Archives de la catégorie Rendez-vous

Les petits déjeuners « Ecrire pour… »

Ca faisait longtemps que je n’avais pas parlé de ce rendez-vous qui a lieu environ tous les mois et demi et que je m’efforce de ne jamais rater, parce que… j’adore, tout simplement !

J’adore les petits-déjeuners d’Anna et Christie parce que :

– c’est toujours pareil : même heure, même endroit, même animatrices
– c’est toujours différent : des thèmes qui nous permettent d’enrichir notre vocabulaire avec leurs inventions marrantes (hier c’était « Ecrire pour dé-ronronniser votre blog » avec l’annonce d’un invité mystère « Waou »), des traitements du sujet toujours décalés (à chaque fois j’en reviens avec plein d’idées de billets de blog !), des participants tous différents, à la fois par leurs profils et leurs attentes, mais toujours une sorte « d’esprit de groupe » qui se crée en cinq minutes et qui fait qu’on a plaisir à parler lors du traditionnel « moment d’échange » à la fin. D’ailleurs, je regrette toujours de ne pas avoir pu parler avec tout le monde !

Hier, l’invité-mystère, c’était Nicolas Vanbremeersch, qui nous a raconté comment son blog commencé dans son coin, parce qu’il n’avait pas toujours sous la main quelqu’un à qui raconter ce qui lui passait par la tête, avait pris une ampleur phénoménale. Je n’ai pas écouté super attentivement, parce qu’évidemment je suis partie dans mes petites réflexions perso sur tout ce qui dans la vie, part de rien et à un moment, nous dépasse. Mais bon, ça, on s’en fiche. Je voulais lire l’article sur Nicolas dans le Monde, mais je ne suis pas abonnée (pfff…). A la place, j’ai trouvé ça, sur le blog de Francis Pisani. Je trouve cette réflexion intéressante, même si, à mon niveau, je ne me suis jamais posé cette question de l’identité (je me la pose toute la journée pour mes clients, quand même !). J’écris sur mon blog ce qui me passe par la tête, je ne vais plus sur Twitter n ce moment parce que je n’en ai pas le temps, et je n’ai toujours pas trouvé quel ton adopter sur Facebook. Mais bon, tout ça ouvre des pistes à explorer !

Christie a conclu son intervention sur « La chance, c’est la rencontre entre l’opportunité et la préparation ». Lors de ce petit-déjeuner,  j’ai rencontré de nouvelles têtes dont j’ai envie de lire les blogs, « recruté »des candidates pour mon atelier blog de demain (grâce à Anna qui a relayé l’info), et d’autres pour des projets clients, une autre encore a proposé de parler de moi pour d’éventuelles futures missions. De la chance, quoi 😉

4 Commentaires

Les Ateliers du Freelance

Après avoir été une communicante généraliste pendant des années, en 2010 j’ai ajouté une corde à mon arc : le community management. En 2011, vais-je devenir formatrice ? Peut-être ! 
En tout cas, Dominique Dufour m’a proposé de prendre part aux Ateliers du Freelance et je suis très heureuse de participer à cette nouvelle aventure !

Pour ceux qui n’auraient pas lu l’info sur son blog, Les Ateliers du Freelance, ce sont des sessions de formations spécialement conçues pour les freelances, et animées par des freelances.
Ces sessions durent 2 heures, ont lieu au coeur de Paris, et coûtent 30 euros seulement.

Elles vous aideront, par exemple, à :
– à trouver des clients grâce aux réseaux sociaux,
– à créer votre blog, à le positionner et à en faire un véritable levier pour votre activité,
– à animer votre blog de façon à révéler et démontrer votre expertise,

– à penser et structurer vos relations avec vos clients,
– à développer votre réseau,
– à définir vos tarifs,
– à vous lancer en freelance,

– à réinventer vos méthodes de travail avec certains outils collaboratifs,…

Plus d’infos sur http://www.lesateliersdufreelance.com et très vite sur la Page Facebook !

4 Commentaires

Comment être efficace un lundi matin ?

Même si je travaille toujours le dimanche soir, le lundi matin, j’ai toujours du mal à démarrer la semaine. J’ai une to do list énorme, parce que j’y note  les choses à faire impérativement, celles que j’ai envie de faire et celles que je devrais faire, donc ça me fait peur, donc je ne sais pas par où commencer et je ne fais rien, ou pas grand-chose.

A midi, la pression monte, je vais déjeuner. A 14h, en général, je suis d’attaque, ma semaine commence pour de bon !

Il y a quelques semaines, un client m’a proposé un rendez-vous le lundi matin. Et c’était très bien. Tout le monde était bien reposé de son week-end, les échanges ont été sympathiques, on a bien avancé. Donc, j’ai noté dans la case « lundi matin » : créneau à proposer en premier pour des rendez-vous.

Ce lundi, à 8h30, je m’étais inscrite, sur les conseils d’Hervé à une conférence de Clay Shirki chez Microsoft. Très bien aussi.  Il a parlé anglais tout le temps, j’ai dû faire plus d’efforts de concentration que pour une conférence en français ! 

Lundi matin prochain ? Je ne sais pas encore ce que je ferai, mais une chose est sûre, je ne serai pas assise devant mon ordinateur, attendant désespérément que « la semaine commence » 😉

7 Commentaires

Le recyclage des lampes basse consommation, pensons-y…

J’ai participé il y a quelques semaines à une « table ronde -blogueurs » organisée par Récylum, l’éco-organisme en charge du recyclage des lampes (Note perso : c’est très bien, ce concept de table ronde : idéal pour s’informer, échanger, poser des questions ou faire des suggestions… Bonnes notes également pour les membres de Récylum, vraiment engagés, recherchant à informer sur leur mission et pas sur leur nom, et leur agence, efficace !).

Bon, je n’aurai pas la prétention de dire que je connais tout sur le recyclage en général, mais lors de cette soirée, j’ai vraiment appris des choses sur le recyclage des lampes (ça tombe bien, c’était le thème !).

D’abord, quelques révisions :

– les lampes « classiques » à incadescence, ne se recyclent pas. Nous pouvons les jeter sans culpabiliser à la poubelle !

– les lampes basse consommation doivent être recyclées : parce que cela permet d’en récupérer des composants, notamment le mercure, présent en très faible quantité et des terres rares, qui peuvent être réutilisées.

Et si comme moi vous ne savez pas où déposer vos lampes usagées, sachez que tout magasin qui vous vend une lampe est tenu de vous reprendre l’exemplaire usagé (la règle du 1 pour 1, également valable pour les appareils électroménagers).  De plus, de nombreux magasins ont désormais (près de l’entrée) une Lumibox (la boîte que vous voyez sur la photo) qui permet de déposer vos lampes usagées. J’en ai repéré une dans le E. Leclerc breton où vont mes parents le WE dernier. Du coup, toute ma famille est informée 😉
Si le sujet vous passionne, ou si vous voulez des infos complémentaires, rendez vous sur Malampe.org !

, , ,

3 Commentaires

Quand les freelances se réunissent… pour parler nourriture !

Il y a quelques semaines, j’ai participé à l’atelier « spécial freelances » d’Ariane.  Je n’en parle que maintenant car il m’a fallu un peu de temps (et quelques déjeuners seule à la maison !) pour tester et prendre du recul sur les « trucs » qu’elle nous a donnés à cette occasion. Et oui, ça marche 🙂

Nous étions entre freelances, donc entre personnes qui  sont toutes confrontées à la même problématique pour déjeuner : rapidement – seules – devant un ordi – mais varié et équilibré ! Ariane nous a fait réfléchir sur nos qualités professionnelles, que nous pourrions transposer dans la façon de gérer nos repas. Elle nous a remis une liste d’aliments « à avoir sous la main » pour pouvoir en toutes circonstances se concocter un (bon) repas rapide. Et bien entendu, elle a donné à chacun des conseils personnalisés et plein de bon sens, bien aidée par Christie, qui a joué le rôle de la bonne élève (c’est une private joke, je n’ai pas pu m’en empêcher ;-))

Pour moi qui ai une attitude compulsive avec la nourriture (Nutella, va de retro !) cela a été utile déjà parce que pour la première fois de ma vie,   j’ai pris deux heures, non pas pour manger, mais pour réfléchir et échanger sur le thème de la nourriture ! Et depuis, je mets vraiment en application tous les conseils reçus.

Je ne peux donc que vous recommander chaleureusement le prochain atelier d’Ariane sur ce thème, qui aura lieu le 26 novembre.

,

2 Commentaires

Mes dernières pérégrinations

Même si j’ai eu beaucoup de travail ces derniers temps, je n’ai pas manqué certains rendez-vous… nouveaux ou incontournables !

Mardi 2, la soirée de Wiser Earth à La Ruche. J’avais été invitée par Camilla, que Dominique m’avait présentée à la soirée Danone Javec le Pr Yunus. Le thème : les réseaux sociaux. J’ai bien aimé la façon inédite qu’a eue Camilla d’aborder ce thème déjà maintes fois traité. Nous avons du faire des exercices : en cinq minutes, demander à 5 personnes leur prénom, métier, région d’origine et plat préféré, et tenter de retenir tout ça. Refaire l’exercice en s’aidant de Post-it. Ensuite, expliquer nos attentes quant aux réseaux sociaux, se regrouper pour échanger autour du thème choisi. Pour moi, c’était « l’utilisation professionnelle » et c’était aussi le cas pour Hervé, que Dominique venait de me présenter. Ensuite, nous avons écouté les synthèses des différents groupes.
Une soirée très sympa !

Mercredi 3, l’inratable « Café des Freelances«  ! Cette fois, c’était chez Exki, dans le 9ème. Y étaient tous les « vieux de la vieille », que j’ai toujours autant de plaisir à retrouver, et aussi Noémie, avec qui j’avais brièvement échangé il y a 6 mois à l’ESCP et que j’ai enfin revue ! Rencontres aussi avec Martine, conceptrice-rédactrice, freelance depuis 22 ans, et Sarah, qui crée des pièces uniques, sacs, doudous etc.

Mardi 9, petit déj. organisé par Anna et Christie au Café Malongo, dans le 15ème. Le thème « Ecrire pour…  se connaître ». Ce sujet n’a pas fini de me laisser perplexe. J’ai écrit enfant pour raconter des histoires qui me plaisaient, ado mon journal intime, plus tard dans un contexte professionnel et aujourd’hui j’écris sur ce blog, essentiellement pour entrer en contact avec les autres, créer un lien. Je n’écris pas pour moi, je crois… C’est grave docteur ? Euh, je pense que non, puisque je n’en éprouve pas la nécessité. Mais peut-être, un jour. C’était plein d’énergie positive, comme la dernière fois, et j’irai au prochain ! (le 13 avril : Ecrire pour trouver sa voie professionnelle).

2 Commentaires

Un petit-déjeuner pas comme les autres

Mardi, je suis allée à un petit déjeuner organisé par Anna.
J’ai pris les transports tôt, et je suis arrivée rue du Commerce juste après le lever du jour, au moment où le ciel gris-bleu et les lumières de Noël se reflètent sur les  trottoirs humides, tout juste nettoyés.
J’aime cette rue, qui ressemble à la rue principale d’un village, avec son église au fond, et cette heure aussi.

Le thème du petit-déjeuner était « Ecrire pour être publié ».
Je n’aurais jamais osé m’inscrire à ce type d’événement s’il n’avait pas été organisé par quelqu’un que je connais. J’aime écrire, mais parler de ce plaisir d’écrire est vraiment quelque chose de tabou pour moi. Je ne sais pas très bien pourquoi d’ailleurs. Probablement parce qu’écrire seul dans son coin n’est pas quelque chose de « socialement admis ». Il faut « être Proust ou rien » comme disait un de mes camarades de fac de lettres (qui est-il aujourd’hui ?).

J’ai détesté écrire aussi parfois. Ecrire dans le cadre de mon métier, par exemple, sur des sujets techniques que je ne maîtrisais pas toujours. Des phrases laborieuses parfois rejetées d’un revers de main, d’un  « c’est pas comme ça qu’il faut écrire », au lieu de « qu’il faut l’écrire », mais cela me blessait quand même.
J’aime écrire, ou je sais écrire ? De toute façon, le plus important, ce n’est pas de savoir, c’est d’aimer, non ?

J’ai poussé la porte du café, Stéphanie était déjà là. Cela m’a fait très plaisir de la revoir. Pour la première fois depuis notre rencontre en mars à mon premier Café des Freelances, même si nous avons pas mal dialogué ces derniers temps par blogs interposés.

A l’étage, nous étions une  vingtaine autour d’une table.
Anna était un peu stressée parce que Christie, qui devait co-animer le petit-déjeuner, était malade. Mais elle a été remplacée au pied levé par Joanne, éditrice aux Editions Leduc.
Anna a d’abord demandé « à ceux qui le souhaitaient » de dire ce qu’ils savaient très bien faire. En fait, chacun s’est présenté à son tour, en expliquant plutôt son rapport à l’écriture. Ca a commencé à beaucoup me plaire…
Les participants avaient tous des profils et des parcours différents (une diététicienne, une prof, une consultante en audiovisuel, une auteur de livres pour enfants, la représentante d’une association, etc), et tous cette passion pour l’écriture.
Certains ont déjà été publiés, pour l’une c’est en cours, pour d’autres c’est un projet très précis, car ils ont déjà dans leurs tiroirs des écrits très aboutis. Plusieurs ont un blog.

Alors sans dévoiler le contenu de l’intervention d’Anna (il faut y aller, le prochain petit-déjeuner aura lieu en janvier !), je dirais qu’elle nous a donné les informations nécessaires et le parcours à suivre lorsque l’on veut se faire publier. Joanne nous a expliqué son métier, sa façon de travailler (je ne savais pas qu’un éditeur faisait de la veille sur Internet), l’accompagnement des auteurs, les commandes et les ventes, etc. Anna posait des questions, les participants intervenaient avec des suggestions… C’était vraiment passionnant.

Pour moi, cette matinée a été  le révélateur d’envies que j’ai longtemps laissées enfouies. C’est vrai que ce blog m’a redonné le plaisir d’écrire, de partager avec d’autres un parcours et des réflexions, et je me dis que maintenant, pourquoi ne pas aller plus loin ? Je garde l’idée à l’esprit et puis, peut-être un jour…

Vers 10h, nous avons eu quartier libre pour discuter entre nous, et la plupart des participants sont restés.
Ca me fait sourire car si mes recherches de « rencontres réseaux » m’ont toujours déçue jusqu’à ce jour, je suis allée à ce petit-déjeuner uniquement parce que le thème me plaisait, et j’en suis revenue avec plusieurs cartes de visites, et l’envie d’échanger de nouveau avec plusieurs personnes.
Finalement, faire ce qui nous plaît, se laisser guider par ce qui nous fait envie, c’est tellement mieux !

7 Commentaires

5 bonnes raisons… d’aller à des salons

Et voici comme promis mon compte-rendu de visite sur le Salon des Micro-Entreprises. Si comme moi vous avez la tête qui tourne dès que vous devez affronter la foule, faites un effort et allez-y quand même ! Trop tard pour cette année, mais vous pouvez déjà noter dans vos tablettes les dates de l’année prochaine : il aura lieu du 12 au 14 octobre. 

J’ai trouvé ce salon très intéressant, pour 5 raisons (merci de ne pas me signaler que je l’ai fait exprès parce que mes vendredis se déclinent en 5 points, cela me mettrait de très mauvaise humeur ;-)) :

1.  J’y ai (enfin !) rencontré Thierry, commentateur assidu de ce blog. Il y était avec son association T.R.A.C.E-Tremplin. J’ai aussi échangé avec Carole Ruvira, également membre de cette association. Nous avons parlé de nos vies d’indépendants, de nos blogs, de nos clients… Bref, tout cela était bien sympa car quoi qu’on en dise, les échanges virtuels ne remplacent pas le « live » !

2. J’ai compris que certaines sociétés de mise en relation freelances/entreprises (je n’en dirai pas plus…) s’intéressent avant tout à la cible qui rapporte le plus de business, c’est-à-dire les informaticiens ! Ca m’évitera de les contacter par mail, en vain. Tant mieux pour les informaticiens, mais je ne comprends pas ces démarches purement opportunistes qui feront que le jour où l’informatique ira moins bien, les ingénieurs seront jetés sur le bord du chemin et remplacés dans les cinq minutes par des commerciaux, ou autres profils plus « lucratifs ». Quand on crée son entreprise, doit-on viser d’abord la prénnité, ou l’argent à court terme, quitte à changer d’orientation ensuite ? Vaste débat. J’ai un avis, vous l’avez déduit de ce qui précède.

3. J’ai récolté un kilo de journaux : L’Entreprise (parcouru au retour dans le train, je vais m’y replonger très attentivement, c’est très intéressant !), le Nouvel Entrepreneur, Conquérir et Dynamique Entrepreneuriale, pour ne citer que ceux qui sont spécifiquement dédiés aux créateurs d’entreprise. J’ai tendance à aller chercher l’info seulement sur le web, alors ces moissons gratuites sont toujours utiles pour moi : elles m’incitent à reprendre le chemin du kiosque, au moins pour un temps !

4. J’ai plein de nouvelles idées de billets de blogs, suite notamment à mon échange avec Thierry : réseautage, blog sous wordpress, storytelling, etc. A suivre la semaine prochaine !

5. J’ai raconté mon passage sur le salon à mon banquier à qui je déposais un chèque sur le chemin du retour, et il m’a donné un DVD du logiciel Ciel, qui devrait me permettre de résoudre un problème de clé de débridage, question que j’aurais bien posée aux représentants de la société sur ce salon, mais il y avait la queue devant le stand…
alors j’ai filé 🙂

Et si vous recherchez à vous faire un avis à travers de vrais comptes-rendus, l’un assorti de « trucs et astuce » l’autre « journalistique » de ce  salon, je vous conseille la lecture du Blog du Freelance et celle du blog du Salon !

, , , ,

Poster un commentaire

Le Salon des Micro-Entreprises

Le Salon des Micro-Entreprises a ouvert ses portes mardi et les fermera ce soir. Comme c’est L’Evenement à ne pas manquer pour tous les freelances, indépendants et créateurs d’entreprise, j’avais décidé depuis très longtemps d’y « camper » 3 jours, de visiter tous les stands (!) et d’aller à un maximum de conférences.
Mais mon emploi du temps très chargé cette semaine ne me permettra que d’y faire une incursion aujourd’hui en fin de matinée…
Compte-rendu détaillé de mes impressions ici demain !

Poster un commentaire

Café des Freelances 3

J’ai participé hier soir au Café des Freelances 3, qui est devenu LE rendez-vous de ma nouvelle vie professionnelle.

J’adore y aller, car j’y rencontre des gens passionnés, souriants, ouverts et toujours prêts à rendre service. J’y apprends toujours plein de choses et je m’y sens vraiment dans mon élément !

Nous avons assisté hier à deux conférences :

– la première animée par Eric Messeca, qui nous a expliqué les « trucs et astuces » pour actionner son réseau. Même si je connais désormais bien ce sujet, il m’a fait réfléchir sur 3 points : 1/ le fait qu’un contact n’est pas forcément une relation (hum, OK, j’ai tendance à confondre les deux, d’où mes réticences à « ouvrir » mon réseau Viadeo), 2/ il est important de nouer des partenariats avec d’autres freelances, mais il est essentiel de valider que nous pouvons bien travailler ensemble, car les freelances sont comme les gens de la vraie vie, et on n’a donc pas d’affinités avec tout le monde. 3/ « il faut savoir proposer ses services, mais aussi demander ». Euh, moi, je propose systématiquement d’aider, ce qui n’est pas du tout un effort pour moi, car cela m’est naturel. Mais demander « pourrais-tu m’aider à… » m’est pour l’instant impossible.
Donc, j’ai encore du chemin à parcourir avant de devenir une « pro du réseau » 🙂

– la deuxième conférence était animée par Lauranie Nonotte, experte en chocolat. Bon, évidemment, en grande dévoreuse de chocolat sous toutes ses formes, j’étais séduite d’avance !
Et Lauranie, qui en parle le sourire aux lèvres et les yeux qui brillent, donnerait envie à n’importe quel ascète de se jeter sur la première tablette venue !
J’espère avoir l’occasion un jour de proposer à l’un de mes clients d’organiser avec elle une soirée dégustation.

Et côté rencontres ?
Ma copine Aurélie – qui n’est toujours pas freelance, mais qui réfléchit au statut d’auto-entrepreneur pour septembre 😉 – était également présente hier soir, ainsi que Vanessa (soeur d’une ex-collègue, qui travaille en agence) que je rencontrais pour la première fois, après avoir pas mal échangé ces derniers temps avec elle par mail et par tél.
J’ai fait la connaissance de Gwendal, un copain de Vanessa qui travaille en agence également, de Caroline, nouvelle auto-entrepreneuse comme moi, spécialisée dans la communication événementielle et l’art-thérapie, Simone, DA freelance depuis 4 ans, qui n’a jamais eu besoin de chercher de clients, (la veinarde !), Grégory (dont la photo trafiquée m’intriguait depuis pas mal de temps) et bien sûr d’autres dont j’ai oublié les prénoms (pardon :-((
Cela m’a fait plaisir de revoir également les têtes connues, Dominique et Josselin, les organisateurs (un grand merci à eux !), Florence, Charles, Tiffany…

J’attends avec impatience la prochaine édition !

, , , ,

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :