Gagné ou perdu ? Projet n°5

C’était au mois de mai, pendant les ponts (vous savez, ce jour de RTT que les salariés prennent entre un jour férié et un week-end ;-)). J’avais coupé mon portable. Le lundi matin, j’avais un message d’un inconnu qui me disait qu’il avait eu mes coordonnées via mon blog et qu’il souhaitait me confier un projet.

Je n’ai pas pensé « top, un nouveau projet », car même si cela n’arrive pas tous les jours, les demandes « tombées du ciel » aboutissent rarement, mais je l’ai bien entendu rappelé pour en savoir plus. Et j’ai été plutôt agréablement surprise. La demande était précise, le projet dans mes cordes. Nous avons pris rendez-vous la semaine suivante pour un déjeuner près de son bureau. Tout s’est très bien passé. Il m’a très spontanément expliqué son parcours, comment il avait créé sa société il y a deux ans, ses objectifs de développement… Je lui ai posé quelques questions pour mieux cibler son projet (il voulait mettre en place une stratégie réseaux sociaux pour des produits high tech) et lui ai envoyé une proposition deux jours plus tard.

Bon, a priori, c’est du projet gagné d’avance, n’est-ce pas ? Dites-moi ce que vous en pensez 😉

Publicités

, , ,

  1. #1 par Valérie Rocheron le 8 novembre 2010 - 09:53

    Il t’a réglée avec un chèque en bois!

    J'aime

  2. #2 par ccjourn le 8 novembre 2010 - 10:37

    Ca me rappelle du vécu… lol… Je dirai qu’il n’a jamais donné suite…

    J'aime

  3. #3 par laurencperchet le 8 novembre 2010 - 11:06

    bonjour Isabelle,
    Ca me fait penser à une situation que je suis en train de vivre d’ailleurs ton histoire. « Un bel inconnu vous offre un projet sur un plateau d’argent après vous avoir repérée sur votre blog »…
    Personnellement, ce genre d’approche, même si elle est parfois très sympathique, depuis que je suis installée, donc 10 ans, n’a JAMAIS rien donné ! Va savoir pourquoi ?

    Bon, alors comme je ne vais pas faire de mauvais esprit, je vais dire, contrairement à mon intuition, que cette fois-ci, tu as gagné le projet !

    J'aime

  4. #4 par Thierry le 8 novembre 2010 - 11:20

    Ca m’arrive, maintenant d’avoir des clients via le web, c’est même un peu pour cela qu’on assure une présence en ligne non ?

    Donc, il est possible qu’il y ait eu un vrai business.

    J'aime

  5. #5 par Jean-Christophe le 8 novembre 2010 - 14:53

    Je le sens plutôt bien, cet inconnu, tu ne risques rien à faire une propal. Les contacts directs par le web commencent à fonctionner, il aura fallu 11 ans avant que de nouveaux clients qui ont visité mon site me passent une vraie commande…

    J'aime

  6. #6 par Anne de Rozières le 8 novembre 2010 - 18:43

    Ça n’est pas mal parti en effet ! Maintenant, de deux choses l’une :
    – soit ça a été un top projet avec un client extra (si si, les demandes « tombées du ciel » aboutissent parfois, ça m’est arrivé !),
    – soit… il a ouvert des yeux ronds sur le prix et t’a annoncé un budget ridicule, voire il t’a demandé de travailler gratuitement (jeune entreprise créée il y a deux ans, pas de moyens etc…), ça m’est arrivé aussi.
    Hum, bon, je ne me mouille pas trop ! 😉

    J'aime

  7. #7 par Anne de Rozières le 9 novembre 2010 - 10:32

    Alooooors ???
    On veut savoir !!!!

    J'aime

  8. #8 par Isabelle Prigent le 9 novembre 2010 - 11:28

    Bonjour à tous !
    C’est Christel qui a gagné 🙂
    Cette personne (qui avait validé oralement l’enveloppe tarifaire que je lui avais proposée lors de notre déjeuner) n’a plus jamais donné signe de vie. Il ne s’est jamais exprimé sur ma proposition (qui correspondait à sa demande et à son budget) et n’a jamais plus répondu ni à mes appels, ni à mes mails. Franchement étrange, car cela ne correspond pas du tout à l’idée que je m’étais faite de cette personne…

    J'aime

  9. #9 par laurencperchet le 9 novembre 2010 - 11:40

    Ah bah ! J’aurais du suivre mon intuition tiens ! J’en suis désolée pour toi Isabelle. Et je comprends parfaitement ta réaction : si tout semblait nickel, pourquoi est-ce que rien n’a abouti ? Serait-ce encore une question de budget ? Ou alors de priorité ?
    J’essaie au maximum de me remettre dans la peau du gestionnaire de budget que j’étais depuis quelques temps, avec la crise (hélas) : les priorités en entreprise peuvent changer d’un jour à l’autre, et donc la distribution des budgets en conséquence. J’ai tellement vécu ce genre de situation, dans des temps meilleurs… alors de nos jours, j’imagine que cela doit être encore plus vrai !

    J'aime

    • #10 par Isabelle Prigent le 21 novembre 2010 - 22:24

      Même si les budgets sont coupés, on peut rester poli et dire « merci, mais nous avons dû abandonner ce projet »… C’est la moindre des choses, non ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :