Faut-il « pousser à la conso » lorsqu’on est freelance ?

Ma question n’en est pas vraiment une, car je suis persuadée que ce n’est pas une bonne idée de vouloir facturer « toujours plus » ses clients.

Hier, l’un de mes clients (en relations presse) m’a appelée et m’a demandé si je pensais que c’était une bonne idée de publier des communiqués l’été. A priori… non. Sauf peut-être si on est une multinationale, habituée des gros titres de la presse quotidienne nationale et à l’actu riche en événements, même entre le 14 juillet et le 15 août, ce qui n’est pas le cas de la société de mon client, pour l’instant ! Nous avons échangé quelques instants, car j’ai quand même réfléchi à voix haute à des dossiers que je pourrais éventuellement faire avancer pendant ces deux mois, mais non, il n’y en avait pas. Nous nous sommes donc donné rendez-vous à la rentrée.

Après avoir raccroché, j’ai pensé à mes clients d’il y a dix ans, quand j’étais en agence, que je « m’amusais » à convaincre de systématiquement multiplier par deux leur budget pour tout type d’actions…
Et j’ai pensé que j’avais changé, en bien. Tant mieux  😉

Publicités

, , ,

  1. #1 par Claimset le 1 juillet 2010 - 09:31

    Le même ressenti que toi Isabelle, je confirme la comparaison agence/indépendant ;p
    En tant qu’indépendant, on utilise bien des ressources/compétences au service de nos clients, contrairement à en agence où on est cantonné (pas toujours de manière intelligente) à un seul rôle. Le fait de servir les intérêts de nos clients aussi bien renforcent la confiance qu’ils ont en nous. Ils ne faut pas oublier que s’ils nous ont choisi, c’est que nos compétences sont crédibles et ont de la valeur à leur yeux. En faire la démonstration, c’est « tout bénèf », si j’ose l’expression ;p

    J'aime

  2. #2 par laurenceperchet le 1 juillet 2010 - 11:12

    Cet aveu me fait plaisir Isabelle. Quand je suis passée indépendante, venant de l’entreprise, je détestais la mentalité des agences qui poussaient systématiquement à la consommation des dépenses en communication et je me sentais incapable de travailler de cette façon. Je l’ai fait néanmoins pour une agence, près d’un an en 2001, et j’ai détesté, sincèrement, c’est ma plus mauvaise expérience professionnelle.
    je reprenais les dossiers d’une « consultante sénior » (déjà, le terme sénior m’agaçait un peu…) qui avait démissionné, et facturait honteusement de braves clients dans le six deux (62) comme on dit de par chez nous, pour des broutilles et un travail bâclé, de surcroît !
    Bon, j’avoue, j’étais tombée dans la caricature même de l’agence qui profite de la situation… mais ça m’arrachait les tripes à l’époque.
    Combien de fois pour un de mes plus gros clients, ces dernières années, je me suis entendue dire : « réfléchissez à votre besoin avant de foncer tête baissée dans cette dépense en communication, mettons à plat les choses, regardons ce qui peut se faire réellement et utilement ».
    Forcément, avec une première expérience de communicante en entreprise, on nous demande avant tout de tenir le budget (pas comme l’Etat aujourd’hui !) voire de réussir la pirouette de garder « une queue de budget » pour l’année suivante…

    J'aime

  3. #3 par Thierry le 1 juillet 2010 - 15:42

    Qui va doucement va sûrement. Etre de bon conseil est profitable pour notre image de sérieux sur un long terme. Dans le cas présenté par Isabelle, ce bon conseil joue sur le ROI insuffisant des campagnes estivales.

    Mais au fait, vous faites quoi, vous, quand un client vous contacte, presque fâché, à réception de votre facture, au motif que le montant de la note, très bas pour ce mois, signifie à ses yeux que vous l’avez délaissé ?

    Depuis cet épisode, j’ai suivi une formation et désormais je pense aux motivations du client et au comportement qu’il faut avoir pour le rassurer. Votre client ne voit pas le bénéfice de votre prestation avec les mêmes yeux que vous. Ses choix comme les autres sont subjectifs : sécurité, ogueil,nouveauté,curiosité,argent…
    Pourquoi êtes-vous l’élu de son choix ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :