Pôle Emploi, le retour !

Je souris en lisant le dernier post de cette rubrique que j’avais hâtivement baptisé « partie administrative – la synthèse » !
J’ai profité du jeudi férié pour prendre en famille mes premiers congés non-payés (je ne m’en plains pas, d’ailleurs il faut que j’écrive un billet sur ce sujet un de ces jours…) d’auto-entrepreneuse. Il faisait beau et je n’avais pas d’ordinateur à disposition, j’ai donc complètement déconnecté et passé un très bon week-end !

Hier après-midi, de retour à la maison, j’ouvre mon courrier (je n’ai jamais reçu autant de publicités, la plupart m’offrant des solutions pour placer mon argent ;-)), et je bondis en lisant la lettre de Pôle Emploi. En résumé : vous êtes radiée ! J’ai tenté d’avoir plus d’informations en me connectant sur le site mais n’ayant « pas d’email valide » (j’ai pourtant indiqué mon email sur le document que l’on m’a remis lors de mon inscription) je n’ai pas pu accéder à mon dossier personnel.

J’ai donc appelé ce matin le 39 49. J’ai eu successivement deux conseillers, qui à défaut d’être précis dans leurs explications, m’ont au moins écoutée. J’ai été radiée parce que je ne me suis pas présentée fin avril et parce que je suis créateur d’entreprise.

Lorsque je me suis inscrite, j’ai fait part de mon projet de devenir auto-entrepreneur. Eh bien tout cela était acté dans mon dossier… (j’ai sans doute été de ce fait automatiquement exclue des statistiques du chômage !)
Lorsque j’ai expliqué que je n’ai pas donné de nouvelles fin avril parce que ma conseillère m’avait dit concernant mon indemnisation « il y a un délai de carence, vous serez indemnisée à partir de fin mai, signalez-nous votre statut fin mai », mon interlocuteur n’a absolument pas mis en cause ma parole, il a tout de suite répliqué « on vous a mal expliqué »…
Bref, après 25 minutes de palabres, j’ai été réinscrite et je peux le constater en allant sur le site voir la rubrique « Loi de Finances » (pincez-moi je rêve… c’est trop simple d’appeler un chat un chat ?).

Ensuite, j’ai filé au Pôle Emploi d’Issy les Moulineaux, car le conseiller m’a aussi précisé que si je demandais l’ACCRE « avec versement du capital » (là, mea culpa, je n’ai pas creusé, car je croyais que c’était la seule option), je devais remplir un formulaire sur place.
Il y avait une personne devant moi, j’ai attendu seulement 5 minutes (bon point !) et je me suis entendu demander « vous avez eu l’accord pour le versement de l’ACCRE ? » « non, j’ai simplement fait la demande, il y a un mois d’attente pour obtenir la réponse » « revenez quand vous l’aurez« . Bon, j’ai demandé le formulaire quand même, histoire de gagner un peu de temps la prochaine fois…

Pendant que j’étais là, je lui ai demandé des éclaircissements sur le montant de ce capital. Contrairement à ce qui m’a déjà été dit, il correspond à la moitié du montant de l’indemnisation sur 730 jours, c’est-à-dire 23 mois et non pas sur 15 mois (qui correspondent à la durée du versement des indemnités pour les créateurs d’entreprise). Il est versé en deux fois, la moitié lors de la remise du document précisant que la demande d’ACCRE est acceptée, l’autre moitié six mois plus tard (il faut faire un courrier précisant que l’on n’a pas changé de statut pour la recevoir).

J’attends avec impatience la fin du mois pour savoir si mes 10 premiers jours d’indemnisation m’auront été versés…

Publicités

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :