Etre présent dans les réseaux sociaux, et après ?

J’ai il y a quelque temps râlé contre un monsieur pas très poli qui m’avait contactée par un message type sur Viadeo et s’était permis ensuite de me faire la leçon car je lui avais répondu que je voulais plus d’informations avant d’accepter sa demande.

Cette fois, j’ai eu une demande, via Linkedin, de quelqu’un qui a déjà plus de 2000 contacts. « Encore un serial réseauteur », me suis-je dit avant de lire son message… pas complètement personnalisé, mais quand même, ce n’était pas le texte qui figure par défaut sur la demande de contact. Ce qui a attiré mon attention, c’est surtout la dernière phrase, qui disait « si vous n’êtes pas intéressée, SVP archivez cette demande, merci de ne pas cliquer sur le bouton « je ne connais pas cette personne ».

Qu’est-ce que cela veut dire ? Je ne le connais effectivement pas… mais il semblerait que ce monsieur refuse d’être mis face à la réalité : beaucoup de gens ne le connaissent pas et ne voient donc aucun intérêt à le compter parmi leurs contacts. Il propose également dans son mail de me rendre service, me précise que je ne dois pas hésiter à lui poser des questions. Il est commercial, expérimenté, au chômage.

Je ne sais pas très bien que penser de cela en fait. Les réseaux sociaux nous aident à nous rendre visibles, et nous nous efforçons tous je pense d’y briller à notre façon. Ce monsieur s’est jeté dans les réseaux sociaux comme celui qui cherche son aiguille dans une botte de foin. Il donne l’image de quelqu’un de désespéré, qui joue son va-tout. Que ce soit un jeu ou pas, je n’en sais rien, mais force est de constater que plus de 2 000 personnes ont accepté sa proposition et que moi… je n’ai pas osé répondre que je ne le connaissais pas, j’ai archivé sa demande !

Quoiqu’il en soit, si je devais recruter un commercial, j’écarterais tout de suite cette candidature. Il vend également ses produits en utilisant cette technique ? Et c’est quoi au juste, d’ailleurs ? Du chantage, de la mendicité ?

Bref, après le conseil en personal branding, je pense qu’il peut y avoir un créneau à prendre du côté du « network relooking » 😉

Publicités

, ,

  1. #1 par Thierry Goemans le 21 septembre 2009 - 15:34

    Pour ma part, je considère les réseaux sociaux internet comme des bases de données de profils professionnels.

    Une base d’adresses est une chose inerte qui ne prend son sens que dans la rencontre, bien réelle entre des personnes.

    Je ne vois pas l’intérêt de stocker dans « mes contacts », des gens avec lesquels je n’ai pas d’interaction dans la vraie vie.

    Lorsque je recherche des compétences absentes dans mon cercle de relations, je lance une requête sur un moteur de recherches et, si un contact est établi, il est encore temps de se connecter sur le réseaux sociaux.

    Par ailleurs, être connecté avec moi sur Viadeo, par exemple, permet d’exploiter mes contacts … Une motivation pour tout ceux qui prospectent « dans le dur » !

    J'aime

    • #2 par isabelleprigent le 22 septembre 2009 - 22:02

      Dis donc, nous ne sommes pas en contact sur Viadeo ? Ca te dit que nous exploitions mutuellement nos contacts ? 😉

      J'aime

      • #3 par Thierry Goemans le 23 septembre 2009 - 10:51

        Après, tout ce qui est dit ici, dans le post et dans les commentaires, on se dit que les réseaux sociaux, c’est un mal nécessaire. J’accepte bien sûr de te compter dans mes « amis » sur Viadeo, en ajoutant que celui ou celle qui me dira comment utiliser cette plateforme de manière rationnelle me rendra un vrai service. A vrai dire, je m’en sers très mal, je trouve l’ensemble confus et l’interface peu pratique.
        Et je suis convaincu que les dirigeants d’entreprises qui ont « décollé » (ma cible) n’y vont plus.
        A titre personnel, je ne sollicité jamais de mise en contact sauf pour concrétiser un vrai échange.

        J'aime

  2. #4 par Luc le 21 septembre 2009 - 19:10

    Je ne réussis pas à comprendre en quoi avoir 2, 10, 100, 1000 ou 10000 contact est utile si on n’a rien échangé avec eux. J’ai encore reçu hier sur Viadeo une demande … vide. Pas un mot. Au moins ça change de la phrase satndard, mais bon…

    Ce profil « d’homme de réseau » qui fleurit sur Viadeo me laisse perplexe. A quoi ça me sert ? A quoi ça leur sert … à part à apparaître partout quand on fait une recherche et à m’énerver…

    C’est peut-être ça en fait… ils cherchent à m’énerver ! 😉

    J'aime

    • #5 par isabelleprigent le 22 septembre 2009 - 22:07

      Reste zen, ça va bien se passer, prévois juste d’augmenter la capacité de ta messagerie… Croisons les doigts et comptons sur … le procès Clearstream pour porter un coup fatal à ce concept très « à la mode » qu’est l’homme de réseau 😉

      J'aime

  3. #6 par anna le 22 septembre 2009 - 12:21

    ça me fait doucement rigoler ces demandes de personnes qui totalisent un nombre de contacts hallucinant ; d’ailleurs c’est un critère de sélection s’il y en a trop je clique sur « refuser » car j’ai la nette impression qu’il s’agit de ratisser très large, au détriment de la qualité de la relation, non ?

    J'aime

    • #7 par isabelleprigent le 22 septembre 2009 - 22:09

      Nous sommes bien d’accord, il s’agit pour eux de privilégier le « quantitatif » plutôt que le « qualitatif », c’est clair 🙂 C’est lié à une peur de manquer… d' »amis » ???

      J'aime

  4. #8 par Dominique le 23 septembre 2009 - 17:14

    Personnellement, j’ai tendance à accepter tout le monde. Je me dis que j’ai sans doute quelque chose à partager avec la personne qui demande à être mon contact. Du coup, je regarde le profil, identifie un point intéressant ou qui me permet d’engager la conversation, et je réponds. Ceux qui ont vraiment envie de discuter et d’aller au-delà du simple « un contact en plus, yeah! » réponde.

    J'aime

    • #9 par isabelleprigent le 24 septembre 2009 - 10:25

      Merci Dominique : j’aime ta façon toujours positive de voir les choses 🙂
      La prochaine fois, je fais comme toi – et si on ne me répond pas, j’élimine le contact… car je tiens à avoir dans ma liste des gens que je sais pouvoir contacter – on se connaît, et on peut réellement échanger. Le cas échéant, je peux aussi recommander ces personnes ou les mettre en contact avec d’autres contacts…

      J'aime

  5. #10 par Thierry Goemans le 24 septembre 2009 - 15:45

    Incroyable! La popularité du thème « réseaux virtuels » sur les blogs gènère toujours de nombreuses réactions.Je devrais publier un papier à ce sujet chez moi et on saurait si ce sont les thèmes abordés ou la qualité de l’auteur qui font la réussite d’un blog ;<D.

    Plus sérieusement, j'écris maintenant un mot aux inconnus qui cherchent à me joindre sur Viadeo pour leur demander ce qu'ils pensent que je puisse leur apporter. En cas de non réponse, la mise en relation passe à la corbeille. Voilà!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :