Vacances de freelances

C’est compliqué de prendre des vacances quand on est freelance, car on ne peut pas se contenter d’un accusé de réception de mail disant « je suis absente du 10 au 30, je consulterai mes emails à mon retour. Pour toute urgence, contactez Pélagie au 06 .. .. .. ..). En fait, on ne dit pas qu’on prend des vacances, et on se débrouille pour répondre au téléphone sur la plage ou les sentiers de randonnées et lire ses mails deux fois par jour au minimum. Et quand tombe une urgence, hé ben, on se remet au travail !

Depuis que je suis freelance, j’ai testé les vacances :

– Chez mes parents : situation idéale, il y a un bureau fermé avec internet en Wi-fi.

– Dans la maison de famille de mes beaux-parents : très périlleux, avec une clé 3G qui ne fonctionnait pas… Heureusement qu’il y avait un cybercafé pas loin 😉

– En France, dans une location de vacances, « équipée Wi-fi » comme le disait le site, mais en fait il a fallu deux jours pour dégoter un code qui fonctionne…

– A l’étranger, avec un décalage horaire faible (deux heures) et dans une maison (je recommande l’échange de maison, c’est top pour les freelances ;-)) équipée du Wi-fi.

– Cette été je teste l’important décalage horaire (7 heures),  toujours dans un contexte d’échange de maison, et je ne sais pas très bien comment je vais m’organiser… Je vous raconterai à mon retour !

Publicités

,

  1. #1 par Julie le 28 juin 2011 - 08:47

    Bonjour !
    Effectivement les « vacances » c’est ce qu’il y a de plus compliqué à gérer. Je prends pas mal de week-ends, parfois prolongés d’un lundi histoire de couper. Mais comme toi en décembre je pars 3 semaines avec pas mal d’heures de décalage donc je pense que je laisserai un message du type « je suis absente du XX au XX, je lirai mes messages à mon retour, en cas d’urgence (mais est-ce vraiment une urgence ?) je regarderai quand même à mon retour ! »
    Je ne sais pas si ça va fonctionner 🙂

    J'aime

  2. #2 par yerom le 28 juin 2011 - 09:36

    Bonjour, le mieux pour moi étant encore de s’organiser pour ne pas avoir à se connecter ni de bosser pendant les vacances sinon, c’est juste changer d’endroit pour travailler et ce ne sont plus des vacances.

    J’ai également eu mes années où je bossais pendant mes vacances mais je me suis rendu compte qu’un vrai break est nécessaire, pour ressentir le vrai retour au travail.

    Donc pour cette année, pour moi c’est :
    « Bonjour cher client, je suis absent du XX au XX. Pour toute urgence, laissez-moi un message auquel je ne pourrai pas faire grand chose car je ne prends pas mon ordinateur sur les pentes de l’Himalaya.
    Portez-vous bien et à dans 15 jours car je reviens avec la grande forme pour vous être efficace !!! »

    J'aime

  3. #3 par Thierry Goemans le 28 juin 2011 - 09:49

    Décalage horaire important, hum … ça me rassure; ça sent le freelance qui réussit. 😉

    Non blague a part, j’ai récemment subi la dictature d’une personne avec laquelle je collabore pour le compte d’un client, un workalcoolique qui m’a dit : « avec vous c’est pas pareil … vous ne coupez jamais complètement ». Il critiquait une secrétaire, freelance, elle aussi, qui avait pris soin d’envoyer un mail, dès début juin, en disant « Je serai absente du 24/7 au 15/8.

    C’est vrai que, perso, je n’envoie pas ce genre de message. Je préfère évoquer le sujet de vive voix, lorsque le sujet de la continuité de l’entreprise pendant l’été vient naturellement sur le tapis.

    En fait, les vacances, à mon avis c’est privé. Donc : y penser souvent, en prendre toujours, en parler (presque) jamais.

    Je pense couper quinze jours, pendant lesquels les clients sauront qu’en cas de vraie urgence, j’entendrai leur message téléphonique une fois par 24 heures. En revanche, je prends mes vacances à des dates classiques, une période pendant laquelle l’activité économique est globalement ralentie.

    J'aime

  4. #4 par laurenceperchet le 28 juin 2011 - 12:34

    Bonjour à tous !
    de toute façon, les clients prennent des vacances, un peu plus que les freelance (on va dire entre nous qu’ils se reposent davantage…) et l’activité générale est effectivement ralentie à certaines périodes de l’année, particulièrement en août !
    Déjà, on remarquera qu’au moment des vacances scolaires, le ralentissement. est de rigueur. Les lundis et vendredis sont des jours off (tout le monde est en ARTT), le mercredi c’est le jour des enfants…
    Donc je crois, après avoir connu plusieurs formules différentes comme Isabelle, et mon frère aussi étant également en libéral, qu’il n’y a aucune gêne ou complexe de 1. à prendre des vacances normalement, de 2. à fermer l’ordi et le téléphone portable pendant 15 à 20 jours en été, et de 3. pourquoi pas de partir une semaine par ci, une semaine par là, dans l’année, selon nos possibilités (financières ou organisationnelles !).
    Ce n’est pas parce qu’on est freelance qu’il faut être corvéable à merci, et sacrifier ses vacances. C’est toujours ce que je prône, pour l’avoir vécu, ça ne sert strictement à rien ! Personne ne vous en saura gré ou ne vous remerciera. Ca c’est l’expérience qui me fait dire tout ceci !
    PS : J’ai un pote freelance qui s’arrête deux mois, du 30 juin au 30 août, depuis… 15 ans au moins. Il va très bien, merci.

    J'aime

  5. #5 par Pascale Brosseau le 30 juin 2011 - 06:33

    Bonjour !

    Et bien pour moi, après avoir testé les connexions Wi-fi qui ne connectent rien du tout, avoir avoir travaillé pendant 3 mois quasiment 7 jours/7 avec des appels téléphoniques jusqu’à 22h, je dis STOP !!!!
    Et parce que j’ai une vie au delà de mon métier, et qui vaut bien que je lui accorde de l’intérêt, désormais je pars 3 semaines en août, sans ordi et en allumant très ponctuellement mon téléphone : un bonheur !
    Pour les longs week-ends, c’est plus compliqué mais j’arrive toujours à m’organiser pour travailler un peu plus en amont…
    Enfin, sauf urgence, je ne travaille pas ni le samedi ni le dimanche. (On a dû tous le faire à un moment donné mais on a bien vu que finalement, cela ne servait à rien…)
    Et oui, je confirme, l’échange de maison est une très bonne formule (enfin quand on trouve parce que là, je ne sais pas du tout où je vais passer mes vacances; l’aventure quoi…!!!)

    J'aime

    • #6 par Isabelle Prigent le 1 août 2011 - 11:04

      Bienvenue ici Pascale et… comme je te réponds très en retard, je crois que je peux te souhaiter de bonnes vacances 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :