Energie : positive… Energie : positive… Energie : positive…

Ca vous arrive parfois de vous lever le matin et de penser à cette mission d’il y a 6 mois, vraiment pénible, ou à ce prospect qui ne vous a pas répondu il y a un an, et dont, avec le recul, vous trouvez le comportement inqualifiable ?

Moi oui, ça m’arrive tout le temps. Je ne laisse rien passer. Le mail qui ne se termine pas par « cordialement », les demandes sans « s’il vous plaît », les fins de missions sans « merci », les règlements de facture sans mot d’accompagnement 😉

Allez, j’exagère (un peu) mais je constate que je passe quand même beaucoup de temps à dépenser de l’énergie pour pas grand-chose. D’où ce titre « méthode Coué » : j’essaie désormais de carburer à l’énergie positive 🙂

  1. #1 par Anaïs le 16 août 2011 - 08:37

    Bonjour,
    Venant de découvrir votre blog, votre billet me fait sourire. D’un coup, je me sens moins seule 😀
    Travaillant dans une petite structure familiale (deux personnes) dans la communication, je me suis mise très souvent en colère contre ce type de comportement. C’est à croire que la politesse a disparu des relations commerciales. Mais au final, il faut dépenser son énergie positivement ! Ce sera le maître-mot de la semaine.
    Bon courage et bonne journée
    Anaïs

    J’aime

  2. #3 par Laurence Perchet le 16 août 2011 - 13:43

    Isabelle,
    Je crois que je retiens davantage, de ces dix années d’indépendance, ce qui s’est mal passé, plutôt que ce qui s’est bien passé. Les clients qui ont été odieux avec moi (il y en a eu et plus d’un !) et pourtant j’ai aussi rencontré des personnes formidables ! Sympathiques, ouvertes d’esprit, intelligentes ! Quand je récapitule mon expérience, ou que je retouche mon CV ou mon blog, je me dis quand même que j’ai eu la chance d’avoir de beaux projets, même en indépendant.
    Oui, la méthode Coué, c’est peut être pas mal pour entamer la rentrée en fait…

    J’aime

    • #4 par Isabelle Prigent le 29 août 2011 - 15:53

      Tu as raison, voyons plus loin : on oublie systématiquement ce qui est négatif, et on n’oublie pas de lister régulièrement tout ce qu’il y a de positif 🙂

      J’aime

  3. #5 par anna le 16 août 2011 - 16:18

    Bien vu ta décision Isabelle. Effectivement, tourner en boucle sur du mécontentement enferme dans une spirale négative et l’image de soi trinque au passage. Mais tout de même râler un bon coup sur le moment, ça fait du bien et passer à autre chose sans regrets ni rancune, c’est tellement plus chouette…

    J’aime

  4. #6 par Estelle le 16 août 2011 - 22:09

    La pente « naturelle » irait pour moi aussi dans le sens de se focaliser sur les 20% de négatif …
    et en même temps je constate que tous les jours cultiver le positif, noter par exemple tout ce pour quoi je suis contente et reconnaissante, à l’occasion le dire, c’est bon pour mon état de vie et pour mes relations.
    Isabelle, ta référence à la méthode Coué m’a fait pensé à un site sur lequel j’étais tombée « par hasard », qui traite de méthode Coué et de la fameuse « Loi de l’attraction »; j’ai trouvé particulièrement amusant – et même émouvant – d’écouter les enregistrements d’Emile Coué et de sa femme (ces voix ont traversé le siècle !) http://www.methodecoue.net/blog/enregistrement/
    Merci Isabelle pour tes billets inspirants.

    J’aime

    • #7 par Isabelle Prigent le 29 août 2011 - 15:56

      Merci Estelle pour cette découverte ! Je ne savais pas que derrière la méthode Coué il y avait un homme prénommé Emile 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :