Mon secret de gestion du temps

Attention, aujourd’hui je donne une astuce à 10 000 dollars 😉
En fait, j’ai pas mal étudié le sujet « gestion du temps », pour des raisons personnelles mais aussi professionnelles (6 mois d’animation sur ce thème sur les réseaux sociaux !) et ma conclusion, c’est que les techniques en tout genre ne me conviennent pas vraiment.

Je peux prendre des résolutions, du genre « ma compta tous les 25 du mois », ou « je ne lis plus mes mails le matin », mais ça dure toujours très peu de temps. En fait, je me suis rendu compte que ce qui était efficace pour moi, c’est tout simplement de me focaliser avant tout sur… les projets qui me permettent de  gagner ma vie.

Concrètement, tous les matins, je classe mes dossiers du jours en mettant sur le dessus de la pile tous ceux qui concernent des missions en cours. Les propositions à faire passent au second plan et tout ce que je fais « pour le plaisir » (en réalité, plutôt tout ce qui est veille, que j’aime beaucoup, mais qui n’est en général pas vraiment rémunérateur à court terme), en troisième position.

Cela m’arrive encore d’être débordée, quand j’ai beaucoup de projets en cours, mais au moins j’arrive à gérer les priorités : je ne me précipite plus, comme j’avais parfois tendance à le faire avant, sur le dossier du dernier qui m’a contactée,  ni sur celui du client le plus exigeant ;-).

Publicités
  1. #1 par toubabparis le 27 juin 2011 - 07:07

    c’est vrai, ta technique me paraît très fûtée car simple et je pense efficace… mais pas si evidente à tenir… et tu ne passes pas à côté de ce que tu as envie de faire tout le temps ?? ;))

    J'aime

  2. #2 par Aurélie le 15 juillet 2011 - 08:48

    Ca me paraît très sain comme mode de gestion du temps 🙂 Et finalement, ça autorise un peu de souplesse sur ce qui te fait plaisir, une fois que le plus important (ce qui te fait vivre) est traité.

    J’ai l’impression que parfois, pour certaines personnes, être free lance signifie pouvoir gérer son temps et ses dossiers comme on veut, puisque le patron n’est pas là pour vous rappeler où sont les priorités 😉 Or être free lance, c’est être justement son propre boss…

    J'aime

    • #3 par Isabelle Prigent le 1 août 2011 - 11:06

      Exactement : être son propre boss, ça oblige à être un peu schyzophrène. Se faire plaisir c’est bien, mais il faut aussi penser à ce que l’on va facturer 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :