Vendez vos idées à vos clients

Evidemment, il ne s’agit pas de donner ses idées ! Je parodie en fait le titre d’un livre de Didier Janssoone, membre de Créa-France, association française pour le développement de la créativité (en voilà une bonne idée !), qui s’intitule « Vendez vos idées à votre entreprise ». Ce conseil peut très bien s’appliquer également à nos clients.

A la page 10, il explique ce qu’est une bonne idée.

En règle générale, les idées peuvent être classées en 3 catégories :

– les idées « géniales » permettant de « révolutionner » la vie quotidienne des êtres humains (exemples : le téléphone portable, Internet, la photo numérique…).
– Les idées permettant à une entreprise de faire un « bond en avant » technique tout en offrant un gain à ses clients (exemple : un nouveau type d’avion pour une compagnie aérienne, un nouveau système de sécurité pour l’automobile…).
– Les idées exploitables immédiatement. Ce sont celles qui intéresseront votre employeur (client pour nous, donc).

Cela peut s’appliquer à nous freelances, de multiples façons, car avoir des idées et les mettre en oeuvre, c’est un peu notre métier ! Alors pourquoi ne pas établir une liste d’idées (« potentiellement exploitables immédiatement par nos clients » bien sûr),  à partir de :
– nos lectures (livres pro, mais aussi presse ) : qu’est-ce qui là dedans pourrait intéresser nos clients ? Telle société concurrente de notre client Z, a mis en place un réseau social ? Très bien, on se fait une jolie petite revue de presse sur ce thème, avec les liens qui vont bien et on l’envoie à notre client avec un « j’ai pensé que cela pouvait vous intéresser, je vous appelle très vite« .
– nos projets : tel client nous a demandé de travailler sur un sujet particulièrement innovant/passionnant/intelligent. Pourquoi ne pas l’adapter pour le vendre à d’autres ? (non, pas le copier, l’idée n’est pas « d’industrialiser les process », rappelons-nous que nous sommes freelances et que notre principal atout est de proposer des prestations sur-mesure !)
– nos clients : pourquoi celui-ci a décidé depuis deux ans de travailler avec nous ? Il s’agit d’essayer de comprendre ce qui lui plaît particulièrement dans notre travail/notre attitude. Et valorisons ces atouts lors de votre prochain rendez-vous prospect.
– nos conversations : avec nos amis, le boulanger, la coiffeuse… Bref, il s’agit de saisir au vol des idées, qui pourraient se transformer en projets, qui pourquoi pas, changeront la vie au travail de nos clients ?

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :