Se lancer en indépendant, partie administrative, la synthèse !

Je suis allée hier à l’URSSAF pour remettre solennellement ma demande d’ACCRE. Réponse attendue sous 30 jours… Et voilà, il m’aura fallu environ deux mois pour boucler la boucle !

Petite synthèse pour ceux qui auraient pour projet de commencer leur activité le plus vite possible :

1 – Enquêtez sur le Net, parlez-en autour de vous … pour savoir quel est le statut qui vous convient. Car même si on vous serine que « auto-entrepreneur, c’est simple, c’est bien et ça va vite », il faut quand même se renseigner sur les autres choix possibles.
J’ai choisi auto-entrepreneur car effectivement, cela me semblait plus sécurisant pour commencer. Pas de chiffre d’affaires, pas de cotisation à payer. Pourtant aujourd’hui encore, de nombreuses créations d’entreprises se font avec le statut d’EURL, par exemple (ne me demandez pas pourquoi, j’ai rejeté cette option dès le début !).

2 – Avant de vous inscrire en ligne pour devenir auto-entrepreneur, vérifiez bien, auprès des « autorités compétentes » (soit Pôle Emploi, soit votre CFE, c’est-à-dire l’URSSAF pour les professions libérales) que c’est compatible avec votre statut. Il ne s’agit pas de se lancer tête baissée pour ensuite « essuyer les plâtres ».
Par exemple, lorsque le statut d’auto-entrepreneur a été mis en place en janvier, c’était encore le flou total quant au cumul avec les indemnités Pôle Emploi ! Pour ma part, étant demandeur d’emploi, j’ai eu le droit de demander à bénéficier de l’ACCRE (ce qui va me permettre de payer seulement une partie des cotisations sur les 3 premières années), mais seulement à partir du 1er mai. Si je m’étais enregistrée avant comme auto-entrepreneur, c’était tant pis pour moi, la mesure n’étant pas rétroactive.

3 – Même si vous pouvez vous inscrire en ligne de chez vous, je vous recommande de prendre rendez-vous à l’URSSAF pour le faire avec un conseiller. Notez à l’avance toutes vos questions et n’oubliez pas vos papiers le jour J (pièce d’identité, carte vitale, justificatif « demandeur d’emploi » et montant des indemnités le cas échéant). Cela prendra 5 minutes, et si tout a pu être enregistré directement, vous repartirez avec en poche votre numéro de SIRET.

Je tiens à le re-préciser, pour ceux qui n’auraient pas compris, ce que j’énonce aujourd’hui en « 3 petites étapes », m’aura pris vraiment beaucoup de temps !
Et comme c’est le jour des synthèses, je vous conseille également de lire l’excellent article publié ce jour dans la newsletter Management du Journal du Net : Auto-entrepreneur, les conseils et les pièces à éviter

Demain, j’ouvre un compte bancaire (mais pas un compte entreprise !)… Je ferai bientôt une synthèse sur le thème « la partie commerciale » 😉

Publicités

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :