Demander conseil

Je reçois régulièrement des mails de nouveaux/futurs freelances qui sont arrivés sur ce blog et me demandent des précisions sur :
– comment je trouve des clients
– quel statut je recommande
– comment et à quel tarif je facture, etc

Voici quelques conseils pour obtenir des réponses efficaces à vos questions (pas seulement de ma part, of course !).

– Il y a dix mille façons de trouver des clients. Pour ma part, j’en trouve via d’autres freelances qui me confient des missions, des amis qui me recommandent, d’anciens clients d’agence qui me retrouvent via les réseaux sociaux… Et heureusement, parce que je suis nulle en prospection « dans le dur ». Mais si vous avez un vrai talent pour convaincre au téléphone, foncez !
En résumé, pas la peine de poser aux autres cette question. Vous avez certainement une façon de faire qui vous convient, vous inspire… Continuez.

– Si vous voulez des infos sur le choix d’un statut, a priori, chaque freelance que vous interrogerez est a priori satisfait du sien, mais comme il y en a pléthore…, vous risquez de ne jamais avoir LA réponse. Donc prenez un avis neutre de personne qualifiée et payée pour ça : téléphonez à l’URSSAF ou à la Chambre de Commerce de votre département, éventuellement prenez rendez-vous avec un conseiller.

– Sur la façon de facturer, c’est aussi impossible à définir une fois pour toutes. Parfois le tarif est défini à l’avance par le client, parfois je propose un forfait, parfois un tarif horaire, je prends souvent moins cher pour une mission qui me passionne et très cher pour quelque chose que je n’ai pas envie de faire… Un tarif élevé me motive, un tarif bas me fait toujours reporter « à plus tard » le moment de travailler sur un dossier…

– Et je ne recrute pas. Non merci 🙂

Une dernière remarque concernant la forme : je pense que cela ne sert à rien d’envoyer un mail en demandant d’être rappelé. Où, quand, comment ? Je réponds aux mails, j’estime que c’est déjà pas mal, non ? Alors devoir me fendre d’un coup de fil à une personne qui ne me précise même pas à quel moment elle sera dispo, hé bien non, je ne le fais jamais.
Par ailleurs,  même si je suis persuadée qu’il est important de donner, d’échanger, de partager son expérience, parce que j’en ai moi-même bénéficié et que je continue de poser des questions à chaque fois que je rencontre des freelances, j’estime aussi qu’il y a des façons de demander, et de proposer un véritable échange (parfois c’est simplement « merci, je vous tiens au courant ») qui font plaisir, ou pas !
Je le répète souvent, quand on est freelance, chaque minute est comptée, alors il ne faut pas « abuser du temps des autres » 😉

Publicités
  1. #1 par Laurence Perchet le 27 octobre 2011 - 10:13

    Ah ah ! On sent une légère point d’exaspération à la fin de ton papier Isabelle, ou me trompe-je ? Bon ! Je t’accorde volontiers que les demandes régulières de renseignements tantôt mal cadrées, tantôt intempestives, sont fatigantes… Pour ma part, je reçois régulièrement des emails de lecteurs me demandant des précisions sur mon parcours, qu’ils trouvent parfois intéressant, se demandant comment j’ai fait pour en arriver là avec une formation juridique… mais toutes les réponses sont déjà sur mon blog :-O

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :