Mes dernières pérégrinations

Même si j’ai eu beaucoup de travail ces derniers temps, je n’ai pas manqué certains rendez-vous… nouveaux ou incontournables !

Mardi 2, la soirée de Wiser Earth à La Ruche. J’avais été invitée par Camilla, que Dominique m’avait présentée à la soirée Danone Javec le Pr Yunus. Le thème : les réseaux sociaux. J’ai bien aimé la façon inédite qu’a eue Camilla d’aborder ce thème déjà maintes fois traité. Nous avons du faire des exercices : en cinq minutes, demander à 5 personnes leur prénom, métier, région d’origine et plat préféré, et tenter de retenir tout ça. Refaire l’exercice en s’aidant de Post-it. Ensuite, expliquer nos attentes quant aux réseaux sociaux, se regrouper pour échanger autour du thème choisi. Pour moi, c’était « l’utilisation professionnelle » et c’était aussi le cas pour Hervé, que Dominique venait de me présenter. Ensuite, nous avons écouté les synthèses des différents groupes.
Une soirée très sympa !

Mercredi 3, l’inratable « Café des Freelances«  ! Cette fois, c’était chez Exki, dans le 9ème. Y étaient tous les « vieux de la vieille », que j’ai toujours autant de plaisir à retrouver, et aussi Noémie, avec qui j’avais brièvement échangé il y a 6 mois à l’ESCP et que j’ai enfin revue ! Rencontres aussi avec Martine, conceptrice-rédactrice, freelance depuis 22 ans, et Sarah, qui crée des pièces uniques, sacs, doudous etc.

Mardi 9, petit déj. organisé par Anna et Christie au Café Malongo, dans le 15ème. Le thème « Ecrire pour…  se connaître ». Ce sujet n’a pas fini de me laisser perplexe. J’ai écrit enfant pour raconter des histoires qui me plaisaient, ado mon journal intime, plus tard dans un contexte professionnel et aujourd’hui j’écris sur ce blog, essentiellement pour entrer en contact avec les autres, créer un lien. Je n’écris pas pour moi, je crois… C’est grave docteur ? Euh, je pense que non, puisque je n’en éprouve pas la nécessité. Mais peut-être, un jour. C’était plein d’énergie positive, comme la dernière fois, et j’irai au prochain ! (le 13 avril : Ecrire pour trouver sa voie professionnelle).

Publicités
  1. #1 par Hervé Jégouzo le 10 mars 2010 - 10:15

    Désolé Isabelle, je pense aussi que l’on écrit pour se connaître … Même si, parfois, on met du temps c’est valable pour tout le monde.
    Bonne journée … d’écriture

    J'aime

    • #2 par isabelleprigent le 10 mars 2010 - 22:18

      Ne sois pas désolé, je pense que je n’ai pas été claire 😉 je parlais de « mieux se connaître » comme objectif, et pas comme conséquence. Lors de ce petit déjeuner, on a abordé par exemple le fait d’écrire pour résoudre un problème, plutôt que d’aller demander l’avis des autres (c’est un point de détail, car ce petit déjeuner a abordé tous les aspects de l’écriture intime). Pour moi, l’écriture aide à dialoguer avec les autres et pas avec moi-même. Même si, je suis d’accord avec toi, quand on analyse ce qu’on a pu écrire sur un certain laps de temps, par le choix des thèmes, le style qui change, etc, on apprend des choses sur soi, c’est certain.
      Et toi, tu écris pourquoi ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :