Les 5 infos de la semaine

Du marrant, de l’agaçant, du débile, de l’exaspérant, de l’appétissant, c’est (presque dans l’ordre)  ce que j’ai eu envie de partager cette semaine !

1. Une explication originale sur l’addiction au web : elle serait liée à la sérendipité : rien que ça 😉 En tout cas, c’est plutôt bien argumenté.

2. La suggestion la plus hasardeuse : « embaucher quand on est auto-entrepreneur ». Franchement, cet article m’a fait bondir ! Le statut d’auto-entrepreneur est fait pour créer SON emploi, pour ceux qui veulent recruter, il y a d’autres solutions qui conviennent parfaitement. La cerise sur le gâteau « embaucher quelques mois, pour ne pas dépasser les plafonds » : 32 000 euros, c’est déjà peu pour une personne, alors partager quelques mois… puis tout arrêter, c’est ça ?

3. Le spam le plus débile  : cet email non sollicité mais néanmoins « personnalisé » avait pour objet  « là où Isabelle passe, la poussière trépasse »… C’était pour fêter la journée de la femme ? En tout cas, même si j’avais eu besoin d’un aspirateur, ce n’est pas dans ceux-là que je l’aurais choisi !

4. Le tarif le plus simple à définir… L’auto-entrepreneur à prix libre ! Bon sang mais c’est bien sûr ! Pourquoi se prend-on la tête avec cette question ??? Sérieusement, on a l’impression que certains auto-entrepreneurs vivent seuls au monde et n’ont pas compris que la liberté des uns (de fixer leurs prix) s’arrête là où commence celle des autres (de gagner leur vie !)

5. Pfff, tout ça, ça me donne envie de me ruer sur une bonne tablette de chocolat : les offres de dégustation d’Esprit Chocolat sont désormais accessibles sur un site fort appétissant !

Bonne lecture et bon week-end 😉

Publicités
  1. #1 par laurenceperchet le 12 mars 2010 - 15:16

    bonjour Isabelle,
    oui, tu as tout compris pour l’embauche en tant qu’auto-entrepreneur quand tu expliques que « 32 000 euros, c’est déjà peu pour une personne, alors partager quelques mois… puis tout arrêter, c’est ça ? »
    En fait, on s’en moque bien que tu gagnes correctement ta vie, ce qui compte, Isabelle, c’est que tu EMBAUCHES ! Bon Dieu de bois ! Quoi ? Tu imagines travailler seule, sans aucun soutien extérieur, mettre sur pied toi même ton activité (constituer ta clientèle, jongler avec la paperasse, te coltiner l’administration fiscale, les dossiers clients, jongler avec ton rôle de mère de famille etc etc..) et te payer correctement, sans partager avec un salarié ? tu n’y penses pas ! Honte sur toi.

    Ta réaction me rappelle mon exaspération devant le flot de publicité qui gonflait ma boite aux lettres quand je me suis installée, pour me demander de choisir une complémentaire santé pour… mes salariés !!! alors que je n’avais même pas mon numéro SIRET et qu’on se moquait carrément de ma couverture à moi, le chef d’entreprise !

    Ah Isabelle, tu es, comme auto-entrepreneur, de l’autre côté de la barrière : patron, celui qui doit obligatoirement embaucher. Et ça ne fait que commencer pour toi…

    J'aime

    • #2 par isabelleprigent le 14 mars 2010 - 21:51

      En fait, ce qui me sidère, c’est que plein de gens choisissent le statut d’auto-entrepreneur pour « se lancer » avant même d’avoir réfléchi à ce qu’ils allaient vendre… Tu imagines la cata si les mêmes se mettent à recruter (genre « j’sais pas quoi vendre, je vais recruter un commercial, il va m’aider à trouver des idées » ;-)) ??
      Je remarque aussi de plus en plus souvent que le statut d’indépendant est « mal vu » : par les chefs d’entreprise « recruteurs » qui nous prennent de haut, et par l’Etat qui nous encourage en effet fortement à recruter… Mais bon, cela ne m’empêche pas de dormir. Je vais peut-être lentement mais je tiens à avancer « sûrement », mon objectif est d’abord d’assurer mon propre emploi et ensuite, advienne que pourra !

      J'aime

      • #3 par laurenceperchet le 15 mars 2010 - 12:29

        Disons que le statut de free lance a toujours été à part. On prêche pour l’entreprise en France, SARL au minimum, voire EURL si on ne peut pas faire autrement. Mais free lance veut bien dire que tu n’as pas l’intention d’embaucher, ce qui n’est pas le cas du statut d’auto-entrepreneur, où la vision est bien au final de créer une SARL et d’embaucher. Tant mieux si cela marche, mais vu le train des choses, on peut se poser des questions, effectivement, comme tu le dis ! Embaucher est une vraie responsabilité et implique un changement de mentalité. Tu dois travailler pour ton salarié d’abord, et plus seulement pour toi. Comme employeur, c’est ton salarié qui passe AVANT toi. Deux de mes confrères ont sauté le pas il y a quelques années, et en période creuse s’en sont mordus les doigts ! L’un a fini par licencié son seul salarié, après bien des ennuis avec l’inspection du travail ! L’autre a fusionné avec une autre société. Et le pire, c’est qu’ils gagnaient mieux leur vie comme free lance que gérant de SARL avec salariés. On ne les y reprendra plus… Morale de l’histoire : pour embaucher, il faut avoir les reins solides !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :