d’être indépendante ?
J’ai d’abord choisi le métier de diététicienne, pour concilier passion de l’humain et de l’alimentation. Et m’installer en libéral était alors une évidence pour exercer cette activité comme j’en avais envie.

Quel statut as-tu choisi ? Pourquoi ?
Je suis profession libérale, ce qui revient à une entreprise individuelle. C’était le statut le plus simple, le plus logique pour cette activité. Pour mémoire, mi-2008, le statut d’auto-entrepreneur n’existait pas mais je ne suis pas sûre que je l’aurais choisi.

C’est quoi, ta journée-type, si ça existe ?
Les journées ne sont jamais tout à fait les mêmes.  J’ai parfois une consultation en tout début de matinée, à 8h30, puis le milieu de matinée est souvent assez calme : je travaille sur des dossiers de fond, la préparation d’ateliers, une proposition de formation, un rendez-vous avec un partenaire potentiel… Les consultations reprennent vers l’heure du déjeuner (je mange alors vers 13h30-14h, souvent un « bento » ou un plat que j’ai préparé) et peuvent durer assez tard (19h30-20h) puisque certaines personnes viennent après leur travail. Si j’ai des « trous » entre des consultations, j’avance sur des dossiers, je prends des rendez-vous, je lis de la documentation professionnelle, … Quand je n’ai pas de consultation à l’heure du déjeuner, j’essaie de fixer des déjeuners amicaux ou professionnels ou de découvrir les restaurants du quartier pour une rubrique que j’ai sur un site internet (www.dailyneuvieme.com). Et certains soirs, j’anime des ateliers de groupe sur des thématiques liées à l’alimentation.

Si tu te projettes dans 10 ans, tu imagines quoi ?
Continuer à exercer mon activité de diététicienne du plaisir de manger avec passion, auprès des particuliers et des entreprises, avoir acquis une bonne notoriété et un volant de clientèle bien installé, être reconnue dans mon domaine et avoir publié 2 ou 3 livres. Peut-être avoir un revenu suffisant pour ne travailler que 4 jours par semaine !

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer ?
Prendre le temps de la réflexion (se bloquer du temps pour cela), rencontrer des personnes du domaine visé pour vérifier que leur vie nous plairait (horaires, type d’environnement, contraintes, …), y aller à son rythme (comme mon mi-temps par exemple), étudier tous les dispositifs d’aide à la création, faire le point sur ses possibilités financières car le lancement peut prendre du temps. Se demander si on aura la motivation et l’énergie nécessaires et si on ne craint pas la solitude.  Et si on est passionné, y aller !

As-tu un site, un blog, un profil Viadeo, un mail qui permettrait d’entrer en contact avec toi ?
Mon site, présentant mon activité : http://www.arianegrumbach.com
Mon blog L’Art de manger : http://ariane.blogspirit.com 
Viadeo : http://www.viadeo.com/fr/profile/ariane.grumbach
Linkedin : http://fr.linkedin.com/in/arianegrumbach
Twitter
 : http://twitter.com/ArianeGrumbach
Mail
: ariane.grumbach@bbox.fr

Publicités
  1. #1 par So Coût de Fourchette le 23 avril 2010 - 20:54

    Très intéressant comme parcours ! Je suis la personne qui t’avait contacté par mail pour monter son statut d’auto entrepreneur il y a de cela quelques semaines. C’est chose faite à présent. Merci pour tes conseils pratiques et éclairés !

    J'aime

    • #2 par ouchane le 22 octobre 2012 - 14:46

      Bonjour, diététicienne de formation je souhaiterai également me mettre à mon compte. pouvez vous me parler de votre expérience bonne et mauvaise!lol
      un statut simple d’autoentrepreneur est suffisant ou pas? je vous en remercie par avance, Virginie

      J'aime

  2. #3 par basset le 4 mars 2011 - 12:07

    bonjour je voudrai savoir comment mi prendre pour minstaller en autoentrepreneur a domicile ayan eu mon diplome en novembre 2010..Ce n ‘ est pas trop risqué?

    J'aime

  1. Que mangerez-vous ce midi ? « Isabelle Prigent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :