Nous, on n’aime pas faire comme les autres !

Parfois, j’écris des billets directement en sortant de rendez-vous, ou après un échange avec un prospect… mais je le laisse en brouillon, parce que je ne souhaite pas que la personne décrite se reconnaisse dans un billet peu flatteur publié le lendemain de notre rencontre. Je viens de rendre visite à ces brouillons et j’ai retrouvé ce billet écrit il y a plus de deux ans, il y a donc prescription !

J’ai été contactée par la dirigeante de cette petite entreprise qui souhaite créer une plaquette et « revoir sa communication écrite de manière générale ». Avant le rendez-vous, j’ai donc jeté un coup d’oeil au site, qui est à lui tout seul un exemple de tout ce qu’il ne faut pas faire (sur la forme, disons que le menu est difficilement accessible, parce que positionné sur le côté à droite, c’est flashy et ça clignote comme une guirlande du Noël, et sur le fond… il n’y a pas de descriptif des produits, juste des photos mal éclairées, pas de présentation de la société…). Pour un site e-commerce de produits haut de gamme, c’est moyen !

Bref, je me suis dit qu’il y avait beaucoup à faire ! Lorsque je me rends au rendez-vous, étonnée de l’absence de plaque au bas de l’immeuble, j’appelle pour m’assurer que je suis bien à la bonne adresse. Oui, mon interlocutrice travaille chez elle, elle est associée avec son fils, mais elle n’a pas jugé utile de me le préciser plus tôt, pas grave…
Son fils est en rendez-vous à l’extérieur, elle me demande de l’excuser (comme je ne savais pas qu’une deuxième personne devait être présente, cela ne me pose pas de problème) tout en me faisant traverser un bel appartement haussmannien. Son bureau se trouve tout au fond et son ordinateur, un Mac flambant neuf, est posé sur une console en verre, tout aussi brillante.

Quand je lui explique que j’ai visité son site pour avoir une vision plus précise de sa demande, elle me coupe en me disant « il est beau, n’est-ce pas ? Je me suis inspirée des couleurs d’un peintre que j’adore« . Je n’ose pas répondre. Elle me tend ensuite son ordinateur, en me lisant un Post-it « la maquette de la plaquette est dans le dossier « en cours«  ». Bon, elle ne sait pas se servir d’un ordinateur, tout va bien… La maquette de la plaquette est faite dans Powerpoint, quand je lui demande si elle a pensé à solliciter un graphiste, elle me demande pourquoi avec de grands yeux étonnés.

Bref, je vis un grand moment de solitude, mais je décide de me lancer. Je lui dis que j’ai été étonnée par son site, qui ne ressemble pas à « ce qui se fait » dans son domaine, lui explique qu’une plaquette doit être créée via des logiciels spécifiques utilisés par des graphistes… Elle m’écoute attentivement, je crois qu’elle va hurler, mais elle me dit avec un grand sourire « Vous n’avez pas compris ? Tout cela est volontaire, car nous, on n’aime pas faire comme les autres !« .

Ah… Je suis vraisemblablement trop conformiste pour ce type de mission. J’ai abrégé le rendez-vous et l’ai appelée le lendemain – j’ai eu son répondeur – pour lui dire que je n’estimais pas avoir les qualités (!) requises pour la mission.

Depuis, je me demande parfois si je souffre d’un manque réel de créativité ;-). Il faudrait peut-être que je pose la question… à mon médecin ???

 

Publicités

, ,

  1. #1 par Anne de Rozières le 17 janvier 2013 - 09:35

    Merci Isabelle pour ce petit moment de rigolade ! 😀 😀 😀

    J'aime

    • #2 par Isabelle Prigent le 18 janvier 2013 - 09:58

      Je t’en prie, j’en ai d’autres en stock du même acabit, il faudra que je pense à les publier 😉

      J'aime

  2. #3 par harmonycom le 17 janvier 2013 - 13:01

    MDR, ça me rappelle un épisode peu plaisant que j’ai eu aussi avec une cliente potentielle avant les fêtes.
    Où quand les prospects confondent originalité… et efficacité ou talent ;o)
    Genre oui mais moi je vois les choses comme ça, ça me ressemble, donc c’est forcément bien et mes clients ne peuvent qu’aimer ! Même quand les clients, justement il n’y en a pas et on vous appelle pour cette raison… Si si, j’ai aussi fui devant cette impossible mission ;o)
    Ah c’est pas tous les jours faciles !
    Merci ça m’a bien faite sourire 🙂

    J'aime

    • #4 par Isabelle Prigent le 18 janvier 2013 - 10:01

      Pas tous les jours facile mais souvent drôle 😉 C’est assez courant en fait de se retrouver devant un site, une plaquette, etc « ni faits ni à faire », et avec un interlocuteur qui nous annonce avec un grand sourire « c’est moi/mon neveu/ma cousine qui l’a fait, c’est beau, hein ? »

      J'aime

  3. #5 par M le 17 janvier 2013 - 21:30

    Tu es retournée sur le site pour voir s’il avait évolué depuis 2 ans ?

    J'aime

    • #6 par Isabelle Prigent le 18 janvier 2013 - 10:02

      oui, il a disparu… et a priori la société avec ! Ca m’avait tout l’air d’être une sorte de caprice saisonnier 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :