Les arnaques aux indépendants

Un artisan qui a travaillé chez moi m’a raconté qu’il avait été sollicité par téléphone en fin d’année dernière par une société qui lui proposait de créer son site web. A la clé, évidemment, plus de clients, plus d’argent, etc, le blabla commercial habituel. N’ayant jamais pensé jusque là qu’il avait besoin d’un site (parce qu’il est tout seul et que ses clients se renouvellent régulièrement via le bouche à oreille), il s’est quand même dit « je vais aller à ce rendez-vous, ça ne mange pas de pain » (notez qu’on ne lui proposait pas de venir le voir, il devait se déplacer, et il a trouvé cela « plus sérieux » !).

Il y est allé tôt un matin, avant sa journée de travail, et a été accueilli par un commercial cravaté qui lui a tendu une feuille sur laquelle étaient affichés toutes sortes de prix barrés (création du site X000 €, graphisme, X000 €, référencement : X000 €…). Avec un grand sourire, ce jeune homme lui a dit  » au lieu de ces milliers d’euros à payer tout de suite, nous vous proposons, si vous signez aujourd’hui, un tarif de exceptionnel de 300 €HT/mois, pendant 4 ans ! »

Vous imaginez, un site vitrine à 14 400 € HT pour un artisan qui bosse tout seul ?
Il n’avait aucune idée de tarif en tête, mais il a simplement répondu « je ne signerai pas aujourd’hui, j’ai besoin de réfléchir ». Le commercial a commencé à ergoter sur le fait que le lendemain, ce serait plus cher… et l’artisan a commencé à lire attentivement le contrat qui mentionnait que les règlements mensuels seraient à effectuer… à un organisme de crédit. Malin, non ? Si vous voulez dénoncer le contrat, c’est impossible, puisque la société avec laquelle vous avez signé n’est plus votre interlocutrice.

Heureusement, ce monsieur n’a pas signé, et en parle autour de lui, mais ils sont combien à s’être faits berner ?

Publicités
  1. #1 par Laurence Perchet le 27 janvier 2017 - 17:33

    Bonjour Isabelle,
    C’est vrai qu’ici nous sommes dans le cas d’un contrat entre professionnels donc les règles de la rétractation sont différentes. Ceci étant, le montage ne parait pas clair, donc sans doute illicite. On ne peut être engagé vis à vis d’un tiers au contrat… Sur ce point, le montage pêche. Par ailleurs, il est possible aux personnes qui auraient signé, de faire valoir les manœuvres d’intimidation ou dolosives. En effet, le fait de faire pression sur le consentement en arguant que les prix augmentent d’un jour à l’autre, sur une cible amateur qui n’a pas le temps de prendre des renseignements ailleurs, fusse t elle un professionnel, relève du dol, tout simplement !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :