Vendre, c’est d’abord écouter

On le sait tous, si on a été un jour ou l’autre dans la posture du commercial, on ne peut rien vendre à quelqu’un qu’on ne connaît pas, et on ne sait a priori jamais par avance ce qu’il souhaite acheter (sauf si on est extra-lucide, mais là, c’est un autre débat !…).

Pourtant, des sociétés ayant pignon sur rue s’évertuent à payer – certainement très cher – des actions de télémarketing pour jeter des bouteilles d’eau à la mer !

J’ai ainsi reçu cette semaine l’appel suivant (à midi pile, hein, j’habite dans le Sud, donc à midi, je suis forcément censée être chez moi en train de prendre l’apéro ? – zut, encore une digression !) :

– « Bonjour, votre abonnement au magazine Décotruc va bientôt se terminer, je vous propose donc de vous réabonner à un tarif exceptionnel, – 40 % si en plus vous vous abonnez au magazine CuisineMachin, c’est-à-dire… »

Je ne l’ai pas laissée poursuivre sur sa lancée, mais j’imagine bien que les conditions exceptionnelles n’en étaient pas vraiment et qu’en tout cas, je n’aurais pas deux abonnements pour le prix d’un !

– « Merci, mais la cuisine, cela ne m’intéresse pas vraiment… »

– « Alors, j’ai aussi... »

Grrr… elle va me proposer quoi, un magazine automobile ??? Je la coupe et poursuis :

– « Et en plus, je me suis abonnée il y a environ 3 mois, pour un an, donc mon abonnement ne va pas se terminer prochainement,  nous sommes bien d’accord ? »

– « Ah, désolée, c’est une erreur informatique, ça arrive, merci et bonne journée ! » bip, bip…

Trop fort ! Je me suis imaginée transposant cela pour un de mes clients :

– « Bonjour, j’aurai bientôt terminé l’écriture de votre site web, qui vous a coûté tant. Hé ben, vous savez, j’ai maintenant une offre exceptionnelle à vous proposer, un communiqué de presse à – 20 % ! Vous n’avez rien à annoncer ? Pas de souci, je vais vous aider à lancer votre stratégie médias sociaux ! Vous êtes déjà sur Twitter ? Zut, mon ordinateur ne m’avait pas prévenue, ça arrive, vous savez ? Allez, bonne journée ! »

 

Publicités

  1. #1 par laurenceperchet le 28 mars 2014 - 18:39

    Très bien vu Isabelle ! Bon week end à toi.

    J'aime

  2. #2 par Séverine le 3 avril 2014 - 07:55

    Il s’agit de centres d’appels off shore peu scrupuleux… Ils appellent dans la masse sans se soucier du besoin ! J’en rencontre tous les jours et ils font beaucoup de mal à la téléprospection sérieuse !!

    J'aime

    • #3 par Isabelle Prigent le 15 avril 2014 - 10:46

      C’est clair ! Ils doivent aussi avoir du mal à fidéliser leurs collaborateurs… Qui a envie de passer ses journées à appeler n’importe qui pour vendre n’importe quoi ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :