Vulgariser, c’est vulgaire ?

Quand j’ai commencé à donner des formations, j’expliquais à chaque fois en début de session que je ferais en sorte de « jargonner » le moins possible. Les acronymes, les anglicismes (+ les acronymes anglais !) et tout simplement un « jargon métier » pullulent dans l’univers de la communication, alors qu’ils peuvent être pour la plupart remplacés par quelques mots français parfaitement compréhensibles par tous.

A ma grande stupéfaction, il y avait toujours quelqu’un dans la salle qui disait « oh, si, on VEUT  le jargon« … Et quand ensuite je disais « vous l’entendrez peut-être aussi appeler comme cela… » je voyais les mines réjouies et les stylos en action…

Pourtant, je ne suis pas une intégriste, je ne dis pas mercatique pour marketing, j’appelle un community manager un community manager (parce que la traduction « manager de communautés » n’est pas franchement parlante…), mais je ne comprends pas l’intérêt de dire « je suis spécialiste du web content » alors que « rédacteur de contenus web » est compréhensible par tous (et c’est déjà du jargon, car on peut très simplement dire « rédacteur pour des sites internet »). Je ne m’étalerais pas sur SEO, SMO, inbound marketing… et tout ce que vous trouverez ici avec les définitions adéquates.

A l’heure du partage de l’information, la création de « codes métiers » ressemble à une volonté de reconquête de pouvoir « à l’ancienne », quand les managers pensaient que savoir se confondait avec pouvoir…

 

Publicités

  1. #1 par harmonycom le 24 février 2014 - 12:38

    C’est marrant, je me faisais justement la même réflexion la semaine dernière, et j’ai aussi failli faire un article « coup de gueule ». En saturant de voir des personnes mettre autant de jargon et autres anglicismes que possible dans un même article, dans leur présentation Twitter (toute english qui en jette), etc…

    J’ai la même démarche : le livre que j’ai co-écrit appelle un chat un chat quand il faut, certes, mais en utilisant autant que possible un langage simple et clair, idem sur mon blog.

    Ca m’horripile cette manie bien française d’en mettre plein la vue avec un jargon à part, qui crée une exclusion pour les autres, ou un genre de supériorité. Du style « affirmatif » au lieu de « oui » pour les forces de l’ordre, bien plus court et efficace pourtant !

    Même si ça n’est pas à la mode, je reste aussi sur cette ligne : je « cause simple », et c’est tout !
    Bonne semaine 🙂

    J'aime

    • #2 par Isabelle Prigent le 25 février 2014 - 17:01

      Hello,
      Nous sommes d’accord, parler compliqué, c’est snob ! (zut, j’ai utilisé un mot anglais ;-))
      Merci et bonne semaine à toi !

      J'aime

  2. #3 par lesnouveauxaudacieux le 24 février 2014 - 14:55

    100% d’accord !!! J’avoue criser un peu beaucoup, voire tout le temps, lorsque j’interviewe des gens en entreprise. Car je constate à quel point ils sont nombreux à se complaire dans un jargon  »franglaisque » du pire effet, même dans des boites totalement franco-françaises (où là, c’est carrément ridicule). On touche le fond avec les gens de marketing et de web (et de webmarketing, du coup, oups). Alors, oui aux  »rédacteurs web », oui au  »contenu rédactionnel », sans pour autant virer à la dictature du français lorsque le mot n’existe vraiment pas dans notre langue.

    J'aime

  3. #5 par wolff le 5 avril 2014 - 01:30

    hello

    sur le fond je suis d’accord, lorsqu’on vient du monde de la communication et du marketing, et que l’on a acquis l’attention (et le respect métier) de son auditoire, utiliser un vocabulaire super-élitiste est plutôt snob.
    Mais. Bossant dans une « vieille » boite, avec une organisation hyper pyramidale, à laquelle on trouve au sommet, des personnes entrées il y a 30 ans, soit tekos (au mérite) , soit Ena (…), on est vite tenté de générer des notions élitistes-incompréhensible- pour ce non-connaisseur, ce supérieur, qui en déduira que c’est une science et non pas que l’on essaie de lui apprendre didactiquement la vie, la stratégie, ce qu’il a à faire…

    Dans ma boite, les Ergonomes avant moi, il y a 15 ans se sont imposés sur les parcours utilisateur grâce à quelques citations normes, et quelques théorèmes rocket-science de l’époque. Moi, Designer, pragmatique + sensible, sans aucun (quasi) vocabulaire dédié, au contraire, avec un parlé franc et sincère, j’ai appris en cas de non-sensibilité à mes arguments simples et parlants, à utiliser un vocabulaire emprunté à différents domaines (communication, marketing, développement, et beaucoup d’anglicismes) ceci dans le but de leur claquer le bec (dans le flou) …. et qu’ils me laissent prouver, par mes propositions tangibles, live, ou ultérieures, le bien fondé de mes propositions.

    En d’autres termes: user de ces langages barbares n’a bien sur pas d’intérêt dans un échange avec des personnes connaissant votre métier, persuadés de votre valeur ajoutée. Au cas contraire, user de ce vocabulaire, permettra de semer le doute, une crédibilité éphémère (mécanisme du jargon pseudo-scientifique) qui vous laissera la seconde mi-temps pour argumenter pragmatiquement, dans un language commun.

    Maintenant, en relisant ceci, je me demande si ce n’est pas justement une stratégie de campagne publicitaire que d’introduire par-ci par-là quelques expressions un peu techniques sur lesquelles faire la lumière en fin de spot, où à la campagne suivante…. Une stratégie comm?

    bref. une petite ouverture à cet article de blog vivant et sincère. Merci 🙂

    J'aime

    • #6 par Isabelle Prigent le 15 avril 2014 - 10:51

      Hello Juliette, cela me fait plaisir de te retrouver ici (et pardon pour ma réponse tardive à tes messages !).
      Tu as 100 % raison : j’ai en effet des souvenirs lointains de clients (quand je travaillais en agence) qui ne m’écoutaient que si j’utilisais un vocabulaire « métier » abscons – ils notaient avec délices et je les imaginais déjà allant voir leurs interlocuteurs internes pour leur répéter que « leur agence leur avait dit qu’il fallait se focuser sur le capital marque pour développer l’agilité de l’entrepris » 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :