Articles tagués graphiste

Chacun son métier (et les vaches…) !

Quand je lis sur le site d’un graphiste qu’il peut se charger de la « conception-rédaction » de tout type de message, ou quand je vois un développeur s’improviser « expert de la communication sur les médias sociaux », parfois je ricane, parfois ça m’énerve vraiment !

Car certains d’entre eux réussissent à gagner des projets dans ces domaines où ils n’ont aucune compétence ! Et quand on voit les résultats, on comprend pourquoi certains de nos clients disent « j’ai fait réécrire tous mes messages par un concepteur rédacteur pour qu’ils soient plus accrocheurs, ça n’a rien donné » ou « j’ai demandé à un expert de mettre en place ma stratégie de communication digitale, mais au bout d’un an, je n’ai pas 100 fans sur Facebook« … et concluent par « la com’, aujourd’hui, c’est du vent !« . Forcément, on peut les comprendre.

J’ai déjà souvent le sentiment de devoir me justifier quand je dis que je suis une communicante qui fait des formations (à la com’ !), des relations presse (pas dans tous les secteurs ! J’ai des références en high-tech et art de vivre)  de la rédaction (et pas de la conception-rédaction, car trouver la formule qui fait mouche, le slogan ou la signature de marque, c’est encore une autre métier !), et de l’accompagnement sur les médias sociaux (je me suis formée « sur le tas », soit, mais j’ai des références et des résultats à montrer !) parce qu’on n’est pas « expert tous domaines » évidemment !

En tout cas, jamais je ne prétendrais avoir un avis intéressant à donner pour la création d’un logo ou la création d’un site e-commerce. Je me cantonne à mon champ de compétences et c’est déjà pas mal ! J’entends ceux qui disent « oui, mais si mes clients me le demandent, je prends ça comme une opportunité et je fonce »… au risque de se prendre un mur ?! Quand un client me demande quelque chose que je ne sais pas faire, je le mets en contact avec quelqu’un qui sait.  Ca me semble être la solution gagnant-gagnant, parce qu’ainsi je suis sûre de ne pas me décrédibiliser auprès de mon client – qui reviendra vers moi à l’occasion – et je peux espérer un retour d’ascenseur de la part de la personne que j’aurai recommandée ;-).

Et vous, vous faites comment ?

, , , , , ,

3 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :