Le problème des applications en mode Saas

Depuis quelques années, on voit fleurir les applications en mode Saas (software as a service – on n’achète plus un outil mais on loue un service, pour résumer) censées nous faciliter la vie. Ces applications proposent un stockage « sur le cloud » de nos données, ce qui a le gros avantage de permettre de survivre sans dommage à un crash informatique !

Il y a quelques années, j’ai eu des mésaventures avec mon outil de facturation, téléchargé via un DVD gratuit récupéré sur un salon. Toutes mes données étaient hébergées sur mon ordi, et je devais faire une sauvegarde de chaque facture sur un disque dur externe. Long, fastidieux, pas pratique. Evidemment, le jour où mon ordinateur a planté définitivement, je n’avais pas tout sauvegardé et j’ai dû aller chercher une par une, dans mes mails, les dernières factures que j’avais adressées à mes clients !

Lorsque j’ai reçu une pub pour un logiciel de facturation en mode Saas, je me suis précipitée. L’outil était pratique, simple d’accès, et ne coûtait pas cher. Mais effectivement il fallait s’abonner. Et au fil des mois, de nouvelles options, inutiles pour moi, se sont ajoutées. L’abonnement de l’année suivante a coûté beaucoup plus cher. Quand j’ai envoyé un mail de « réclamations » auprès de cette société en expliquant qu’ils devraient proposer des montants d’ abonnements en fonction des options choisies, ils m’ont répondu « que je pouvais faire de la pub pour le logiciel auprès de mes amis pour avoir des remises sur le prix« . Ca s’appelle une réponse appropriée. Bref, je commençais à fulminer.

Je passe sur la suite, le réabonnement obligatoire (sur accord tacite – la fameuse case précochée) qu’il faut dénoncer mais qui ne marche pas, la case à décocher qui se recoche toute seule, les mails de réclamations.

Nous sommes nombreux à nous plaindre de ces appli dont les prix s’envolent. Il y a deux semaines, j’ai rencontré à Marseille une personne qui a lancé un logiciel en mode saas, et qui à la demande de ses clients, garantit sur contrat que les prix ne vont pas changer.

Est-ce que vous avez été confrontés à ce genre de problème, vous aussi ?

Publicités

,

  1. #1 par M le 22 février 2015 - 15:57

    Il faut non seulement que les prix soient garantis sur une durée bien supérieure à l’année.

    Mais il faut aussi bien s’assurer que les données soit récupérables dans un format documenté. Pour pouvoir migrer vers une autre solution si besoin.

    Et également avoir des garanties en terme de confidentialité et de sécurisation des données. Histoire que les concurrents, clients ou partenaires n’aient pas accès à certains secrets économiques.

    Il n’y a pas de solution idéale, changer de solution réduit certains risques, mais en fait apparaître d’autres.

    J'aime

    • #2 par Isabelle Prigent le 2 mars 2015 - 10:40

      Bonjour M !
      Je ne me suis même pas demandé si les données étaient récupérables et sécurisées… j’ai conservé les .pdf de toutes mes factures, en local sur mon ordi et recopiées sur mon disque dur externe. Effectivement, outre le problème des prix qui s’envolent, il y a les aspects techniques et « de sécurité » qui sont importants.

      J'aime

  2. #3 par Céline le 24 février 2015 - 11:53

    Pour ma part, je m’assure surtout de pouvoir récupérer mes données, et je mets des alertes sur mon agenda pour dénoncer le contrat le cas échéant.
    Je n’ai jamais eu de problème jusque là, mais c’est vrai que je me sers du Saas pour des aspects moins vitaux que la facturation que je fais sous Excel…

    J'aime

    • #4 par Isabelle Prigent le 2 mars 2015 - 10:42

      Bonjour Céline,
      C’est quand même un paradoxe de se dire que l’on conserve les « sujets vitaux » de notre activité en local sur notre ordinateur alors que le point fort des outils Saas est de nous permettre d’accéder à nos données partout et toujours ;-).
      Mais après cette mauvaise expérience, je suis entièrement d’accord avec toi.

      J'aime

  3. #5 par Tristan le 3 mars 2015 - 16:02

    Bonjour et merci de votre témoignage. Je ne crois pas qu’on puisse généraliser ces pratiques à tous les acteurs du SaaS (facturation ou non). Pour parler de mon cas, les prix n’ont pas bougé depuis 2011… Je connais bien la marché et c’est globalement la tendance, les prix sont très stables.
    Le droit a la réversibilité est aussi pour ma part une obligation lors de la souscription d’un outil en ligne. Quant au désabonnement, il doit être possible en 1 clic et sans délai de préavis. C’est bien l’avantage d’avoir une solution en ligne, être libre !!
    Tout autre fonctionnement sort de la norme.

    J'aime

  4. #6 par marieelianer le 15 juillet 2016 - 11:20

    Bonjour à tous. C’est comme même bon à savoir, merci pour l’article. Du coup moi avec ma petite société qui est pas assez grande, donc je cherche encore aussi du genre gratuit, chez http://www.billiving.fr j’ai pu faire gérer tous mes problèmes de facturation, et jusqu’ici j’ai pas eu de mauvaise surprise.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :