"Personal branding" ou identité numérique…

identité numériqueLe premier terme est à la mode, mais sa traduction en français me semble préférable (je préfère toujours le français, quand c’est possible…).

Je vous ai déjà dit qu’en tant que freelance – a fortiori dans la communication – , j’avais beaucoup réfléchi aux façons d’être visible, et surtout d’être visible efficacement, c’est-à-dire en mettant en avant ses compétences et pas toutes sortes de sujets personnels. Quand on voit sur Viadeo des PDG que l’on retrouve en maillot de bain sur Facebook, c’est gênant, non ?

Donc première règle, à laquelle je ne dérogerai jamais, je ne poste jamais rien de perso sur Internet.
Et pour gagner en visibilité, j’ai utilisé 3 vecteurs :

1. Présenter mon profil sur tous les sites qui parlent de « freelance », « auto-entrepreneur » et « communication ». Cela m’a permis d’être interviewée par un journaliste de Télé-Loisirs quand je suis allée à l’Université des Auto-entrepreneurs (parution prévue pour la rentrée). Valérie March, l’organisatrice, m’avait « repérée » sur un site où j’avais présenté mon profil.

2. Adhérer à tous les hubs sur les thèmes cités plus haut.
J’aimerais participer aussi à des discussions, mais je n’ai pas le temps. Je pense que cela permet vraiment de se faire connaître, mais à condition d’y consacrer un temps conséquent.

3. Mon blog : Quand je l’ai lancé, Dominique, du blog du Freelance, m’a présentée sur le sien. Cela m’a permis d’avoir quelques premiers lecteurs.
Ensuite, je l’ai indexé sur Viadeo et j’ai « gagné » de nouvelles visites.
Un autre de mes projets est de commenter plus souvent sur les nombreux blogs que je suis.

Bref, mes relations presse web n’ont pas fait l’objet d’une stratégie très chronophage, et pourtant, elles commencent à porter leurs fruits !

Je suis citée dans un article de Place des Réseaux – toujours par l’intermédiaire de Valérie March – sur le thème : Comment améliorer vos chances d’être contacté par des prospects ?

J’oubliais de préciser qu’il est essentiel, pour garder un minimum de contrôle sur son image, de voir ce qui s’écrit sur soi. J’ai donc créé des alertes Google sur mon nom. C’est d’ailleurs cela qui m’a permis de savoir que cet article était en ligne 😉

Publicités

, , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :