Articles tagués Café des Freelances

Bilans de fin d’année – 3. Les réseaux

Ca va bientôt faire 3 ans que je suis freelance. La première année, j’ai « testé » toutes sortes de rendez-vous réseaux. La deuxième, j’en ai gardé beaucoup trop, tout en tentant de plus m’y impliquer. Cette année, j’en ai gardé… très peu ! Voici lesquels et pourquoi.

Le Café des Freelances : c’est pour moi un incontournable. Je suis allée à mon premier Café alors que je n’étais pas encore freelance, depuis j’aime y revoir les têtes connues et en rencontrer de nouvelles à chaque fois !

Les petits-déjeuners écriture : ce n’est pas un rendez-vous réseau, mais à la fois une récréation et une source d’inspiration. On n’y parle pas « travail », même si la plupart des personnes présentes sont des freelances. J’y retrouve un état d’esprit que j’aime beaucoup.

Les déjeuners des entreprises de Chaville, Vélizy, Versailles et environs : Je n’y suis pas allée depuis l’été, même si j’ai revu – et travaillé – avec des personnes que j’y ai rencontré. J’apprécie le côté « initiative locale » et je vous recommande de lancer ce type de rendez-vous dans votre ville. C’est très appréciable de pouvoir travailler avec ses voisins !

Girlz in Web : Depuis le temps que j’en entends parler !… Jeudi, j’y vais, c’est Valérie qui m’y entraîne. Je vous raconterai !

 

, ,

1 commentaire

Carpe diem !

bonheurVendredi, c’était la 4ème édition du Café des Freelances, version « La Cantine », avec réseautage + conférence. Comme d’habitude, j’y suis allée avec plaisir, y entraînant cette fois Valérie.

Malgré tout, le thème de la conférence,  « le bonheur », m’avait semblé cette fois un peu trop dans l’esprit « encore un contrepied à la crise » pour être honnête. Et puis en ce moment, le bonheur, la joie, on nous en vend au kilo ! Ca a même été le thème d’un édito assez mémorable de Christian Blachas fin septembre (je ne l’ai pas retrouvé, mais  ce commentaire du blog de CB News vient bien illustrer le message).

Et puis Joanna Quelen nous a parlé du bonheur. C’était passionnant. Je n’ai pas tout écouté, pas tout entendu, trop occupée à chercher dans ma vie des illustrations de ce qu’elle évoquait. J’ai retenu que le bonheur, c’est 50 % d’inné (ce bel optimisme qui permet de voir le verre à moitié plein), 10 % lié aux circonstances, et les 40 % restants, hé bien, c’est la part sur laquelle nous avons vraiment de l’influence : il ne tient qu’à nous d’apprendre à remplacer le noir par du rose.  Tout cela était appuyé sur des théories scientifiques très intéressantes. En conclusion, j’ai retenu que la fameuse course au bonheur, que l’on nous présente comme le but de toute vie, ne doit surtout pas être un objectif. Le bonheur, c’est ici et maintenant, d’où le titre de ce billet.

Après tout ça, je trouve que réseauter en passant d’un groupe à l’autre pour tenter de glisser sa carte de visite n’a aucun sens. Enfin, pour moi, ça n’a jamais de sens, c’est quelque chose que je ne sais pas faire. J’ai échangé avec Valérie sur le thème de l’éducation, sur la volonté qu’on a tous d’avoir des enfants « aptes au bonheur ». Participant à la conversation, Mademoiselle C. , une couturière à l’illustre patronyme, tellement pesant qu’elle l’a réduit à l’initiale… C’est sympa de rencontrer des gens qui ont des métiers tous très différents, notre point commun étant de l’exercer en indépendants.
Et puis Pierre Morsa, du blog de Pierre Morsa (ça l’a fait sourire, il m’a dit que j’étais la première personne à l’avoir reconnu « d’après son blog », que je vous recommande, d’ailleurs. Et hop, un de plus dans ma blogroll). Il a un projet très intéressant, dont on a parlé avec Simone (graphiste, qui ne cherche pas de clients, car ils arrivent tous par le bouche à oreille… le rêve de tout freelance !) et Dominique, qui vient de lancer une nouvelle communauté, celle des papas.

Une excellente soirée, dont je suis partie à regret, pour cause d’obligations familiales, mais ce que j’y ai appris me trottera longtemps dans la tête. A l’aube de cette nouvelle semaine, dont j’attends beaucoup car plusieurs rencontres et projets doivent se concrétiser, je me dis qu’il faut oublier le stress et simplement se focaliser sur le fait que oui, tout va bien  😉

MAJ 13.10. 09 : Facebook et le bonheur… Intéressant !

, , , ,

4 Commentaires

2ème Café des Freelances, un rendez-vous à ne pas manquer

Les premières rencontres Freelances-entreprises se sont déroulées les 30 et 31 mars derniers.
J’ai vraiment apprécié ces deux soirées car j’y ai découvert « l’esprit freelance » et la réelle solidarité qui lie les indépendants !

Pour sa deuxième édition, l’événement prend de l’ampleur ! Il aura lieu mardi prochain, le 19 mai donc, à La Cantine, avec cette fois des conférences, et notamment l’intervention de Fadhila Brahimi, sur le thème « comment développer son business grâce au personal branding ? ».

J’y serai, bien entendu, et je propose de prendre de l’info pour ceux qui le souhaitent et ne peuvent pas se déplacer sur Paris.
N’hésitez à me poser des questions en commentaires.

,

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :