Portrait : Aurélie Gastineau, Community Manager

aurelieJacqueline Fendt, directrice de la chaire entrepreneuriat à l’ESCP, nous a cité la semaine dernière lors du College Paris Factory (cursus auto-entrepreneur) une petite phrase amusante :  « être entrepreneur, c’est bosser 16h par jour pour soi-même, pour ne pas bosser 8h par jour pour quelqu’un d’autre ». 
Aurélie, avec qui j’ai échangé après cette soirée,  travaille probablement… 24h/24, car elle est auto-entrepreneur et aussi salariée ! Plus exactement, elle a ajouté à ses heures de travail en semaine les soirées, vacances, week-ends et RTT. Franchement, ça me laisse admirative ! Bravo 😉

Prénom, métier, âge et parcours en une phrase…
Je m’appelle Aurélie Gastineau, j’ai 33 ans ; après des études de langues et de tourisme, j’occupe un poste de chargée d’animation réseau dans l’association des anciens élèves d’une grande école de commerce et je travaille pour un site de quartier en tant que community manager, ainsi que sur une plateforme d’études marketing dont j’assure l’animation.

Depuis quand es-tu indépendant(e) ?
Depuis le 1er mars 2009.

Pour quelle(s) raison(s) as-tu choisi d’être indépendant(e) ?
Pour la liberté que cela offre et la diversité des missions que je peux obtenir.

Quel statut as-tu choisi ? Pourquoi ?
Je suis auto-entrepreneur, parce que cela me permet pour le moment de concilier une activité salariée stable et la possibilité d’acquérir de l’expérience professionnelle dans un métier qui est nouveau pour moi et qui émerge tout juste en France : celui  de community manager.

C’est quoi, ta journée-type , si ça existe ?
Je travaille de 9h à 18h pour mon employeur principal, et le soir, ainsi que le week-end et pendant mes RTT, je consacre beaucoup de temps à mes activités d’auto-entrepreneur.

Si tu te projettes dans 10 ans, tu imagines quoi ?
J’aimerais beaucoup vivre à temps plein de mon travail de community manager, soit en indépendante, soit pour un client qui m’aura embauchée à temps plein… je n’ai pas encore décidé : cela dépendra des opportunités qui se présenteront à moi !

Quel conseil donnerais-tu à un « free qui se lance » ?
Cultiver son réseau, c’est capital ! Prendre des conseils partout, ne pas hésiter à exposer ses compétences, se rendre disponible, être en veille permanente sur son secteur ou métier.

As-tu un site, un blog, un profil Viadeo, un mail qui permettrait d’entrer en contact avec toi ?
Mon mail : aurelievanessa@gmail.com
Profil Viadeo : http://www.viadeo.com/fr/profile/aurelie.gastineau
Profil LinkedIn : http://www.linkedin.com/pub/aurelie-gastineau/8/210/214

N’hésitez pas aussi à visiter le site Peuplade : www.peuplade.fr dont j’assure l’animation.

Publicités

, , , ,

  1. #1 par Karine le 24 septembre 2009 - 10:05

    Bonjour Isabelle,
    J’ai découvert votre blog grâce à un post de Stéphanie Will et depuis j’ai plaisir à venir le voir régulièrement parce que je me retrouve beaucoup dans ce que vous dites.
    Et je suis particulièrement contente de ce portrait d’Aurélie parce qu’il me rassure car je suis dans le même cas (en beaucoup moins avancé qu’elle). Je suis salariée à temps plein et je viens de déclarer mon auto-entreprise d’assistante indépendante et le passage, la transition entre les deux activités me fait un peu peur. Donc je pensais franchement que j’étais un peu folle-dingue de faire les deux. Mon idée est de travailler également le soir pour moi jusqu’au moment où je pourrai lacher mon activité salariée mais quand est-ce que ce sera le bon moment ??? Là, j’ai un peu peur.
    Bon, je ne vais pas me faire des cheveux blancs tout de suite et je vais d’abord voir si j’ai clients qui frappent à ma porte !
    En tous cas merci beaucoup et merci à Aurélie pour son témoignage et bonne continuation à toutes les deux
    Karine

    J'aime

    • #2 par isabelleprigent le 24 septembre 2009 - 10:33

      Bonjour Karine. Bienvenue ici et merci pour ce commentaire ! L’idée de ces portraits est effectivement de mettre en avant la diversité des profils, métiers, statuts et… emplois du temps des nouveaux freelances. Cela dit, nous avons tous un point commun, essentiel selon moi, c’est d’avoir fait ce choix de travailler en indépendant. Et quand on veut, on peut, cela aussi j’y crois très fort, donc je ne me fais aucun souci pour vous !
      A bientôt pour votre portrait ici, quand vous aurez gagné votre premier client ? 😉

      J'aime

  1. Twitted by GuibFrance
  2. Portrait : Stéphanie Brossard, conseil en force de vente « isabelleprigent's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :