Manque de créativité ou de moyens ?

Après un après-midi passé à explorer les sites internet d’un certain domaine d’activité de la com’ (pas la peine de citer ce secteur, je suis persuadée que la même analyse peut se faire dans pas mal de domaines), je reste sidérée par la pauvreté  rédactionnelle, comme visuelle, de l’ensemble des sites.

Ils sont tous « différents » (de qui, au juste ?) mais ont tous les mêmes valeurs (« l’humain au coeur du dispositif » – si l’humain était à ce point une préoccupation, tous les salariés de la Terre seraient heureux au travail !), ils nous assomment sous des textes pondus au kilomètre  (si l’on ne juge que de la quantité de mots, c’est riche !) mais qui n’expriment que des banalités vues et revues.

Les photos proviennent toutes de la même banque d’images (ah, le « serrage de mains », ah « les collaborateurs Benetton tout sourire »…), beaucoup de sites sont encore en full Flash (ils n’ont pas besoin d’être référencés ?) et je ne parle pas des musiques choisies pour agrémenter la visite et qui ne font qu’arracher le tympan…
Les petites icônes Twitter et Facebook sont souvent présentes en home page, mais lorsqu’on clique dessus, ce n’est pas pour suivre la société sur le réseau social concerné, mais pour signaler sur notre compte que l’on a visité cette page (ou comment faire croire qu’on y est en n’y étant pas ???).

Pourquoi cette médiocrité ? Parce que ces entreprises n’ont pas les moyens ou l’envie d’investir ? Ou pire, parce qu’elles ne se rendent même pas compte de la nullité de leur communication en ligne ?

Publicités

  1. #1 par Nesma H. le 11 mars 2013 - 10:02

    Isabelle je te rejoins à 100% dans cette analyse, et j’opte pour la raison 2 que tu évoque, à savoir : Elles ne se rendent même pas compte de la nullité de leur communication en ligne ! et je dirais que pour les présentations, le constat est le même 😉 triste sort…

    J'aime

    • #2 par Isabelle Prigent le 12 mars 2013 - 09:23

      Hello Nesma,
      Il ne reste plus qu’à trouver la bonne façon d’aborder le sujet… pour décrocher de nouvelles missions 😉

      J'aime

  2. #3 par Laurence Perchet le 11 mars 2013 - 10:20

    Bonjour Isabelle. Voilà encore un billet qui me fait plaisir. Vois-tu, je n’osais même pas l’écrire sur mon blog, ce genre de réflexions, de peur de passer pour la fille intransigeante qui se prend très au sérieux en com’. Mais je suis comme toi, effarée par la nullité des contenus rédactionnels et images des sites Internet des entreprises en général, et de celles de Touraine en particulier, là où j’ai atterri. Quant à l’écriture papier ici, je n’ose même pas en parler … Un groupement d’entreprises du 41 que j’ai rencontré se félicitait de refaire son site pour moins de 2000 euros et avoir la main pour pouvoir être autonome. Que veux-tu faire de correct avec 2000 euros ? Rien.
    J’irai plus loin dans la réflexion. C’est un papier que je prépare pour mon blog : cette médiocrité est tout simplement synonyme pour moi de manque de respect pour le métier de la communication, en général. On se contente de balancer du texte en copiant collant ce que font les voisins et on va chercher deux trois images pas chères pour égayer le tout. Ca sera bien assez bon pour le lecteur. Voilà le fond de ma pensée. Allez, Oh les coeurs !

    J'aime

    • #4 par Isabelle Prigent le 12 mars 2013 - 09:25

      Bonjour Laurence,
      On va dire que je n’ai même pas peur de passer pour la fille intransigeante qui se prend au sérieux 😉 Je suis d’accord sur le manque de respect général pour les métiers de la com’, ça rejoint ma réflexion de la semaine dernière sur les missions « sans budget ». C’est tellement facile et sympa de communiquer… pourquoi payer pour ça ?

      J'aime

  3. #5 par Emmanuelle Mayer le 11 mars 2013 - 11:03

    tout à fait d’accord !

    J'aime

  4. #6 par harmonycom le 11 mars 2013 - 12:32

    Merci pour ce pavé dans la marre ;o)
    En effet je crois que beaucoup d’entreprises ne se rendent pas compte de l’importance du site web aujourd’hui, fond et forme. Beaucoup pensent qu’il suffit d’aligner des compétences (dont on n’a parfois aucune preuve !) pour les vendre.
    Dans le genre fais ce que je te dis mais ne regarde pas ce que je fais ;o)
    Très crédible…
    Il y a aussi l’inverse, le super site web dernière génération avec un beau design et… rien derrière. Un contenu qui sonne creux, ou qui montre définitivement que ces personnes n’ont pas les compétences qu’elles mettent en avant ! Fort non ?
    Enfin comme on dit, les cordonniers… ;o)
    Bonne semaine

    J'aime

    • #7 par Isabelle Prigent le 12 mars 2013 - 09:27

      Oui, c’est vrai, le « beau site » est parfois très décevant quand on en lit quelques lignes… Bon, ne nous plaignons pas, potentiellement, on a (beaucoup !) de pain sur la planche 😉

      J'aime

  5. #8 par Anne de Rozières le 11 mars 2013 - 15:16

    Et s’il n’y avait que le web !
    Je lis le même discours formaté sur bon nombre de plaquettes éditées à grands frais.
    Tiens, dans la veine de la « différence » ou de « l’humain au coeur du dispositif », il faudrait qu’on s’amuse à recenser les expressions poncifs : la « valeur ajoutée » me vient comme ça à l’esprit… 🙂 Vous en voyez d’autres ?

    J'aime

    • #9 par Laurence Perchet le 11 mars 2013 - 22:27

      Entièrement d’accord avec toi Anne. Le pire, c’est que les entreprises qui font ça pensent réellement avoir fait fort et éditer du contenu à valeur ajoutée. J’en ai encore eu un exemple la semaine dernière, avec un organisme de formation ici en région Centre. Le contenu du discours est à pleurer… de médiocrité ! Mais les dirigeants en sont fort fiers. Que faire alors ?

      J'aime

    • #10 par Isabelle Prigent le 12 mars 2013 - 09:33

      C’est vrai ! On a peut-être trouvé pourquoi aujourd’hui les entreprises ne veulent plus payer les contenus rédactionnels : elles se contentent de textes tellement basiques, « copiés-collés », nuls… que n’importe qui peut s’y coller !
      « Valeur ajoutée », oui, c’est un indispensable ;-). Pour ma part, j’ai déclaré une complète allergie à la rubrique « nos valeurs » présente sur le web comme sur le papier, car ce sont toujours les mêmes « écoute, transparence, sens de la relation client, etc »… Ce sont des mots qui correspondent rarement à la réalité !

      J'aime

  6. #11 par harmonycom le 11 mars 2013 - 16:07

    Le fait que chaque client ou entreprise est « unique » ? ;o)

    J'aime

  7. #12 par Philippe SchoepenPhili le 11 mars 2013 - 21:21

    Mon expérience qui rejoint celle d’Isabelle : les clients ont une méconnaissance totale de leurs besoins web ; ils ajoutent à cette inaptitude une mauvaise foi crasse lorsqu’on aborde les prix : ‘non, j’ai fait faire mon site par un étudiant’ Allo???? ‘euh non ton site on l’a fait refaire par une grosse agence, on paie cher mais c’est sérieux » Allo ???? et j’en passe 😦

    J'aime

  8. #13 par Stéphanie le 21 mars 2013 - 15:08

    Bonjour,
    je lis de temps en temps ce blog et cette fois, je vais commenter car j’éprouve la même allergie à la page « nos valeurs » dont se gargarisent toutes les entreprises. Tout à fait d’accord pour dire que les sites, leur design et leurs contenus sont à pleurer. Triste aussi, de savoir que ceux qui les commanditent veulent souvent faire vite et pas cher. Puis n’effectuent aucune action complémentaire, aucun suivi, laissent « vivre » (je devrais dire « moisir ») leur site dans leur coin, pensant qu’il va, comme par magie apporter des clients. Comme ça, tout seul, sans être accompagné d’aucune autre action de comm’. Le meilleur moyen de jeter le « peu » d’argent qu’ils y ont investi par la fenêtre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :