Les freelances (indélicats), pires ennemis des freelances (honnêtes) ?

Je ne sais pas si comme moi vous avez vu fleurir ces dernières semaines sur les hubs Viadeo des messages d’indépendants recherchant des prestataires freelances, le plus souvent graphistes ou attachés de presse, parce qu’ils ont un projet extraordinaire et ont besoin de communiquer sur ce thème… « pour pas cher » (et si ce pouvait être gratuit, ce serait encore mieux, n’est-ce pas ?).

Récemment, j’ai répondu à un inconnu qui m’a carrément appelée au secours par email, parce qu’il avait absolument besoin d’une attachée de presse pour lancer son projet « à potentiel énorme » (et que personne sur Viadeo ne lui répondait !). Je lui ai répondu de manière détaillée, en lui disant avec quelle plate-forme je travaille, combien coûte l’abonnement, combien je facture une journée et ce que je suis capable de fournir dans le temps imparti et… je n’ai même pas eu de réponse ! Même pas  simplement  « merci, cela me semble trop cher, est-il possible de négocier ? » ce  qui semble pourtant la moindre des choses !

Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse

Je ne comprends pas la manière de travailler de ces personnes. Je suis peut-être profondément marquée par la morale judéo-chrétienne , mais je n’ai jamais pensé un seul instant solliciter un freelance pour lui demander de m’aider à développer « mon super business pour pas cher ». Il a les mêmes  impératifs que moi, je n’imagine pas gagner ma vie à son détriment ! Rien que la simple idée de faire travailler quelqu’un sur un devis alors que je n’ai pas la moindre intention de dépenser un centime (enfin, plus d’un euro !) me semble exagérée !

Et le réseau, ce n’est pas du « gagnant-gagnant » ?

Comment ces personnes imaginent-elles travailler en réseau si elles placent avant tout leurs propres intérêts ? Cela pourra fonctionner une fois, pas deux… Ont-elles simplement réfléchi à leur projet, à leur besoins, en termes humains comme financiers, avant de se lancer dans le grand bain de la création d’entreprise ?

Quant au banquier, qu’en dit-il ?

Tout le monde sait bien que la meilleure des idées, si elle n’est pas diffusée, restera au fond d’un tiroir.
Et ces « opportunistes » qu’ont-ils présenté comme business plan à leur banquier ? Un budget de zéro euro pour la communication « je vais travailler avec un indépendant, entre nous nous sommes solidaires, il ne me facturera pas, et comme cela je vais marger à 100 % ? » C’est n’importe quoi ! On ne peut pas s’attribuer seul le gâteau entier quand on a absolument besoin des autres pour le fabriquer…

Et la politesse, c’est pour les chiens ? 😉

Sur le fait de ne même pas répondre à des interlocuteurs qu’on a soi-même sollicité, c’est encore pire ! Tout le monde sait bien que le monde est petit, et que l’on retrouve souvent, lorsqu’on est salarié, quelqu’un qui connaît quelqu’un qui… Chez les freelances, cela arrive encore 10 fois plus souvent. Alors si l’on s’est « grillé » bêtement auprès de l’un des maillons de la chaîne, c’est fichu !

Bref, voilà. J’ai juste perdu du temps, ce qui n’est pas bien grave en soi. Mais je pense que ce type de comportement ternit l’image de tous les indépendants.
Et vous, qu’en pensez-vous ? Que répondez-vous quand par exemple vous êtes sollicité par un freelance qui joue sur la corde sensible pour vous faire baisser vos prix, voire qui vous propose de travailler pour ses beaux yeux  ? 😉

Publicités

, , ,

  1. #1 par Valérie le 12 janvier 2010 - 09:03

    ça ne m’est pas encore arrivé 🙂

    pour moi, une seule sanction : bloquer l’indésirable et mettre en garde le réseau en donnant son nom.

    c’est de la délation ? non, juste d’utilité publique

    les parasites en tous genre tuent les media sociaux et en particulier viadeo…

    J'aime

    • #2 par isabelleprigent le 12 janvier 2010 - 10:26

      Ne t’inquiète pas, ça t’arrivera 😉
      Je ne sais pas si la délation est la solution… Je crois que ces gens sont incompétents, et que de toute façon leur « super business » durera quelques mois, avant qu’ils ne disparaissent dans la nature !
      Mais la prochaine fois, plutôt que de répondre par email, je prendrai mon téléphone et qualifierai vraiment le besoin (et mon interlocuteur !!!)

      J'aime

  2. #3 par Pascal le 12 janvier 2010 - 10:15

    Mais n’auriez-vous donc rien compris ?

    1- La personne dite indélicate n’existe pas : faux CV, faux nom, adresse mail souvent sur hotmail…

    2 – Cette personne fait sa veille concurrentielle : elle a maintenant un dossier bien ficelé, avec les méthodes de travail et les prix.

    3 – Cette personne va disparaître aussi vite qu’elle est venue… et Isa aura travailler pour enrichir un concurrent.

    Comment lutter ? Un ne travaillant qu’avec des personnes ayant des emails pro, mais ce serait trop restrictif. Le mieux, c’est de demander des rendez-vous téléphoniques avec des numéros de fixe… c’est plus dur de changer de numéro de téléphone fixe (les portables, c’est plus simple avec les cartes prépayées).

    Quant à la délation, cela ne fait pas partie de mon système de pensée.

    La veille concurrentielle est un outil que tous les communicants utilisent. Elle peut se faire honnêtement… ou pas.

    Pascal

    J'aime

    • #4 par isabelleprigent le 12 janvier 2010 - 10:35

      Carrément !!!
      Je ne voulais pas dénoncer nommément cette personne sur mon blog, mais elle a un vrai projet, une vraie adresse mail  » de société » (ce qui n’est pas mon cas), mais… aimerait probablement lancer son activité sans débourser un centime.

      Cela dit, la veille concurrentielle est aussi utilisée par certaines personnes, qu’on voit quand même venir avec leurs gros sabots !

      Pour ma part, je n’ai aucun problème à échanger sur mes tarifs en fonction de mes prestations avec d’autres freelances (évidemment, pas par mail avec des gens que je ne connais pas !).

      Avec mes quelques mois de recul, j’ai le sentiment que dans ce vaste marché des freelances, les clients valident une compétence « sur CV », un prix « dans la fourchette » et font souvent leur choix définitf sur la personnalité de leur interlocuteur.
      Les retors, les menteurs, les « compliqués » auront souvent plus de mal à trouver des clients et c’est tant mieux 😉

      J'aime

    • #5 par Valérie le 12 janvier 2010 - 15:20

      > La veille concurrentielle est un outil que tous les communicants utilisent. Elle peut se faire honnêtement… ou pas.

      Je ne partage pas ce point de vue, encore moins lorsqu’il s’agit de freelances.
      Il ne s’agit en aucun cas ici de « veille » mais bien de « pompage malhonnête » !

      Quant à citer le nom de ce genre de « contact », il ne s’agit pas de délation (le mot, destiné à provoquer, était mal choisi) mais de rendre service à son réseau en lui évitant la même mésaventure.
      Il n’y a pas de méthode imparable pour éviter les nuisibles, mais lorsqu’on en a croisé un, on peut le faire savoir.
      Les media sociaux servent aussi à ça…

      J'aime

  3. #7 par sophie le 12 janvier 2010 - 11:18

    Bonjour,

    c’est un sujet que je connais bien aussi malheureusement.

    plutôt que de m’étaler en longues lamentations
    je vais plutôt partager ça :
    http://www.27bslash6.com/p2p.html
    😉

    Sophie

    J'aime

    • #8 par isabelleprigent le 12 janvier 2010 - 21:50

      Très… imagée, cette histoire de logo, mais effectivement, trop souvent vraie 😦

      J'aime

  4. #9 par nomadrecruitment le 12 janvier 2010 - 11:55

    Bonjour Isabelle,

    Il existe les mêmes pratiques dans le recrutement … Je reçois régulièrement des demandes d’informations/partenariats du type comment, quoi, combien, bref, ils souhaitent savoir exactement comment je travaille … J’ai même eu dernièrement une journaliste qui voulaitt que je lui envoie les plaquettes destinées à ma communication pro, présentations etc … Lorsque j’ai souhaité identifier mon interlocuteur, je me suis bien rendu compte que ce n’était pas sérieux.
    Pour ma part, je demande à chaque fois une demande/proposition écrite et des coordonnées de téléphone fixe. Je gagne du temps et ça fait le tri efficacement !

    J'aime

    • #10 par isabelleprigent le 12 janvier 2010 - 21:54

      Bon, moi qui croyais que cela restait des pratiques marginales… Franchement, je ne comprends pas.
      Je ne crois pas être tout à fait naïve, mais pourtant je suis sidérée par ces gens qui « arnaquent leurs pairs », sans aucun scrupule. Ils n’ont vraiment aucune morale !
      En tous cas, bravo pour ton flair, je ne crois pas que j’aurais douté d’un « journaliste » 😉

      J'aime

  5. #11 par iergo le 13 janvier 2010 - 00:14

    Le travail « gratuit » est un grand classique. Une pratique trop courante en design est ce qui est appelé pudiquement un appel d’offre « inéquitable ». Ce n’est pas l’apanage de TPE. Pour te donner une idée : http://www.alliance-francaise-des-designers.org/blog/2010/01/11/Liste-noire-des-appels-d-offres-de-design-et-de-communication-1.html

    C’est loin d’être marginal. Une solution est de commencer à parler de sous assez rapidement, ça évite de perdre son temps.

    J'aime

    • #12 par isabelleprigent le 13 janvier 2010 - 08:50

      Merci pour le lien Raphaël ! Je ne connaissais pas l’alliance française des designers.
      J’ai travaillé en agence, au sein d’une agence qui se battait contre les appels d’offres non rémunérés (ce qui était plutôt courageux il y a 12 ou 13 ans), donc je sais que ça existe. Cela dit, je ne le comprends ni ne l’accepte quand il s’agit d’indépendants qui s’adressent à d’autres indépendants ! Une agence prend un risque mesuré quand elle répond à un appel d’offre non rémunéré, mais un indépendant peut mettre son activité en péril très rapidement à cause de ces pratiques malhonnêtes. Je suis d’accord avec toi, je pose la question du budget immédiatement, et j’annonce mon tarif dans la foulée : la réaction de l’interlocuteur, surtout au téléphone, permet tout de suite de savoir à qui on a affaire !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :