Au fil du temps

Il y a un an, je me lançais en  proposant des prestations de communication interne et externe pour le secteur high tech (univers où j’avais exercé pendant 9 ans en tant que salariée).
Puis les rencontres, les premiers clients, m’ont fait élargir mon offre à « tous secteurs », parce que si j’ai commencé avec un client dans l’informatique, les clients arrivés ensuite étaient dans le conseil, la restauration, bref, rien à voir !

Et puis je me suis rendu compte que mon « elevator’s pitch » « je propose des prestations de communication interne et externe » n’était parlant que pour un public déjà averti. Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai entendu en guise de réponse « c’est à dire ? »

Alors pour faire simple, j’en suis arrivée à  « je propose essentiellement des prestations de communication écrite, tous supports : plaquette, site web, blog, forum, etc… » et depuis quelque temps, je vois briller certains yeux… « Vous avez des prestations pour les réseaux sociaux ? »

Il se trouve que oui, elles sont arrivées les unes après les autres : création de blogs, animation de forum, gestion de comptes Twitter, réalisation d’une opé de buzz… Oui, je propose aujourd’hui des prestations de communication 2.0, alors que ce n’était encore que virtuel lorsque Christophe m’avait interrogée pour la première fois sur ce sujet, en décembre dernier, avant de publier mon interview sur ce thème.

Un positionnement, finalement, ça change au fil du temps !

Publicités
  1. #1 par annapiot le 3 mai 2010 - 09:06

    Bien vu Isabelle, et heureusement qu’il évolue. Ce qui signifie que tu as su écouter les demandes de tes clients potentiels mais en veillant à ne pas répondre de « moui » 😉

    J'aime

  2. #2 par laurenceperchet le 3 mai 2010 - 11:49

    bonjour Isabelle,
    ton parcours me fait penser un peu au mien, avec cependant un aspect web nettement plus marqué pour toi, et cela est assez normal, c’est aussi je pense une question de génération (tu es bcp plus jeune que moi). quand j’ai démarré, je voulais vendre de la communication interne, puis très vite, en deux ans de temps, tout a basculé, et je me suis retrouvée à faire essentiellement de la communication commerciale (plaquettes naturellement, mailing, emailing, annonces presse, achats de mots clefs sur le web), des relations presse, et à mener des projets de site web.

    Et de la com’interne, point depuis un bon moment.
    Dans le même temps, je me demande toujours si je n’en fais plus parce que je m’en suis éloignée et que je suis cataloguée dans la com’externe par mes contacts, ou si réellement, on fait moins de com’interne dans les entreprises ?

    J'aime

  3. #3 par isabelleprigent le 3 mai 2010 - 19:52

    @Anna : merci ! Tiens, ce sujet avait été abordé par Pilar lors du dernier petit déjeuner… Elle avait dit que ses clients changeaient au fil de son chemin personnel. En effet, ceux à qui on a dit « moui », ne nous proposent ni les plus belles missions, ni les meilleurs échanges !
    @Laurence : c’est la crise, donc la com’ interne est en berne, évidemment, comme à la moindre secousse qui touche le monde du travail 😉 Cela dit, je travaille depuis près d’un an (juin 2009) sur une très belle mission de communication dans le cadre d’un projet d’accompagnement au changement. Si ce type de mission t’intéresse, mets-toi en relation avec les cabinets de conseil de Touraine…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :