Archives de la catégorie Lectures

Revue de presse en 5 points

1. Dans Direction InformatiqueLes réseaux sociaux et leur implantation en entreprise 
Un bon état des lieux et des conseils de mise en oeuvre, à faire lire par les grincheux qui disent « pff, les réseaux sociaux d’entreprise, ça marche pas ! »

 2. Dans Le PointPeut-on tout dire sur Twitter ?
Bah, à votre avis ?

3. Dans Etre bien au travailLa morosité au bureau est surtout une affaire de croyances
Why not ? En tout cas, c’est un point de vue qui change !

4. Dans le Journal du NetSecteurs porteurs pour auto-entrepreneurs
N’importe quoi ! Et pourquoi pas « secteurs porteurs pour une SARL ? » ou « les légumes qu’on va manger dans les prochaines années  pour les aspirants maraîchers ? ». Bref, encore un article pour susciter des vocations « ballon de baudruche » !

5. Sur ZDNet, Les hommes moins prudents que les femmes sur les réseaux sociaux
Hé oui, comme au volant ! Est-ce une surprise ? 😉

Poster un commentaire

Les usines à contenu, ou l’écrit version discount

Dans Courrier International, cette semaine, un article d’un journal montréalais a retenu mon attention : il évoque les « usines à contenus qui font fortune en inondant Internet d’articles de piètre qualité produits à bas coût ».  Le journaliste revient ensuite en partie sur ce jugement, puisqu’ il explique qu’il a testé « Demand Media » (entreprise américaine qui gère 60 sites et avec laquelle collaborent… 13 000 rédacteurs freelance) et qu’il a été plutôt agréablement surpris par les remarques stylistiques et demandes de vérification de sources de sa correctrice.

J’ai pour ma part testé cet été (feu !) Wikio Experts, largement décrié (à juste titre !) pour me faire un véritable avis sur la question. Effectivement, ce genre de « service » a pour but d’inonder Internet… d’articles produits à bas coût. Les témoignages publiés sur le site expliquaient qu’il était possible de gagner facilement 500 € par mois en écrivant pour le site. J’ai fait le test sur une dizaine d’articles : en réalité, le premier sert à vérifier vos compétences rédactionnelles, vous l’écrivez pour la gloire. Les suivants aussi, puisque vous gagnez 3€ maximum en moyenne par article. Il faut donc pondre du texte de manière intensive – probablement à plein temps – pour atteindre les 500 € annoncés. Les articles publiés étaient plutôt de bonne qualité : les auteurs sont pour la plupart journalistes ou rédacteurs, et les articles sont rarement publiés sans corrections.

Ce que je trouve réellement scandaleux, dans cette démarche, c’est de laisser croire que le texte n’a pas de valeur et que d’écrire ne nécessite aucune compétence. Je suis confrontée régulièrement à des clients qui me parlent de conception-rédaction mais s’exclament quand j’annonce mes tarifs : ils ont l’habitude de consacrer au graphisme le double du budget prévu pour le texte. J’ai cru au début de mon activité en freelance que c’était anecdotique, mais je crains que cela ne devienne la norme.

Jusqu’où irons-nous ? Jusqu’à aligner simplement des mots-clés, au prétexte que leur seule utilité est de vendre l’encart publicitaire placé juste à côté ?

7 Commentaires

La communication, une histoire de gourous ?

L’actualité récente – l’intervention d’une marionnette vivante sur TF1 dimanche dernier !- m’a donné envie de lire un livre sorti en 2010, mais au titre évocateur « Les gourous de la com’ – trente ans de manipulations politiques et économiques » de Aurore Gorius et Michaël Moreau.

Au programme, les petites et grandes histoires – toujours très bien narrées – mêlant les politiques, les grands patrons et leurs coachs/médias trainers/conseillers en communication.

On y apprend qu’ils sont très peu nombreux, ces conseillers de l’ombre, à faire la pluie et le beau temps : Anne Méau, Michel Calzaroni, Stéphane Fouks et sa garde rapprochée chez Euro RSCG, Maurice Lévy et ses consultants chez Publicis. Le mélange des genres est légion : des patrons ennemis peuvent avoir des contrats dans le même cabinet, les hommes politiques sont vendus – et achetés ! – de leur plein gré comme des produits de grande consommation (NB : les auteurs, journalistes, oublient de mentionner que si les journalistes n’étaient pas complices des conseils en communication, rien ne sortirait jamais dans les médias…). Bref, tout cela confirme des pratiques franchement peu ragoûtantes, mais plus vraiment ignorées du grand public.

Je cite simplement la dernière phrase du livre « Viendra peut-être le temps où politiques et patrons devront entreprendre le tri dans leur entourage, reprendre leur destin et leurs idéaux en main, plutôt que de se laisser influencer par des gourous de la com' », qui semblait presque naïve il y a un an !

Et pourtant, on  y arrive peut-être avec l’affaire DSK et ce qu’il en est apparu lors de son interview sur TF1 – le coach avait bien travaillé, avait briefé son poulain jusqu’à lui dire où ménager un silence, fermer les yeux, agiter un dossier… mais l’acteur était vraiment trop mauvais !

Il y aurait beaucoup à dire encore sur ce livre dont je ne retiendrai pas la critique des « gourous » car, même s’ils sont parfois sans scrupules, semblent souvent plus brillants, plus doués, plus sensibles, plus conscients des attentes des « vrais gens » que les personnes qu’ils conseillent.

Si vous l’avez lu, cela m’intéresse d’avoir vos points de vue !

2 Commentaires

Lu cette semaine

1. Sur le site Ma Vie Pro, « Déjeuner avec ses collègues pour booster sa carrière « , c’est vrai aussi pour les freelances : autour d’un déjeuner, on évoque ses projets, on se donne idées et tuyaux !

2. Toujours sur Ma Vie Pro, Ma petite expérience extra-salariale, un article qui compare auto-entrepreneur et portage salarial. Intéressant, parce que pour une fois, cela s’appuie sur du vécu !

3. RSE : Votez pour la pire entreprise de l’année ! J’ai choisi, mais les « nominées » se valent toutes…

4. Sur Developpementdurable.com, Les fémivores dessinent les contours d’un nouveau monde . Je ne connaissais pas ce « concept » mais je trouve effrayante cette idée de la femme toute puissante, qui commence par « dévorer » ses enfants en s’improvisant « maîtresse d’école à la maison ».

5. Créer sa fiche entreprise sur Google.fr et Google Maps : ah bon, c’est utile ? Je regarderai plus tard 😉

Bonne lecture et bon week-end !

3 Commentaires

Lu cette semaine

1. Qui rechigne à envoyer ses voeux (à part moi?…). Hé bien si vous doutez de l’intérêt de vous y mettre, lisez ceci 😉

2. J’ai fait des bonds quand j’ai lu dans Le Point « 10 craintes pour la prochaine décennie »  !!!

3. Heureusement, le journal du Net a eu la bonne idée de se pencher sur les bonnes nouvelles 2011

4. J’ai bien aimé cette liste des 10 meilleures campagnes virales 2010 sur Locita. Cela m’a permis d’en voir certaines pour la première fois 😉

5. Enfin, extrait d’un blog que je vous recommande, celui d’un ami, Hervé Jégouzo, un billet intéressant et très documenté sur un cas de discrimination au retour d’un congé maternité examiné par la Halde.

5 Commentaires

Lectures de la semaine

Pas de grande découverte cette semaine, mais c’est intéressant quand même de voir que certains sujets « tournent » développés sous différents angles :

1. Le Nouvel Obs : Dangers du virtuel sur la vie réelle 
On a beau dire qu’il ne faut pas dire n’importe quoi sur les réseaux sociaux, je trouve ça fort d’avoir été licencié pour avoir … plaisanté. En plus pour ce qui concerne Alten, ni la société, ni aucun membre de son personnel n’était nommément diffamé. En fait, même si je m’estime avertie, je me dis que j’aurais pu faire ce genre de blague, si je communiquais plus via Google 😉 Les communautés de marque n’existent pas (ou presque)

2. Grégory Pouy, les communautés de marques n’existent pas ou presque. Les commentaires sont aussi intéressants que le billets. Donc merci d’avoir lancé le débat 😉

3. Blog Planète Auto Entrepreneur : 32 % des auto-entrepreneurs veulent passer en entreprise classique. C’est encourageant, non ? L’esprit d’entreprise malgré la crise, en quelque sorte…

4. Les Echos : pourquoi Facebook menace déjà Google

5. Barack Obama, le président qui pollue le plus… C’est décevant, Monsieur Obama, il va falloir faire des efforts, hein !

, , , , , ,

2 Commentaires

« Pour mieux maîtriser l’avenir de votre entreprise, lisez et écrivez ! »

En voilà une citation qui me fait plaisir !
Elle est tirée d’une interview d’Olivier Torres, maître de conférence en gestion à l’université de Montpellier et chercheur à l’EM Lyon, vice-président France de l’European Concil for Small Business, parue dans « Créer son entreprise » de Gabrielle Denis (Editions J’ai Lu, 2007 – je viens de le commencer et je corne une page sur deux, c’est sûr, j’en reparlerai ici !).

Je vous livre donc le contenu intégral de sa réponse à la question « Quels conseils donner aux petits entrepreneurs pour qu’ils maîtrisent mieux l’avenir de leur entreprise ? »

« Lire et écrire. Les patrons de PME ne lisent pas beaucoup, souvent pour des raisons de temps. Mais le simple fait de lire régulièrement la presse spécialisée comme La Tribune, Les Echos, L’Usine Nouvelle, etc, fournit une masse considérable de témoignages et d’informations qui peuvent faire émerger spontanément de nouvelles idées pour le développement de l’entreprise. Antoine Riboud disait « une minute de stratégie, dix ans de pratique ». Il suffit parfois d’une seule idée nouvelle pour assurer la pérennité du développement de l’entreprise. Mais, chose plus rare, c’est la capacité d’écriture qui est sous-développée dans les PME. Or l’acte d’écrire est beaucoup plus simple qu’on ne l’imagine et surtout très souvent révélateur d’idées nouvelles.

Ecrire permet de lever le nez du guidon, de faire le point et de fixer quelques idées qu’on peut faire lire à des collaborateurs pour leur demander leur avis. Avec le temps, le dirigeant peut se constituer ainsi de véritables archives stratégiques qui lui permettent de prendre du recul sur sa propre affaire. »

Comme je fais un peu une fixette sur « le plaisir d’écrire pour un blog » notamment parce que cela permet de générer des échanges (on ne se refait pas !), je n’avais pas pensé à l’acte d’écrire pour soi, autrement que pour faire des listes de « reste à faire ». Je crois que je vais mettre en place un « carnet d’idées », plus sympa, créatif… et qui avec le temps pourra devenir le journal de bord de mon activité d’indépendante. Et vous, écrivez-vous régulièrement sur votre pratique de votre métier, les stratégies que vous souhaitez mettre en oeuvre ?

, ,

Poster un commentaire

Mes 5 lectures de la semaine

Identité numérique, réputation numérique, personal branding, voilà le sujet de nombreux billets de blogs ces derniers mois !
Ci-dessous, celui d’Antoine Dupin (excellent blog que j’ai découvert cette semaine !) : tout y est expliqué ! Le blog, Twitter, Facebook, les réseaux sociaux professionnels, etc, ce qu’il faut faire et ne pas faire. En complément, la vision « pratique » dispensée par le blog du Modérateur, intéressante également.

J’ai découvert aussi le blog de Françoise Gri, PDG de Manpower. Il n’y a pas beaucoup de femmes PDG de grandes entreprises en France (je ne l’apprends à personne, d’autant que cette semaine l’histoire des quotas – nous en sommes vraiment réduites à ça ?!- a fait la une de l’actu). J’ai particulièrement apprécié son billet du 24 septembre « utilisons la crise pour repenser l’entreprise ». C’est vrai, les médias font la leçon aux banques, mais toutes les entreprises gagneraient à réfléchir à leurs pratiques, plus précisément en termes de gestion des ressources humaines. Rien à lire entre les lignes, je ne fais pas allusion à France Télécom : nombreux sont ceux qui se félicitent que celle-ci soit sous le feux des projecteurs pour maltraiter impunément leurs salariés.

Pour finir, un billet complet  sur la génération Y (pfff… je les aime bien , mais les X, dont je fais partie, sont complètement oubliés, entre les baby boomers toujours aux commandes et les Y qui montrent les dents ;-)) et un avis d’expert, celui de Jean-Pascal Mathieu, Vice Président de Nurun France, plutôt inquiétant, qui nous explique qu’à l’ère de l’information « auto-centrée » et calibrée (140 caractères, pas plus, hein !), la lecture des journaux est en chute libre… Désolant…

1. Réputation numérique, définir une stratégie par Antoine Dupin

 2. Protéger son identité numérique par le Modérateur

3. Le blog de Françoise Gri, Manpower

4. La génération Y va tout changer sur readwriteweb

5. Avis d’expert, Journal du Net : Connaissez-vous l’agence Personal Press

, , ,

2 Commentaires

Comment continuer à se former ?

livresQuand j’étais en entreprise, j’ai bataillé longtemps pour obtenir une formation dans le cadre du DIF. D’ailleurs, quand j’en parle autour de moi, je me rends compte qu’il y a très peu de salariés qui bénéficient de formations.
Et pourtant, à mon sens, c’est essentiel. Même si on apprend aussi « sur le tas » en faisant, il est important de se former également de manière théorique.

Depuis quelques mois, je me suis mise à fréquenter le rayon de la FNAC dédié à tous ces sujets sur la vie au travail, management, économie… J’ai éprouvé d’abord le besoin de « revoir mes bases » et j’ai acheté deux livres sur la communication que j’ai lus assidûment et que je continue de feuilleter régulièrement. J’y puise des idées, avant un RDV, ou juste avant de me mettre au travail sur une nouvelle mission.
Il s’agit de « la boîte à outils du Responsable Communication » (Bernadette Jézéquel et Philippe Gérard, aux éditions Dunod) et « Le nouveau visage de la com’ interne – Réflexions, Méthodes, Guide pour l’action » (Edouard Rencker aux éditions Eyrolles).

C’est aussi rassurant pour moi, maintenant que je travaille seule, de confronter mes idées à celles de théoriciens, avant de les proposer à mes clients. D’ailleurs, j’ai pour projet, dès que mon activité sera « sur des rails », de consacrer un peu de temps et d’argent chaque année pour suivre des stages de formation sur différents sujets qui m’intéressent.

J’essaierai de revenir régulièrement dans cette rubrique sur mes « lectures professionnelles ».
Si quelqu’un veut faire partager les siennes, il/elle est le/la bienvenu(e) !

, ,

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :