Rédiger une proposition pour une mission de conseil : alerte rouge !

Un mail récent d’un prospect – qui m’a simplement demandé une note d’intention pour la définition d’une stratégie réseaux sociaux – m’a rappelé une question plus ancienne, d’une société qui ne voulait signer… qu’à la condition que ma proposition soit déjà un plan d’actions, tellement facile à prendre en main en interne !

C’est un casse-tête récurrent que d’en dire suffisamment pour être choisi, mais assez  peu pour ne pas être dépouillé de ses idées !
Je n’ai pas encore résolu la question. Je me dis simplement que cela ne m’intéresse pas de travailler avec des gens malhonnêtes. Si je sens que dans la demande on me prend pour une imbécile, je trouve un prétexte pour ne pas y répondre (« désolée, cela n’entre pas dans mon champ de compétences ») , mais je sais bien qu’il est arrivé de livrer des recommandations trop détaillées, qui ont permis à d’autres de prendre en main les projets pour lesquels j’étais sollicitée. Désormais, je suis vigilante !

Et vous, êtes-vous confrontés à ce genre de problème ?

 

Publicités

,

  1. #1 par Huaira conseil le 14 septembre 2015 - 07:23

    Bonjour,

    C’est en effet un problème récurrent dans le cadre d’une prestation intellectuelle.
    En début d’activité je me suis fait plumé comme un bleu ! (j’ai offert une belle stratégie digitale qui à été exécutée, lamentablement, par un freelance).

    Aujourd’hui, j’ai une autre approche qui me permet de ne plus me casser la tête avec ce dilemme.
    Résultat, des clients plus intéressant et des prestations à forte valeur ajoutée.

    Belle semaine à vous.

    J'aime

  2. #2 par Laurence Perchet le 14 septembre 2015 - 08:20

    Évidemment Isabelle, surtout si des inconnus bien sympathiques nous trouvent via notre blog, et en profitent pour nous demander, côté conseils, le beurre, l’argent du beurre et la crémière avec. Je dis le minimum et je ne devise pas tout, même ce que je pourrai dans l’absolu évaluer des postes. Si on revient vers moi, c’est que c’est sérieux, sinon, j’ai bien fait de m’abstenir de passer du temps sur la proposition. Avec la crise toutefois, j’ai moins ce genre de comportements… Parce que les prospects ne veulent plus payer du tout une presta en communication de manière décente. J’en suis à expliquer qu’à 200 euros la journée, ce qu’on me propose parfois royalement, ce montant. me donne un taux réel en dessous du smic… Pauvres de nous, free-lance, me dis-je parfois…. On nous pique nos idées et/ou on ne veut pas nous payer…. Les choses ont bien changé en quelques années…

    J'aime

  3. #3 par Nicolas le 14 septembre 2015 - 23:04

    Le problème est très similaire en ce qui concerne les propositions graphiques. Encore cet été, une communauté de communes cherche un prestataire pour dessiner l’affiche de sa saison culturelle, ouvre un « appel d’offre »… et demande une proposition finalisée (en dix jours, avec trois déclinaisons !) sans penser une seconde indemniser un minimum ceux qui font l’effort de répondre. Au final ils ne m’ont rien « piqué », mais ont considéré mon temps de travail comme donnée négligeable…

    Aimé par 2 people

  4. #4 par Bubbles Com le 17 septembre 2015 - 09:37

    C’est le risque. On ne peut pas proposer un accompagnement sans en dessiner la trame. J’en ai fait les frais aussi, comme chacun de vous. J’ai eu une réunion de brief et cadrage de plus de 2 h 30. Mis au moins 4 h à réfléchir et coucher sur le papier mes préconisations. Ma proposition est restée sans suite. Mon prospect était confus, pas assez sûr de sa stratégie. Mes questions ont mis à jour ses points de fragilité. Il a bien avancé, moi j’ai perdu mon temps et donc de l’argent ! C’est pourtant le jeu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :