Communication et développement durable : quand ?

Sous quelle échéance le secteur de la communication aura-t’il intégré le développement durable ?
C’est l’une des questions posées par Alice Audouin, Anne Courtois et Agnès Rambaud-Paquin dans leur livre « La communication responsable / La communication face au développement durable » (Eyrolles).

Pour tenter d’y répondre, elles ont réuni les membres d’Adwiser autour d’une table ronde pour évoquer… 2020 (cette table ronde date de 2008).

Parmi les points abordés :

– le contexte économique et sociétal
En 2020, les effets du dérèglement climatique seront plus tangibles. La problématique de l’accès à l’eau potable sera récurrente sur tous les continents. Les prix du pétrole et des matières premières continueront de croître face à la raréfaction de l’offre. Des vagues migratoires et des conflits liés à l’accès aux ressources se multiplieront.
Les organisations politiques et économiques commenceront à s’adapter. Le problème des réfugiés climatiques sera au coeur des discussions internationales.
Les normes environnementales se seront généralisées.  L’offre de produits « verts » se sera développée. On vendra davantage de services et les entreprises intégreront la fin de vie des produits dans leur modèle économique.

– Le marketing et la « société des consommateurs »
La société civile aura pris conscience des enjeux environnementaux. La consommation responsable ne sera plus l’apanage d’une minorité de militants ou de consommateurs « éclairés ». Les labels éthiques et environnementaux seront encadrés et davantage réglementés. Certaines entreprises verront leurs revenus souffrir du manque de certification environnementale de leurs produits.
L’usage dictera l’achat : on cherchera le mieux, le durable, le pratique.
Le durable gagnera en attractivité.
L’information deviendra primordiale.

Elles concluent sur le fait que le secteur de la communication reste à la traîne mais que les agences auront fait d’ici à 2020 un grand pas vers le développement durable, en précisant que « la communication doit assumer sa fonction en tant que centre d’expertise, de création et miroir vivant de la société. Elle s’adaptera aux enjeux du développement durable. »

A la lecture de la conclusion de ce livre, je me dis simplement que les choses ont avancé beaucoup plus vite que prévu. En France, le Grenelle de l’Environnement, les reportages télévisés, les échos de Copenhague… tout cela fait que le citoyen est devenu plus responsable. Effectivement, la communication ne l’a pas précédé mais suivi… même s’il reste encore des hordes de gens à convaincre, une multitude de gestes à s’approprier.
Mais de mon côté je n’ai aucun doute sur le fait que d’ici à 2020, la communication, et les consommateurs, auront considérablement revu leurs positions et intégré les pratiques liées au développement durable.
Et vous ?

Publicités

,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :