Pas envie de prendre ma retraite !

Allez, je ne veux pas inutilement provoquer ceux qui ont défilé dans les rues ces dernières semaines, parce que je pense en effet que certaines situations font qu’à 25 ans on a envie de s’installer définitivement dans un fauteuil face à la télé. Je pense sincèrement qu’un des pires métiers du monde, c’est caissière : faire défiler des produits devant des gens qui ne vous disent même pas bonjour, avec des horaires de dingues et dans un bruit de fond permanent, je ne vois vraiment pas comment ça peut devenir intéressant…

Mais là n’était pas l’objet de mon post. Je disais régulièrement avant qu’écrire pour mon blog était une « récré » après une dure journée de labeur… Hé bien ces derniers temps, j’ai beaucoup séché la récré, parce que j’ai travaillé assidûment pour des projets tous plus intéressants les uns que les autres ! Par exemple la page Facebook du salon des Micro-entreprises, où chaque post devenait l’objet de véritables discussions, ou encore le blog d’une galerie d’art, qui a à sa tête un passionné qu’on a envie d’écouter des heures (mais il y a grève des transports, alors il faut bien finir par partir, à regret), mais également un portail sur le deuil, un sujet difficile qui, traité de façon humaine, devient passionnant… et aussi des tonnes de propositions qui devraient aboutir j’espère pour certaines d’entre elles et qui vont du produit de beauté révolutionnaire à l’imprimante la plus rapide du monde, en passant par la communication « jeunes parents », les produits phyto-sanitaires, ou une exposition photo à Paris au printemps…

Bref, elle est belle la vie d’indépendant, quand on a du boulot passionnant… Je veux bien continuer jusqu’à 70 ans 🙂

Publicités
  1. #1 par Valérie Rocheron le 4 novembre 2010 - 09:42

    Comme je te comprends! Mais c’est vrai que nous avons la chance de choisir le métier qu’on aime…Bises et fais moi signe quand tu as un peu de temps!

    J'aime

  2. #2 par Vincent le 4 novembre 2010 - 09:45

    C’est clair que l’on songe pas à la retraite quand on fait un metier passionnant, mais votre situation est rare, je ne connais pas les chiffres mais je suis persuadé que 95% des travailleurs changeraient leurs activités si elles gagnaient au loto.

    J'aime

  3. #3 par Lauraniechoco le 4 novembre 2010 - 10:00

    Complètement d’accord avec toi Isabelle. Enfin une pensée positive, merci de la partager ! Moi aussi je me demande comment on peut se sentir concerné par la retraite quand on a 25 ans, même quand on n’aime pas son job. Mon père a un métier physique, difficile, il a les mains abîmées et le dos en vrac, mais jamais je ne l’ai entendu dire qu’il était impatient de prendre sa retraite.
    Le travail c’est la vie, c’est ce qui nous fait sentir « dans » la société, pas à côté. Allez, je me remets au boulot 😉

    J'aime

  4. #4 par Thierry le 4 novembre 2010 - 12:33

    Je me doutais bien que tu n’étais pas en vacances … mais tu pourrais prévenir quand tu n’as pas le temps de bloguer. On s’inquièterait à moins ;<)

    On connais tous cette histoire du père qui tance son enfant dans la file de caisse : "si tu n'est pas sage", dit le père, "tu finiras comme ELLE!", en pointant du doigt l'opératrice de caisse. Y a des métiers pas drôles, mais il n'y a point de sot métier!

    J'aime

  5. #5 par Solange Hémery-Jauffret le 4 novembre 2010 - 15:30

    ah, te voilà de retour ! Je me suis aussi demandée si tu avais aussi pris des vacances. J’ai bien aimé le travail réalisé sur la page Facebook du SME. C’était bien pensé, pertinent et j’ai même failli te répondre (alors que je ne suis pas vraiment facebook). Mais je me suis dit que je pouvais aussi t’envoyer un mail 😉
    Pour la retraite, je suis comme toi avec un métier qui me plait et me correspond, alors je ne me vois pas tout simplement pas arrêter un jour.

    J'aime

  6. #6 par Raphaël le 5 novembre 2010 - 11:28

    Il faut comprendre que certains métiers sont difficiles et je conçois tout à fait l’idée de pénibilité (travaux publiques, automatisme de certains métiers, usure physique) toutefois pour ma part j’ai la chance de faire un métier passionnant. Et la retraite je n’ai pas le temps d’y penser.

    J'aime

  7. #7 par cecile le 5 novembre 2010 - 14:52

    Merci pour votre blog toujours intéressant, ouvert et pertinent. D’ailleurs, j’attends avec impatiente chaque post !:-) et je me suis demandée ces derniers jours si…
    La retraite, normal que tous le monde y pense même les jeunes. Certains, à mon avis, y pensent plus que d’autres (les gens du bâtiment, de la grande distribution, les usines, femmes de ménage, aides soignantes…) et les jeunes se demandent bien dans quelle société ils vivent.
    Pour ma part, c’est encore bien loin la retraite et tant mieux ! Au boulot ! Faut-il trouver celui qui nous convienne le mieux !

    J'aime

  8. #8 par cecile le 5 novembre 2010 - 16:42

    En parlant de retraite, je viens de recevoir aujourd’hui et pour la 1ère fois mon relevé de situation individuelle présentant mes droits à la retraite. Ca fait tout drôle ! Je regarde derrière moi : 1er boulot à 18 ans et ensuite une multitude d’expériences dans diverses entreprises, les périodes de chômage, les congés maternité, et je regarde devant moi : plein de chouettes expériences à venir ! La retraite, ce sera pour plus tard ! Le papier va tranquillement aller se classer dans sa boite.

    J'aime

  9. #9 par Elodie le 20 novembre 2010 - 13:54

    Les droits à la retraite on été acqui saprès des luttes et heureusement dans ces luttes les jeunes étaient présents et sont encore présents.C’est leur société , leur modes de vie qui se jouent actuellement . Dans quelle société voulons nous vivre et offrir à nos enfants ? une société bafouant la justice, la dignité des démunis, des travailleurs
    voir le beau texte dans le monde http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/11/06/dignite-par-tahar-ben-jelloun_1436434_3232.html

    J'aime

    • #10 par Isabelle Prigent le 21 novembre 2010 - 22:13

      Bonsoir Elodie,
      C’est une belle victoire que d’avoir obtenu des droits à la retraite. A une époque où la situation de la France n’était pas celle d’aujourd’hui. Se battre pour l’impossible me semble à la fois égoïste et délirant. Je suis prête pour ma part à sacrifier ma retraite, en travaillant doublement dès aujourd’hui pour pouvoir me la financer plus tard. Il est complètement irréaliste de penser qu’en travaillant 34 ans on pourra ensuite bénéficier de droits équivalents à un salaire pendant les peut-être quarante années qui nous resteront de vie. Nous vivons plus vieux, soyons-en heureux…

      J'aime

  10. #11 par Elodie le 24 novembre 2010 - 13:22

    En effet après 1945 ce n’était pas comme aujourd’hui, il y avait beaucoup moins de moyens financiers. On a crée la retraite pour ne pas être dans la misère après une vie de dur labeur et pour cela des emprunts ont été lancés. Ce n’est pas égoiste et délirant de se battre, c’est important et nécessaire, surtout cette réforme effectuée sans consertation et qui est très injuste.Une vue intéressante sur france culture :http://www.franceculture.com/emission-sur-les-docks-europe-reformes-ou-regression-34-les-seniors-du-boulot-%E2%80%93-cumul-emploi-retrait

    J'aime

  11. #12 par Elodie le 24 novembre 2010 - 21:27

    La mise en place de la retraite par répartition a été faite juste après la seconde guerre mondiale afin d’avoir une société plus juste et réduire les inégalités, un emprunt a été fait pour relancer l’économie et réduire la pauvreté. Se battre est nécessaire plus que jamais devant une réforme imposée sans concertation et injuste de surcroit !
    L’argent doit être reverser aux salariés et non au capital. Il y a beaucoup de travailleurs qui sont épuisés à 60 ans et meurent à 65 ans même avant. De plus les entreprise ne veulent pas de salairiés agés, ni jeunes d’ailleurs. Un artiche sur rue89 ouvre des pistes http://www.rue89.com/yeti-voyageur/2010/05/25/au-programme-du-yeti-la-retraite-par-repartition-des-gains-de-productivite- et aussi l’émission sur les docks: http://www.franceculture.com/emission-sur-les-docks-europe-reformes-ou-regression-44-si-senior-vieillir-au-travail-2010-09-30.htm

    J'aime

    • #13 par Isabelle Prigent le 24 novembre 2010 - 21:55

      Bonsoir Elodie,
      C’est votre point de vue, que je ne partage pas entièrement, car je pense qu’une réforme des retraites est aujourd’hui indispensable. Le problème des Français, c’est notre incapacité à remettre en cause des choses que nous considérons comme acquises. La situation actuelle n’a rien à voir avec celle de l’après-guerre, même si effectivement, nous n’avons pas tous des carrières professionnelles équivalentes. Je suis bien consciente que certaines personnes sont épuisées à 60 ans, mais je voulais avant tout mettre en avant le fait qu’un métier passionnant est une chance, et que dans ce contexte on n’a tout simplement pas envie d’arrêter de travailler un jour.

      J'aime

  1. Tweets that mention Pas envie de prendre ma retraite ! « Isabelle Prigent, freelance en communication -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :