Communi…cons

J’ai reçu sur Viadeo une demande-type « pour demander à faire partie de mon réseau » de quelqu’un que je ne connais pas, qui habite très loin, et qui exerce un métier qui ne nécessite a priori pas d’avoir recours à une consultante en communication, sinon comme cliente…

J’ai poliment décliné la demande de ce monsieur, en lui disant « vous ne me précisez pas pour quelle raison vous souhaitez que nous soyons en réseau, je préfère donc décliner votre offre« . Bien entendu, s’il m’avait répondu par quelque chose du style « je suis aussi freelance, je cherche des compétences complémentaires à la mienne, pour échanger des trucs et astuces« , je me serais empressée d’accepter !

Mais sans demande polie, non, je n’accepte pas d’être en réseau avec n’importe qui, pour n’importe quoi… Je suis psychorigide ?

Le type m’a répondu, texto, « Je suis surpris qu’une consultante en communication refuse de communiquer.  Il n’est jamais trop tard pour changer de métier. Bien à vous« .
Alors ça, c’est exactement le genre de réponse débile qui me fait voir rouge (et me féliciter d’avoir décliné son offre !). Pour tellement de gens, communiquer, c’est blablater à tout va avec tout le monde… Et puis là, la réponse en 3 parties « la surprise/le conseil mesquin/le « bien à vous » pour bien faire comprendre qu’on est poli…

 Je revendique d’être une communicante sélective. Je choisis mes mots… et mes contacts sur Viadeo 😉
Et là, je me suis sentie agressée.

Et de manière générale, je suis sidérée de lire l’agressivité dans certains messages sur les hubs Viadeo.
Ce week-end, un photographe a fait une proposition de remise commerciale. Une autre photographe lui a répondu « ce sont des gens comme vous qui tuent la profession/ l’été je fais mon meilleur chiffre/ au plaisir de ne jamais vous croiser ».  Sous prétexte que l’un fait son biz en juillet, l’autre doit mourir de faim, et surtout, se taire….

Je déteste, je déteste, je déteste, ce genre d’attitude… Comment peut-on être actif sur les réseaux sociaux en étant uniquement perso ?  
Vous est-il est arrivé de vous faire « insulter » sans raison  par ce genre de personnage ? Qu’avez-vous répondu ?

Publicités

, , ,

  1. #1 par Luc le 4 août 2009 - 14:32

    Bonjour Isabelle (tu vois, je suis poli…),

    Ne connaissant pas Viadeo, au début j’ai été surpris que de totaux inconnus me proposent d’être en lien, et j’ai accepté leur offre. Le genre de personnes qui comptabilisent 1500 contacts, tu vois ?

    Je n’ai jamais eu le privilège de me faire insulter de cette manière, mais ça ne devrait pas tarder car j’ai décidé la semaine dernière de faire un peu de ménage dans mes contacts et virer ceux qui n’ont aucun intérêt.

    Je te raconterai !

    Luc

    J'aime

  2. #2 par isabelleprigent le 4 août 2009 - 15:28

    Bonjour Luc 😉
    Petite question : tes contacts « à 1 500 contacts », ont été des contacts utiles pour toi ou pas du tout ?
    J’ai aussi dans mes contacts des gens que je ne connais pas mais qui ont quand même pris la peine de m’écrire une « vraie » demande de mise en relation…
    J’ai quand même décidé de virer tous mes contacts qui ont caché la liste de leurs contacts : ceux qui ne voient dans la mise en réseau que l’opportunité de « piquer » le réseau des autres sans accepter de « potentiellement » partager le leur ne m’intéressent pas 😉

    J'aime

  3. #3 par Luc le 4 août 2009 - 16:51

    Jusqu’à aujourd’hui non. Ces personnes par contre se servent du relai que je constitue pour me demander de transférer des demandes de contact.

    Je en sais pas bien d’ailleurs en quoi cela peut être utile d’avoir tant de contacts, surtout si on ne les connait pas.

    Y aurait-il un concours et nous ne serions pas au courant ?

    J'aime

  4. #4 par Armelle Lancelle le 4 août 2009 - 17:55

    Bonjour à tous les deux !

    Voila exactement le genre d’attitude (agressivité gratuite et course aux contacts) qui me fait fuir des réseaux monstrueux. Tout d’abord parce qu’effectivement trop de contacts que l’on ne connait pas (pire, que l’on ne prend pas la peine de connaître) ne peuvent en aucun cas être efficients.
    Je suis sur Viadeo depuis très longtemps et y ai relativement peu de contacts. Pourquoi ?

    – parce que je me suis aperçu très vite qu’aucun contact « réel » ne s’y prenait (rendez-vous, propositions, échanges,…)

    – que finalement, il s’agit plus ou moins d’une vaste communauté de chercheurs d’emploi.Cela peut-être utile quelques fois, mais essentiellement aux recruteurs.

    Alors, me direz-vous, pourquoi y conserver un profil ? Et bien tout simplement pour avoir une vitrine de plus sur le net qui corrobore ma présentation ailleurs.

    Quoiqu’il en soit, il n’est pas question que j’y paie un abonnement.

    Non, je ne me suis jamais faite insultée, en revanche tout au début deux personnes avaient souhaiter me rencontrer et m’avaient fixé rendez-vous. Je me suis évidemmenty rendue aux deux…… J’attends encore mes interlocuteurs qui n’, l’un comme l’autre ja

    J'aime

  5. #5 par Armelle Lancelle le 4 août 2009 - 17:57

    … oops je suis allée trop vite 😉

    Je disais que ni l’un ni l’autre n’ont décroché leur téléphone quand, ne les voyant pas arriver j’ai tenté de les joindre et, évidemment, jamais répondu à mes messages qui demandaient une explication.

    Viadeo serait-il une communauté de gougnafiers ?

    J'aime

  6. #6 par transtextuel le 4 août 2009 - 20:51

    Je pense que maintes prises de contacts se produisent par automate et/ou mot-clé.

    Sur Twitter, c’est flagrant : un nouvel abonné s’inscrit à mes diffusions, donc il attire mon attention. Je consulte son profil – souvent ce sont des annonces de pub, des agences ou du pr0n ! Si l’interlocuteur semble humain, je lui adresse une banale salutation.
    Dans la moitié des cas, les gens ne répondent pas. Pas de réponse = je ne m’abonne pas.

    J'aime

  7. #7 par isabelleprigent le 4 août 2009 - 21:55

    @ Luc : oui, c’est bien ce que j’imaginais… Je me disais il y a un mois que j’allais « ouvrir mon réseau », mais je ne crois pas que cela soit très utile…

    @ Armelle : Bonjour ! Viadeo m’a permis de nouer de vrais contacts et à ce jour d’être contactée par quelqu’un qui est devenu un client, et une autre personne qui le deviendra probablement. Je fais donc partie des abonnés satisfaits (même si je trouve honteux leur nouveau package spécial freelances deux fois plus cher, j’en ai déjà parlé ici) mais je trouve effectivement que depuis que les réseaux sociaux sont devenus incontournables, on y trouve de plus en plus d’énergumènes opportunistes, antipathiques, ou comme ceux dont vous parlez, qui disparaissent dans la nature une fois le RDV fixé ! La rançon du succès, probablement…

    @Transtextuel : Twitter, j’ai créé un compte, et je me suis arrêtée là… Pourtant, je reçois de temps à autre des message de « followers », que je n’ouvre pas. Probablement des pubs aussi, alors… 😉

    J'aime

  8. #8 par Thierry Goemans le 6 août 2009 - 23:20

    Pour ma part, outre mon blog et le site adjuvamus.fr, je viens de créer un compte sur Twitter donc je balbutie encore mes gazouillis. Je ne me prononce pas encore sur cet outil.

    Concernant Viadeo, j’avoue utiliser cette plateforme, parce qu’il faut y être. Je suis membre de nombreux hubs et je reçois des tonnes d’avis de nouveaux messages dans les hubs. A force je ne les lis plus. Je suis convaincu que si ce réseau virtuel apportait un vrai plus à mon business, j’aurai fini, soit par m’en aperçevoir, soit quelqu’un de mon réseau « real life » m’aurait ouvert les yeux et montré le chemin d’une utilisation efficace du site.
    A méditer : j’étais souvent sur Viadeo, lorsque j’étais dans une logique de salarié, beaucoup moins maintenant que je suis entrepreneur…

    J'aime

    • #9 par isabelleprigent le 7 août 2009 - 16:05

      Je me rends compte que finalement… je fais partie des utilisateurs de Viadeo satisfaits, puisque ce réseau m’a fait rencontrer à ce jour deux clients.
      Concernant les hubs, je ne les lis pratiquement plus non plus, parce qu’en général, ce sont toujours les mêmes qui parlent et souvent pas à bon escient :ils s’imaginent probablement que pour se faire connaître il faut parler…
      Quand j’étais salariée, j’utilisais beaucoup plus Linkedin, qu’aujourd’hui j’ai complètement laissé de côté.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :