35 repères pour mieux travailler chez soi

Allez, après avoir parlé de « Les mots et choses de l’entreprise » de Luc de Branbandère, j’ai décidé de redonner vie à cette rubrique « Lectures ».
Alors, évidemment, je la poursuis avec « 35 Repères pour mieux travailler chez soi » co-écrit par ma copine Christie Vanbremeersch et Marie Bousquet, publié aux éditions Leduc.s.  Je l’ai depuis sa sortie au printemps, et l’ai lu en un après-midi, le sourire aux lèvres. Le style est enlevé, on ressent toute l’énergie qu’elles ont mis toutes deux à répertorier leurs trucs et astuces et à interviewer des indépendants sur leurs habitudes.
Ce livre reste sur mon bureau, j’en relis des passages régulièrement. J’y ai retrouvé tout ce que j’aime dans le travail chez moi.

La première partie explique comment apprivoiser notre chez-soi devenu lieu de travail
(où s’installer dans la maison, délimiter son territoire, y recevoir ses clients ou pas…).
Aujourd’hui, si je devais être obligée de reprendre un travail salarié, ce qui me manquerait le plus, c’est cette liberté que je ressens chez moi, assise à mon bureau mal rangé, avec à mes pieds le magazine de déco ou le roman  que je n’ouvrirai qu’à la pause déjeuner (hé oui, discipline, discipline !). Bon, elles insistent aussi sur la nécessité de ranger, et sur ce point, je botte en touche ! (cela dit, je vous parlerai peut-être un de ces jours d’un bouquin sur le rangement lu il y a quelque temps et qui m’avait vraiment intéressée !).

La seconde partie concerne le temps, nous donne toutes sortes de conseils pour l’apprivoiser et nous rappelle aussi que même à la maison, nous ne devons pas oublier de prendre du temps pour nous ! J’ai clairement tendance à « oublier » cet aspect des choses. Même quand on travaille chez soi, on est pris dans une « chronologie » très séquencée, entre les enfants à emmener à l’école, le client à rappeler, le document à envoyer, le proposition à terminer, le rendez-vous du début d’après-midi, les enfants à aller chercher à la sortie de l’étude, à accompagner au judo, le retour en courant, les devoirs à vérifier, le dîner à préparer puis à avaler, le coucher des petits, quelques coups d’oeil aux mails et encore un truc à terminer avant minuit…

La troisième partie aborde la sociabilité : notre entourage, le réseau qu’on a et celui qu’on se crée.

La quatrième partie traite de l’énergie et fourmille également de bonnes astuces : lister les réussites, apprendre, faire avancer ses projets personnels…

La cinquième et dernière partie parle de nos clients, aspect essentiel à notre travail chez nous. Si on n’en avait pas, on ne pourrait se permettre ce luxe de rester chez soi, n’est-ce pas ? 😉

Je pense que ce livre est un indispensable pour toute personne qui souhaite travailler en indépendant, et même pour les télétravailleurs occasionnels.
Il permettra aussi à tous ceux qui travaillent chez eux depuis plus ou moins longtemps de prendre du recul sur leurs habitudes, et de tester quelques nouveautés.

Publicités
  1. #1 par frenchie le 19 octobre 2012 - 07:55

    Ça m’intéresse bien! J’ai un tas de mauvaises habitudes…À propos de sociabilité, faudrait qu’on déjeune ensemble avant l’an prochain…Bz

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :