Portrait : Karen Demaison, fondatrice et dirigeante de Critères de choix

 

Je n’ai encore jamais rencontré Karen « de visu », mais je connais tellement de gens qui la connaissent que ça devrait arriver prochainement 😉 

Prénom, métier, âge et parcours
Karen, fondatrice et dirigeante de critères de choix, 36 ans. J’ai une expérience professionnelle de 11 ans mêlant à la fois le conseil en organisation, la formation et les ressources humaines. Consultante et formatrice pendant 7 ans chez EFII(cabinet de conseil et de formation) puis chez Altran (cabinet conseil en ingénierie et Recherche & Développement) pour de nombreux clients du CAC 40. Puis, Responsable Ressources Humaines pendant 4 ans chez Altran.
Tout au long de mon parcours professionnel, j’ai su créer les opportunités pour pouvoir changer de métier régulièrement : d’abord Responsable Assurance Qualité, consultante en organisation et formatrice, Responsable Ressources Humaines et enfin consultante indépendante en Ressources Humaines et Responsabilité Sociale d’Entreprise. Je pense que c’est une disposition d’esprit et aussi lié à mon expérience professionnelle dans le milieu du conseil.

Depuis quand as-tu créé ta société ?
J’ai déposé la marque critères de choix en octobre 2010. Cela fait maintenant 1 an que j’ai créé ma structure conseil.

Pour quelle(s) raison(s) as-tu choisi de créer ton entreprise ?
La naissance de mon fils en 2006 m’a permis de prendre conscience de la difficulté à articuler la vie professionnelle avec la vie familiale. En septembre 2008, j’ai décidé de préparer un Master en Ressources Humaines et Responsabilité Sociale d’Entreprise à l’IAE de Paris, pour mettre en perspective mon expérience en Ressources Humaines et ainsi prendre du recul sur cette fonction.
Dans ce cadre, j’ai rédigé un mémoire d’analyse ayant pour sujet « Articulation vie professionnelle – vie familiale : la quête d’un impossible absolu ? Cas des salariés –parents : du discours aux pratiques des entreprises. » En effet, le 11 avril 2008, un événement a particulièrement retenu mon attention, celui du lancement de la Charte de la Parentalité, soutenue par Xavier Bertrand, Ministre du travail, des Relations Sociales, de la Famille et de la solidarité, et Nadine Morano, Secrétaire d’Etat en charge de la Famille.
L’objectif de cette Charte est de « permettre une meilleure prise en compte de la parentalité au sein du monde professionnel. »
Mon expérience professionnelle, la rédaction du mémoire d’analyse ainsi que les cours suivis à l’IAE m’ont permis de faire le constat criant que l’articulation des temps de vie en entreprise était assez peu prise en compte.
Je souhaite apporter mes connaissances et expériences aux entreprises pour remettre l’humain au coeur de l’organisation. Ainsi, la thématique de l’articulation des temps en entreprise met en lumière d’autres thématiques comme l’organisation du travail, la prévention du stress (risques psychosociaux), l’égalité professionnelle homme–femme, la responsabilité sociale d’entreprise ou encore le développement de compétences dans un contexte de marché tendu.

Quel statut as-tu choisi ? Pourquoi ?
Cela peut paraître étonnant mais je n’ai pas voulu choisir de statut juridique.
Je me suis orientée vers une entreprise partagée ou Coopérative d’Activités et d’Emplois, Port Parallèle. Ce dispositif offre une alternative à la création d’entreprise classique pour ceux qui désirent « se mettre à leur compte ».
Une proposition simple : au lieu de créer sa propre entreprise, l’entrepreneur crée son emploi salarié au sein d’une entreprise partagée.
Ainsi, je suis entrepreneur et salariée ! Libre d’entreprendre en conservant la sécurité et les droit associés au statut de salarié. Au sein de Port Parallèle, je bénéficie d’un suivi avec un référent, d’ateliers pour me perfectionner et la communauté de 110 entrepreneurs. A terme, chaque entrepreneur peut aussi participer à la vie de la coopérative en devenant sociétaire. En contrepartie des services d’accompagnement et de services administratifs (comptabilité et facturation client), 10 % du chiffre d’affaires sont prélevés. C’est un statut qui me correspond bien car j’adhère à cette
vision innovante de l’économie.

C’est quoi, ta journée-type , si ça existe ?
Effectivement, je n’ai pas de journée-type et heureusement ! J’ai des activités récurrentes sur la semaine comme la prospection, les rendez-vous clients, la rédaction d’articles pour mon blog, la participation à des colloques, la veille, les déjeuners avec d’autres entrepreneurs et les activités de conseil –formation chez mes clients.
Prochainement, je participerai à une table ronde concernant l’articulation des temps de vie le 25 octobre organisée par l’Union Régionale d’Ile de France CFE CGC. Je serai ravie de pouvoir échanger avec les lecteurs de ce blog.

Si tu te projettes dans 10 ans, tu imagines quoi ?
Dans 10 ans, le sujet de l’articulation vie professionnelle – vie personnelle sera partie intégrante des politiques de Ressources Humaines. Il y aura (peut être) un audit « family friendly » dans les entreprises comme les audits ISO 9000 et 14001. Ce sera un critère de choix pour les futurs candidats à un emploi. Il sera donc nécessaire d’innover encore dans les mesures d’articulation vie professionnelle – vie personnelle.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer ?
Avant de lancer son activité de consultant indépendant, une étape incontournable et qu’il ne faut pas négliger est l’étude de marché, pour pouvoir bien se positionner. Ensuite, les outils de communication sont très importants : carte de visite, site internet et surtout un blog professionnel (qui permet d’être crédible sur son expertise et d’être visible). Pour être consultant indépendant, il faut aimer échanger, être curieux et ouvert. En effet, savoir créer un réseau et le maintenir,
cela s’apprend mais c’est aussi, je pense, une posture et un état d’esprit. Les postures d’empathie, d’écoute et de partage sont indispensables pour élargir son cercle de connaissances et pourquoi pas créer des synergies d’activités professionnelles.
Concernant le choix du statut, j’encourage les futurs consultants indépendants à se renseigner sur toutes les formules : couveuse, coopérative d’activités et d’emplois, portage salarial, pépinières d’entreprises, SA, SARL, SAS, autoentrepreneur et ainsi de pouvoir choisir son statut en connaissance de cause.
Un dernier mot : au-delà du talent, du travail, des outils, pour réussir dans son projet, il faut apprendre à créer les circonstances d’apparition des opportunités et donc apprendre à créer les conditions de la chance (être vigilant, anticiper, animer son réseau et être capable de rebondir).

As-tu un site, un blog, un compte Twitter, un profil Viadeo ou Linkedin, un mail qui permettrait
d’entrer en contact avec toi ?
Oui, je suis très présente sur Internet.
J’ai un site internet : http://www.criteresdechoix.com
Vous pouvez également lire mon blog concernant l’articulation des temps de vie : www.karen-demaison.com

Vous pouvez vous abonner à mon compte twitter : @karen_demaison où vous trouverez les dernières actualités sur la Responsabilité Sociale d’Entreprise. Je serai ravie d’être en contact avec vous sur Linkedin, Viadéo et Facebook : Karen Demaison.

Si tu souhaites aborder d’autres points, c’est ici :
De plus en plus, la Responsabilité Sociale des Entreprises sera un critère de choix incontournable pour les collaborateurs, les clients et les actionnaires de l’entreprise.
Cela nécessite d’aller au-delà de la gestion des Ressources Humaines, pour ne plus considérer les hommes et les femmes de l’entreprise comme de simples ressources, mais comme des partenaires avec lesquels il faut bâtir un véritable projet d’entreprise, une véritable stratégie humaine®.

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :