Le freelance à missions garanties n’existe pas !

Conversation avec un copain, au chômage, qui a décidé de lancer son activité de conseil en communication en freelance. Il me raconte qu’il a expliqué son projet à son conseiller APEC, en ajoutant qu’il avait déjà un client, une mission pas très bien payée (mais un premier client, quoi !).

Le conseiller APEC lui a répondu qu’il craignait que son activité ne soit pas pérenne, en gros qu’il lui fallait un positionnement, un business plan, pour s’assurer de la solidité de cette reconversion… et tout le blabla qu’on entend tout le temps, de la part de personnes qui n’ont pas conscience de ce qu’est devenu le marché du travail en général et absolument aucune idée de ce qu’est le quotidien d’un indépendant !

C’est quoi une activité en freelance pérenne ? C’est quoi un positionnement ? Sérieusement ? En cinq ans, si je n’ai jamais douté de la pérennité de mon activité (uniquement liée à mon envie de continuer à travailler en indépendant – car si je scrutais à la loupe les opportunités à 6 mois, j’aurais passé depuis longtemps les concours de la Fonction Publique !) et  mon positionnement varie en fonction de ce qui tombe ! En décembre j’étais formatrice, en janvier je suis rédactrice et a priori en février je serai attachée de presse, et alors ?

J’ai envie de recommander à tous ces conseillers inconscients ou frileux la lecture de cet article de Sylvaine Pascual, sur lequel je viens de tomber par hasard sur Twitter : elle explique que les reconversions raisonnables et raisonnées sont ratées ! Ca, c’est un vrai avis de pro qui sait de quoi elle parle !

Publicités

, ,

  1. #1 par Laurence Perchet le 30 janvier 2014 - 12:45

    Bonjour Isabelle,
    Je n’aurais pas mieux écrit que toi sur le sujet ! Un conseiller APEC est… un salarié ! Que peut-il comprendre de la démarche d’un entrepreneur individuel qu’est le freelance ? Rien. Moi aussi, j’ai eu à subir les âneries du genre débitées par des salariés conseillers en création d’entreprise, mais pas seulement, celles de mon conseiller bancaire « professionnel », qui s’étonnait que je n’ai pas un contrat annuel renouvelable avec tous mes clients, dès le début d’année, pour définir mon chiffre d’affaires ! En ce moment, je suis formatrice, hier j’étais consultante, je le redeviendrai peut être demain, c’est ça être freelance et surtout c’est grâce à notre capacité d’adaptation que nous sommes toujours sur le marché !

    J'aime

    • #2 par Isabelle Prigent le 31 janvier 2014 - 11:15

      Oui, je trouve cela assez désolant – et d’autant plus dans le contexte actuel de crise – de continuer à penser qu’il y a un seul modèle d’emploi viable, le salariat…

      J'aime

  2. #3 par Maryline le 3 février 2014 - 13:21

    Bonjour Isabelle, je partage grandement le fait que c’est un non sens d’accompagner des créateurs d’entreprise ou des entrepreneurs quand on est soit même salarié :-)De la théorie à la pratique, il y a un monde… Pour autant, je pense que vous avez une vision erronée de ce qu’est le positionnement et de son utilité. Etre formateur ou consultant n’est pas un positionnement, c’est une fonction ce qui est bien différent. J’ai justement écrit un article sur « Pourquoi est il essentiel de définir votre niche », (c’est à dire de choisir un positionnement) a fortiori quand on est indépendant. Je vous mets le lien ci dessus car ce ce serait un peu long de tout recopier 🙂
    http://marylineleprince.com/general/marketing/il-essentiel-definir-niche/
    Ensuite, être indépendant et ne pas avoir de revenus garantis ne signifie pas qu’on ne peut pas se fixer des objectifs et mettre ne face un plan d’action pour atteindre ces objectifs…Il faut être conscient de ce qui dépend de nous seulement et des autres, et en même temps l’état d’esprit est essentiel par rapport à ce que l’on peut accomplir…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :