Alors, ce retour aux affaires ?

Non, aucun sous-entendu concernant l’actualité politique dans mon titre 😉
Je voulais simplement savoir comment s’annonce ce mois de septembre pour vous ?

Autour de moi et chez moi, c’est un peu le dépit qui prédomine. Malgré des signes d’éclaircies (plutôt annoncés pour octobre me concernant), la rentrée est un peu sinistre ici.

Des projets en cours qui continuent, mais pas de nouveaux projets, pas d’effervescence automnale, comme c’est d’habitude le cas. Bon, je continue la prospection, mais comme d’habitude, je fais plus de choses et j’avance plus vite… quand j’en ai plus à faire.

Tout les matins, en préparant ma « to do list », je déclare la guerre à la procrastination, mais le soir, j’ai rarement fait tout ce que j’avais prévu.

Et de votre côté ? Rentrée enthousiaste avec plein de nouveaux projets ? Mitigée ? Carrément cata (pour l’instant, hein…) ?

Publicités
  1. #1 par mapetitemaisondedition le 9 septembre 2014 - 07:14

    Aucune envie de bosser. Un compte à sec. Un libraire qui me doit des sous, bcp même. Démotivée..parce que je ne suis pas rentable. Marre de bosser pour la gloire…2015 verra autre chose…

    J'aime

    • #2 par Isabelle Prigent le 9 septembre 2014 - 16:45

      A mon tour de compatir. Je t’envoie un mail pour savoir quand je peux t’appeler, OK ? Bises.

      J'aime

  2. #3 par Cécile le 9 septembre 2014 - 08:58

    Début d’année calme (et c’était tant mieux car je déménageais et m’installais). « Grandes vacances » tranquilles du côté des commandes en métropole, mais du coup des commandes en local – juste ce qu’il faut pour pouvoir profiter des enfants tout de même. Reprise « sur les chapeaux de roue » en septembre avec les clients de métropole – 2/3 de fidèles et 1/3 de commandes ponctuelles (le merveilleux hasard de l’effet réseau). Pas vraiment de visibilité à moyen / long terme par contre. Mais je suis confiante et je mène d’autres projets/activités en parallèle (pas tous mes œufs dans le même panier).

    J'aime

  3. #5 par Marthe le 9 septembre 2014 - 09:39

    Vraiment je me sens moins seule quand je lis vos billets !! Je me dis que je ne suis pas la seule à lutter avec les transferts de coordonnées auprès de nos chers organismes….
    Côté motivation j’ai eu bien du mal à la retrouver après mon déménagement en janvier dernier et pourtant mes clients d’avant sont restés fidèles et le boulot ne manque pas. Du coup pour me booster un peu comme moi aussi je fonctionne sur le mode : « je fais plus de choses et j’avance plus vite… quand j’en ai plus à faire » et bien j’ai réduit mon temps de travail en me réservant une journée pour moi. Et bien c’est tout bénéf : j’ai maintenu mon chiffre d’affaires (voir un peu augmenté) et plutôt que de perdre du temps à glandouiller derrière mon ordi et bien je me mets la pression pour faire tout mon boulot en moins de temps et j’ai une journée ou je me défoule vraiment en reprenant l’équitation par exemple ! Bon courage !!

    J'aime

    • #6 par Isabelle Prigent le 9 septembre 2014 - 16:46

      Bienvenue Marthe et merci pour cette bonne idée ! Je vais très vite réfléchir à sa mise en oeuvre pour moi 😉

      J'aime

  4. #7 par Cha le 9 septembre 2014 - 10:12

    Après une première moitié d’année très prometteuse, l’été a été plus que calme, et là… ça cale! Jamais eu une rentrée si « tranquille » depuis que je me suis mise à mon compte en 2008.

    J'aime

    • #8 par Isabelle Prigent le 9 septembre 2014 - 16:47

      On va se motiver pour prospecter de concert ! Je t’appelle et on se fixe des objectifs, OK ?

      J'aime

  5. #9 par Nicolas le 9 septembre 2014 - 15:17

    Ce n’est que ma troisième rentrée comme indépendant : je manque un peu de recul pour la juger sérieusement. Ceci dit l’été a été pire que calme (donc on en profite aussi, faut pas tout voir en noir), et septembre reprend tranquillement avec les habitués et deux nouveaux prospects.

    J'aime

    • #10 par Isabelle Prigent le 9 septembre 2014 - 16:49

      Bien sûr Nicolas, il y a toujours des « temps de pause » quand on est indépendant, et c’est important de savoir en profiter l’esprit léger !
      Bon mois de septembre !

      J'aime

  6. #11 par Laurence Perchet le 10 septembre 2014 - 10:47

    Bonjour Isabelle,
    Depuis mon déménagement il y a 3 ans en Touraine, les choses ne seront plus jamais les mêmes dans mon activité, maintenant je l’ai acté. J’ai eu du mal à l’admettre d’ailleurs, j’ai cafouillé, car étant célibataire, et devant rentrer des sous impérativement dans une conjoncture atone et une région très fermée aux « autres », j’ai tapé tous azimuts, en démarchant et en envoyant des CV pour redevenir salariée, pour un résultat absolument nul ! Et j’ai surtout bouffé mes économies ! Je me suis posée l’été 2013 où je ne savais plus à quel saint me vouer ! J’ai envoyé des CV en catastrophe en juin 2013, pour redevenir prof dans le supérieur dans la communication, et ça, oh miracle, ça a pris et ça continue de prendre ! Je commence, je dis bien, je commence (au bout de trois ans quand même !), à avoir quelques petits clients, fidèles (mais je CA est très faible…), mais j’en ai eus des pas rigolos du tout, qui mettaient 5 mois pour me payer 500 euros d’honoraires…. Je ne te cache pas que je ne suis toujours pas sortie d’affaire et que je passe encore quelques nuits blanches quand je fais mes comptes. Je pense développer mon activité de prof au maximum pour percevoir un minimum de rentrées mensuelles sûres.
    Alors bon courage, à toi, et à tous ceux qui ont répondu ici, du fond du coeur ! J’ai touché le fond, et je me dis que vu le résultat aujourd’hui dans ma vie professionnelle, j’aurai mieux fait d’en profiter plus, dans le nord, quand ça roulait très bien, plutôt que de ne penser qu’au travail et encore au travail… et à mes clients…

    J'aime

    • #12 par Nicolas le 10 septembre 2014 - 15:15

      Décidément, tu as la dent dure contre notre belle région… Mais tu ne fais que réagir à ta propre expérience, ce qui est bien compréhensible. J’espère tout de même que la douceur tourangelle va petit à petit te faire profiter de ses richesses, humaines et professionnelles ! Personnellement je suis heureux de vivre et de travailler ici, mais chacun va au fil de sa propre trajectoire et rien n’est comparable.

      J'aime

      • #13 par Laurence Perchet le 10 septembre 2014 - 22:54

        Je suis à un âge où l’on est lucide Nicolas. J’ai choisi de m’installer en Touraine, avec sa qualité de vie. Ce choix est réussi à 100% de ce côté là et je ne le regrette absolument pas. Par contre, côté business, c’est malheureusement autre chose… La Touraine n’a jamais été une région dynamique, et c’est aussi pour cela qu’on l’aime : elle se laisse vivre au rythme de la Loire et de ses châteaux que le monde nous envie…

        J'aime

      • #14 par Isabelle Prigent le 12 septembre 2014 - 11:37

        …Et s’installer dans une autre région n’est jamais facile. En France, les réseaux locaux sont très soudés et n’aiment pas accueillir les nouveaux…

        J'aime

    • #15 par Isabelle Prigent le 12 septembre 2014 - 11:36

      Hello Laurence,
      Super cette nouvelle activité de prof ! Tu vas voir, ton activité en Touraine va très vite devenir florissante !

      J'aime

      • #16 par Laurence Perchet le 12 septembre 2014 - 17:39

        Oh là Oh là Isabelle ! Tu vas vite en besogne… J’ai passé l’âge de croire aux miracles… Disons que ça mord. Après, on verra bien… c’est mieux que rien et je me donne les moyens de réussir dans ce domaine… J’ai sympathisé avec ma voisine, nordiste, comme moi, et du même âge (incroyable d’ailleurs d’atterrir toutes les deux côte à côté !), elle cherche un job, avec son diplôme d’école de commerce et son expérience commerciale à Paris (elle a arrêté 5 ans pour élever ses enfants mais bosse régulièrement avec son mari chef d’entreprise), elle ne trouve RIEN ici ! Rien. Parfois, je me dis que je ne rêve pas ! Y’a bien une vraie crise !

        J'aime

  7. #17 par harmonycom le 15 septembre 2014 - 12:33

    J’ai connu un peu la même chose en nord Bretagne. J’ai du passer en freelance sur la France, après y avoir laissé ma 1ère entreprise, en essayant en vain de bosser en local… D’autant que je suis sur une zone particulièrement « fermée ». Et pourtant, je suis venue par passion pour la région et j’adore toujours ! Mais niveau boulot, une cata, surtout pour les femmes.

    Maintenant la rentrée n’est pas très encourageante. Je trouve (comme beaucoup) que le climat des TPE s’est beaucoup durcit encore depuis le début de l’année. Après un mieux en 2013, c’est assez catastrophique depuis avril et rien n’y fait. Beaucoup de gens pensent que communiquer est facile et ne veulent pas payer qui que ce soit, ou le moins cher possible.

    Ca devient très dur de leur faire prendre conscience qu’ils massacrent parfois leur entreprise avec une offre mal cadrée (très fréquent) et une com inadaptée (encore plus fréquent !).

    Bonne rentrée à tous néanmoins !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :