Portrait : Anna Piot, life-coach et praticienne en psychosynthèse

Je suis très heureuse de publier aujourd’hui le portrait d’Anna, qui organise avec Christie des petits-déjeuners autour du thème de l’écriture que je vous recommande !
Anna est « presque » ma voisine, mais nous avons d’abord fait connaissance par blogs interposés, car nous étions toutes deux lectrices et commentatrices du Blog du Freelance. Anna a été éditrice, est toujours auteur, mais également coach et psychothérapeute. Elle a aussi un grand sourire, une vision très positive de la vie qu’elle sait très bien transmettre, et des oreilles qui savent vraiment écouter 😉

Prénom, métier, âge et parcours en une phrase
Anna, life-coach et praticienne en psychosynthèse, 45 ans. Le life-coaching est la suite logique de mon parcours pro et perso. J’ai été journaliste auteur éditeur pendant quinze ans et aujourd’hui je m’appuie sur mes compétences enrichies du cursus que je suis pour devenir psychothérapeute afin d’accompagner mes clients dans leurs envies d’évoluer, de se comprendre,  de détricoter des situations inconfortables et d’alléger leur quotidien. Il se trouve que l’écriture et moi on n’a pas voulu se lâcher et elle fait partie aujourd’hui des outils que j’utilise.

 Depuis quand es-tu indépendante ?
Ca fait maintenant dix ans et je ne me lasse pas de cette chance, même si je travaille beaucoup plus qu’avant. En fait l’indépendance a été l’occasion de découvrir que j’aime vraiment travailler parce qu’aujourd’hui ce que je fais a vraiment du sens !

 Pour quelle(s) raison(s) as-tu choisi d’être indépendante ?
En fait je ne l’ai pas vraiment choisi, c’est plutôt l’indépendance qui est venue me chercher. Je voulais profiter de ma famille après la naissance de ma troisième fille, j’ai pris le temps de respirer un peu et j’ai reçu des commandes d’écriture pour une agence de pub… franchement c’était idéal pour me mettre le pied à l’étrier. Ensuite j’ai trouvé ça tellement chouette d’être payée pour faire ce que j’aime que je ne suis pas retournée dans le salariat et les collaborations se sont enchaînées. Et puis mon envie de cultiver la magie des relations humaines a ressurgi et il y a trois ans j’ai repris un cursus d’études pour devenir psychothérapeute, tout en continuant à écrire pour mes clients.

 Quel statut as-tu choisi ? Pourquoi ?
Aujourd’hui je suis auto-entrepreneur, c’est ce qui me semble le plus simple pour mon activité d’accompagnement. L’administratif et moi ne sommes pas très amis, j’ai donc opté pour ce système en complément des piges ou des droits d’auteurs que je perçois.

 C’est quoi, ta journée-type , si ça existe ?
Chacune de mes journées est unique. Il y a tout de même des constantes à savoir : la lecture des mails le matin après mon petit-dej, le sport,  une demi-heure dans un parc pour démarrer la journée. Ensuite selon mon actu je reçois un client, j’écris, je travaille sur mes cours et je lis énormément. Je prépare le Petit-déjeuner Ecrire pour… que je co-anime avec Christie Vanbremeersch, toutes les six semaines environ. En fin de journée je suis le plus disponible possible pour mes filles et je retravaille parfois en deuxième partie de soirée.

 Si tu te projettes dans 10 ans, tu imagines quoi ?
J’ai mon cabinet de psychothérapeute et je partage mon temps entre mes clients, l’animation de groupes et l’écriture. Et je ne suis plus dans la frénésie d’un lancement d’activité avec toutes les joies, les questionnements et aussi tout le travail que ça représente 😉

 Quel conseil donnerais-tu à un « free qui se lance » ?
De ne pas avoir peur de travailler beaucoup,  d’écouter les avis mais de ne pas les prendre pour argent comptant et de choisir un mentor qui pourra l’accompagner de façon « dépassionnée » pendant le début de cette merveilleuse aventure. Et puis de s’entourer de gens positifs et inspirants quitte à changer au fil du temps… et enfin de faire confiance à son intuition !

 As-tu un site, un blog, un profil Viadeo, un mail qui permettrait d’entrer en contact avec toi ?
Mon blog initial n’était plus adapté à qui je suis aujourd’hui, je l’ai donc divisé en :
– Un blog pro qui est ma vitrine (en cours d’élaboration) : http://www.annapiot.com
– Un blog perso sur lequel je m’exprime plus librement : http://dalainana.wordpress.com
J’ai un profil viadeo que j’utilise peu (mais dont je vais apprendre à me servir un jour j’espère)
Et puis Facebook, dont j’essaie de m’éloigner ; c’est un peu la machine à café de l’indépendante que je suis et je consomme beaucoup trop de café !
Enfin mon mail : annapiot.contact@gmail.com

Publicités
  1. #1 par Valerie le 19 mai 2010 - 08:10

    Une fois de plus, je te rejoins Isa : Ana est une personne très sympathique, assister à un de ses petits déjeuners donne tout de suite envie de mieux la connaître 😉 (d’ailleurs le prochain c’est bientôt non ?)
    Décidément, tu en connais des gens intéressants !

    J'aime

    • #2 par isabelleprigent le 21 mai 2010 - 21:08

      Oui M’dame, d’ailleurs, tu fais partie du « lot » de gens intéressants dans mes connaissances 😉

      J'aime

  2. #3 par Ariane le 20 mai 2010 - 12:25

    Je suis très heureuse que mon chemin ait croisé celui d’Anna, j’aime beaucoup son blog sensitif, ses petits déjeuners chaleureux, son éthique, sa franchise, …

    J'aime

    • #4 par isabelleprigent le 21 mai 2010 - 21:02

      😉
      Je suis très triste de ne pas pouvoir assister au prochain petit-déj. pour cause de RDV client 😦

      J'aime

  3. #5 par Noémie le 25 mai 2010 - 14:48

    Bonjour Isabelle,
    à la suite d’un week-end prolongé de Pentecôte annulé à la dernière minute, j’ai pu assister au petit-déjeuner d’Anna. C’était un régal. J’espère que nous aurons l’occasion la prochaine fois de nous y revoir!
    Je suis heureuse d’avoir fait sa connaissance, merci à toi pour ça.
    À très bientôt.
    noémie

    J'aime

  4. #6 par valerie le 27 mai 2010 - 09:38

    A quand le portait de Christie compère d’Anna ?

    J'aime

  5. #7 par Jean-Christophe le 9 juin 2010 - 10:56

    C’est un portrait très réussi. Quel optimisme !
    Pour moi, 24 années de travail en free-lance, et 14 ans que je pense me faire coacher. Cela me ferait le plus grand bien. Les multiples remises en questions auxquelles on répond seul me semblent souvent vaines.
    Il faudrait que je rencontre Anna…

    J'aime

  1. No Facebook day « Dalai Nana
  2. Que mangerez-vous ce midi ? « Isabelle Prigent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :