Et l’esprit d’équipe, ça sert à quoi ?

Quand j’ai commencé en tant que freelance, une autre freelance, expérimentée (elle l’était depuis quatre ans !) m’a proposé de travailler avec elle, sur un projet « en cours de réflexion ». Même si tout cela n’était pas très clair, l’offre m’a fait plaisir, et j’ai accepté. Le lendemain de notre rencontre, elle m’a envoyée une invitation sur Viadéo, et dans la foulée, elle a contacté, sans m’en avertir… plusieurs de mes contacts. Y compris bien entendu, l’un de mes clients, que j’ai interrogé en lui demandant ce que lui avait proposé cette personne « attends, tu sais, moi les contacts Viadéo, j’accepte sans vraiment regarder… Ah, en fait, elle me propose ses services, et… elle a la même activité que toi ? Ah oui, toutes les mêmes prestations !« . En rentrant chez moi, j’ai supprimé cette personne de mes contacts. Evidemment, elle ne m’a jamais rappelée, pour notre « futur potentiel super projet commun ».

Un peu échaudée, j’ai quand même continué mes incursions dans divers réseaux, rencontré plein de gens, mais très rarement des profils de cet acabit (maintenant je les repère et les fuis très vite : le regard du serpent qui veut vous hypnotiser et toujours le même discours, sur le thème « la vie est de freelance est compliquée, depuis la crise, j’ai perdu presque tous mes clients, blabla« ).

Plus récemment, c’est un homme, salarié, qui m’a appelée, recommandé par un ancien collègue, il voulait se lancer en freelance.  Nous nous rencontrons, je lui suggère de lire tel et tel blog, d’aller au Café des Freelances et aux Ateliers du Freelance, pour rencontrer du monde. Je ne l’ai pas revu, mais j’ai vu qu’il avait mis à jour son blog, en s’inspirant largement du mien pour la rédaction de ses pages, et qu’il avait cité des blogs que je lui avais recommandés dans ses favoris, mais pas le mien, évidemment 😉

Ce type de profil est plus courant que le premier. Il n’a pas l’intention de nuire, mais il manque peut-être d’idées, alors il copie tous ceux qu’il croise et qui lui semblent présenter les signes extérieurs de réussite. Il n’est pas méchant, mais il se grille. Parce que procéder de cette façon, c’est avant tout lié à un vrai manque d’esprit d’équipe, et cette qualité, avec mon expérience de deux ans (!), je peux affirmer que je l’ai retrouvée chez absolument tous les freelances qui réussissent bien.

Qu’en pensez-vous ?

Publicités
  1. #1 par Thierry Goemans le 12 mai 2011 - 09:22

    J’en pense que ce que tu décris, c’est l’expérience et qu’être freelance c’est acquérir forcément beaucoup d’expérience en peu de temps. Dans nos positions, on rencontre beaucoup de gens et parfois… on s’en prend plein la tête.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :